Pour éviter de tomber dans ces fatigantes hallucinations. Je garde mes paupières ouvertes. Tenant avec des cure-dents. Debout le long du mur. Observant les vagues jaunes et bleues émanant de  [+]

La vue est mauvaise.
L'environnement cotonneux.
La bulle qui cercle le regard se rétrécit.
Les contours se dédoublent.
Ombres grises et mirage miroir.
Le reflet dans la vitre ne bouge pas.
Tu bouges le bras.
Le reflet ne bouge pas.
Le double vitreux est là.
Tu bouges la tête.
Figé dans la position qu'auparavant tu tenais.
Le double ne bouge pas.
Court-circuit neuronal.
Rapide effroi de l'irréversible.
L'instantané de verre est toujours là.
Les lunettes pour vérifier.
L'informe s'est déplacé.
Il cède la place aux formes.
Les trous et les lacunes visuelles se remplissent.
L'imagination se pragmatise.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !