2
min

Wilfried dans le métro

Image de Albertine

Albertine

145 lectures

22

Qualifié

« Mesdames et Messieurs, excusez-moi de vous déranger pendant votre trajet, je m’appelle Wilfried, j’ai trente-cinq ans, j’ai pas de travail pas de logement. Si vous aviez la gentillesse de me donner une petite pièce ou un ticket restaurant, je pourrais manger à ma faim, et ce soir je ne dormirais pas dans la rue. La rue... c’est dur, Mesdames et Messieurs. Je vous remercie d’avance, et je vous souhaite une bonne fin de trajet ». Wilfried est très ému, c’est la première fois qu’il fait son boulot de mendiant. D’ailleurs il n’a pas parlé assez fort, et il a oublié une partie de son texte, il avait prévu de développer un peu sur la rue. Pourtant il avait répété.
Il est petit et sec, tout brun, avec un grand nez, et des baskets noires pas encore trouées. Wilfried c’est son nom de scène. C’est André, son pote du square, qui lui a conseillé : « Joël ça fait con comme nom, prends Wilfried. C’est accrocheur, ça marchera mieux ». Il regarde autour de lui, voir si quelqu’un porte la main à la poche, ouvre son sac, ça c’est bon signe. Mais là c’est mal parti. Il n’a pas été bon, il n’a pas encore trouvé son style. C’est normal après tout, il commence. Le genre timide débutant comme lui ça peut marcher, mais il faut savoir toucher les cœurs. Lui il est très ordinaire pour l’instant. Il faudra aussi revoir le look, jogging et sweat ça ne va pas du tout, c’est mieux d’être un peu soigné. Mais pas trop, sinon on n’a pas l’air de manquer.
Il remonte le wagon en répétant « Une petite pièce ? Un ticket restaurant ? S’il vous plaît Mesdames Messieurs », mais il passe trop vite, les dames et les messieurs n’ont pas le temps de se sentir coupables. S’il avait suivi l’atelier théâtre du collège, ça l’aiderait peut-être aujourd’hui. Il essaie de regarder les gens dans les yeux comme lui a dit André « quand tu en accroches un par le regard, c’est gagné ». André, dix ans de métro derrière lui, un pro, il lui explique tout. Mais comment les accrocher ? ils détournent tous les yeux. De toute façon il faut tenir jusqu’au bout, descendre à l’arrêt et faire les wagons suivants. Quinze secondes pour convaincre, une minute pour ramasser, pas facile. Il paraît que quand on est un très bon, on peut se faire quinze euros par train.
Il fait son deuxième wagon. Il a le trac, la boule au ventre, mais pas le choix, faut y aller. Il se positionne dans le carré des strapontins, et se lance : « Mesdames et Messieurs... ». C’est déjà plus assuré, et il n’oublie pas le couplet sur la rue, la nuit et le froid, ça fait son petit effet. Il apprend vite Wilfried. Tiens, une dame lui sort un euro, avec un sourire rapide « merci Madame, c’est gentil, merci » – très important la politesse –, et un jeune aux écouteurs aussi. Ça mord pas si mal, ça lui donne du courage pour finir le train. Parce qu’il en faut un peu quand même, pour brailler à tout le monde qu’on est qu’un pauvre raté, un nullard, un sert-à-rien. L’orgueil, vaut mieux se le mettre sous le bras, et juste penser au pack de bière qu’on pourra se payer, pour boire un coup avec son pote André.

PRIX

Image de Eté 2016
22

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Très beau comme texte! Bravo! Mon vote! Mon haïku, “En Plein Vol” est maintenant en Finale et je vous invite à venir le lire et le soutenir si le cœur vous en dit! Il ne nous reste que 3 jours!Merci d’avance! Bonne journée! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/en-plein-vol
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Pas facile à traiter comme sujet. Parfaitement réussi. J'aime donc le vote de Tilee auteur de "transparence" catégorie poésie.
·
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
C'est un peu ça effectivement. Il doit en falloir du courage la première fois.C'est plutôt bien retranscris.
·
Image de Tiout
Tiout · il y a
Bravo Albertine, écriture fluide sur un sujet têtu...
·
Image de Albertine
Albertine · il y a
Merci ! :)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
On le lit facilement mais contrairement à certains commentaires, j'hésite : l'effet était-il d'apitoyer ou y a t il un double message? Parce si c'est pour acheter de la bière....il a peut être faim, tout simplement....
·
Image de Albertine
Albertine · il y a
Il n'y a aucun message, ni dans un sens ni dans l'autre. Par ailleurs, il conserve sa liberté d'acheter de la bière, pour passer un moment sympathique avec son ami...
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Un acteur sous "pression" en quelque sorte...
De mon côté, plus timide, je suis caché dans l'ombre de ma main . http://short-edition.com/oeuvre/poetik/dans-l-ombre-de-ma-main

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Tout un métier et vous nous en révélez les ficèles. Il est loin le temps où l'on cassait une jambe au petiot pour appâter le chaland. C'est passé de mode. Il y a tout un passage dans l'Homme qui rit du père Hugo sur ces raffinements pour créer l'émotion des foules. En tout cas, Bravo, Albertine pour ce TTC fort bien écrit et agréable à lire. Vous avez mon vote.
J'ai une pie coquine en finale été qui pourrait ne pas vous déplaire : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/la-pie-5

·
Image de Albertine
Albertine · il y a
A dire vrai j'ai improvisé, je ne connais pas le métier...
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Albertine. Vous avez aimé mon verglas, et je vous en remercie. Il est en finale. Irez-vous le soutenir à nouveau ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/verglas
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
C'est une belle improvisation, Albertine !
Merci à vous aussi pour avoir apprécié ma pie. Si vous avez un peu de temps, j'ai une nouvelle avec de bons avis ici : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelle/la-societe-fait-un-carton

·
Image de Emma
Emma · il y a
Bien écrit ce texte. La pudeur du récit n'empêche pas d'imaginer comme le personnage a la vie dure. Au contraire, elle donne sa force au texte.
·
Image de Albertine
Albertine · il y a
Merci :)
·
Image de Annelie
Annelie · il y a
Un vote pour que Wilfried ait chaud au cœur ce soir... Belle pensée pour ceux que nous oublions trop souvent.
Pour me soutenir dans une autre compétition en catégorie poésie je suis là : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/humeur-noire Merci !

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une tranche de vie bien touchante et bien écrite! Mon vote! Mes deux œuvres, ÉTÉ EN FLAMMES et BAL POPULAIRE sont en lice pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les lire, les commenter et les soutenir si le cœur vous en dit, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire

·