9 lectures

1

La seule chose que je veux faire augmenter, c’est le taux de natalité.
Chris Brown.


Chine. 1979.

«Que leur dirais-je ? Je ne sais pas, je ne me rappelle plus de ce qui s’était passé. Je rentrais chez moi. Moi et ma femme, nous nous étions disputés. C’était hier soir, lors d’un dîner à tête-à-tête. Non ce n’était pas romantique. Nous devions discuter, je lui reprochais d’être une alcoolique. Oui, c’est vrai qu’elle aimait l’alcool. Mais ce n’est pas bien de boire sans modération. Certes, depuis qu’elle a fait cette fausse couche, elle a profondément déraillé. Je vous l’avoue suite à cela, nous avions divorcé. Elle a commencé à boire. Oui, honnêtement nous l’avions attendu ce bébé.
Au départ, c’était elle qui voulait être mère. La paternité ne m’intéressait pas, car trop d’habitants dans ce pays. Donc on se disputait et elle me menaçait de partir si je ne lui donnais pas un garçon. Bah oui, les filles c’est trop difficile à gérer. Nous avions peur qu’elle grandisse et qu’elle se marie. La dot, c’est cher en Chine.
Ma femme me disait qu’un garçon, c’est moins couteux qu’une fille. Il restera longtemps avec nous. Il nous aidera lorsque nous veillerons.
Elle me pressait, un enfant par-ci, un gosse par là. C’est de sa faute, pas de la mienne, un jour, je pris la décision de la mettre enceinte. Voilà, maintenant, elle est heureuse. Je regardais le bonheur dans ses yeux bridés ; et je me lassais bercé par son visage mignon. Oui, ça elle était belle. Notre bébé l’aurait surement été ? C’était triste...
Mais je ne regrette rien, je ne voulais qu’obéir à la loi. J’avais un peu de mélancolie comme lorsqu’on m’avait offert une mobylette à la place d’une moto.
Et puis, le gouvernement est clair au sujet des naissances. Moins il y aura de naissances, mieux la nation se portera.
Je suis content que nous ne soyons pas en infractions. J’aime la patrie.
C’est déplorable et c’est accablant. Une fausse couche affecte un couple. Mais c’est un soulagement, le hasard a obéi à la loi. Devrait-on le récompenser ? »
— Venez vite cria la sagefemme, essoufflé et enthousiasme. C’est une fille !
Cheng eut un haut-le-cœur lorsqu’il apprit qu’il s’agissait d’une fille.
Il rentra dans sa chambre. Sa femme le regardait et lui fit un sourire d’épuisement. Espérant fortement à une fausse couche, Cheng n’en croyait pas ses yeux. Le voici père.
— Nous avons tout gagné, aujourd’hui lança-t-il, ironique en regardant sa femme. Un enfant, et il faillait que ce soit une fille.
— S’il te plaît Cheng, soit scrupuleux, profite de ces quelques heures, il y a de fortes chances qu’on nous la retire.

Thèmes

Image de Très très courts
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,