Grand Prix
du Court

Palmarès
Printemps 2021

Les Lauréats

Nouvelles

L'impasse des ombres

Sandra Mézière

Lauréat - Jury Grand Prix Printemps 2021

Pourquoi on a aimé ?

« Prenez quelques portraits, deux ou trois destins croisés, un beau style efficace, et ne lésinez pas sur l’intrigue… Montez l’ensemble avec une construction intelligente, et enfin coupez en 5 parts. Voilà, devant vous : L’impasse des ombres ! L’autrice joue avec ses personnages – très bien brossés, en quelques phrases – pour se jouer du lecteur, et ce pour son plus grand plaisir. L’histoire porte aussi habillement des thèmes comme la perception qu’on a de soi, différente de celle des autres… Toute la mécanique du récit se met en place discrètement, et tout s’enclenche parfaitement à la fin pour magnifier la chute. »

Nouvelles

Le gros lot

SEF Myé

Lauréat - Jury Grand Prix Printemps 2021

Pourquoi on a aimé ?

« Un couple, lui apprend qu’il va mourir, elle qu’ils viennent de remporter le gros lot. Une idée toute simple et pourtant d’une efficacité implacable… Comment réagir devant le bonheur extrême de l’autre, quand on est soi-même abattu par l’annonce tragique de la fin… ? L’auteur tente une réponse plausible à travers des personnages criants de justesse. Le contraste cruel entre leurs émotions accentue leurs réactions, leurs émotions, le silence… Une idée brillante et bien exploitée, un texte bouleversant. »

Nouvelles

Les couleurs tombées du ciel

Sar M

Lauréat - Jury Grand Prix Printemps 2021

Pourquoi on a aimé ?

« Légende tribale ou science-fiction ? L'auteur joue sur les deux tableaux pour notre plus grand plaisir. Le style est précis, et nous plonge immédiatement dans un autre univers. Les évocations des couleurs disparues sont percutantes de simplicité, et résonnent, comme pour indiquer au lecteur que l'essentiel est peut-être justement là. Le rythme oscille entre les pauses, invitations à imaginer la scène et une fluidité plus propre au récit. Une courte nouvelle qui parvient à en dire long et à surprendre sur des thèmes usités. Chapeau. »

Nouvelles

Le Titanic coule toujours à la fin

Marc d'Armont

Lauréat - Public Grand Prix Printemps 2021

Pourquoi les lecteurs ont aimé ?

« Ah ! la fameuse question secrète ! Qui ne s'est jamais fait avoir ? Peut-être pas en essayant de démarrer sa voiture, c'est sûr... Mélange des genres atypiques qui navigue entre instant de vie, humour et science-fiction, ce texte offre un bon moment de lecture simple et agréable... où le Titanic coule, forcément, à la fin. »

Nouvelles

La valise de monsieur Henri

Eva Dayer

Lauréat - Public Grand Prix Printemps 2021

Pourquoi les lecteurs ont aimé ?

« Qui aurait cru qu’une simple valise puisse parler autant ? L’autrice utilise cet artifice loufoque et souriant pour nous parler du deuil par un angle original. L’épouse vient en quelque sorte soulager la culpabilité du mari, et le pousse à continuer sa vie. Un texte feel good, où l’esprit de la route et de l’aventure a toute sa place. »

Nouvelles

L'homme du passé et la femme du futur

Ombrage lafanelle

Lauréat - Public Grand Prix Printemps 2021

Pourquoi les lecteurs ont aimé ?

« Deux personnages vivants et intéressants, chacun dissimulant son mal être à sa façon. Deux portes les séparent et pourtant… La clef pour renaître n'est pas si loin ! Un texte bien construit, écrit tout en simplicité et qui sait aller à l'essentiel, à l'émotion. »

Choisissez une édition du Grand Prix :