2
min

Voir, croire, et déboires

Image de Eric Françonnet

Eric Françonnet

559 lectures

762

FINALISTE
Sélection Public

Je suis une courtisane déchue dont l'âge limite de consommation est désormais largement dépassé. Mon teint d'edelweiss et ma peau en parchemin me prédestinent à une condition loin du paradis où je croyais vivre mais qui n'était qu'un mensonge. J'ai pourtant été pendant vingt années une des grandissimes favorites au sein de la Cour. Pléthore de princes se seraient damnés pour mes yeux lagunaires. Attirée par tout ce qui brillait, je les vampirisais financièrement avec des bijoux et des robes obtenus gracieusement et à foison. J'étais la fiancée du vent et je picorais charnellement au gré de mes envies frivoles. J'aimais aussi les hommes robustes et entreprenants. J'étais féminine et féministe à la fois : une ambivalence qui m'a plutôt réussi. Je pensais, encore plus que Dieu en personne, avoir la mainmise sur mon destin. Mais, par un matin glacial de décembre, le roi est mort, et la réalité m'est apparue abruptement : j'étais une femme-objet et seuls les hommes pouvaient prétendre au statut de sujet. Congédiée, avec pour motif un chômage technique pressenti comme ascenseur pour le septième ciel, j'ai dû partir, couverte de honte et sous la neige, avec un balluchon presque vide. J'ai regagné le bourg le plus proche pour m'y réfugier provisoirement : vous savez ce provisoire qui, en fait, peut dangereusement s'éterniser.

Mais que dire de maintenant ? Quelques anciens amants plus frais que moi se font un malin plaisir à me faire livrer des roses serties d'épines saillantes dans une maison lézardée au toit de chaume frappé de calvitie. Bien sûr, ces fleurs sont d'emblée fanées et leur fragrance n'est plus ou n'a jamais été. Je m'imagine désormais finir ma vie seule et comme le chantait Rutebeuf, je me demande "que sont mes amis devenus ?". Je n'ai point de descendance et ma famille a totalement été emportée par la famine ou les épidémies. Je suis déjà seule, en fait, et j'ai honte de l'avouer car mon port altier prend sévèrement du plomb dans le cou pour le coup. Après les fastes sans commune mesure, j'avais faim. Je me serais même contentée d'un quignon de pain rassis donné avec mansuétude (encore un mot nouveau dans mon vocabulaire qui était bien le seul à s'enrichir) ou même avec dédain. La précarité a été une apparition aussi effrayante qu'une gorgone, je n'ai pas pu fuir son regard, et me voilà figée à mes dépens. La mort sociale précède la mort physique. Je suis comme une statue attendant passivement que la faux la cueille. Cette dernière me parera humblement d'une croix façonnée dans un bois banal et me recouvrira d'une couche épaisse de terre. Point de cercueil, point de marbre, juste un linceul en guise de dernière coquetterie accordée, s'il vous plaît !

PRIX

Image de 6ème édition

Thèmes

Image de Très très court
762

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de anonyme
anonyme · il y a
Très beau avec une belle plume, bravo! Je vous invite à lire ma ttc en concours, merci d'avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1
Yasmine

·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Vous écrivez fichtement bien ! Sublime !🍀💚
Merci pour ce texte qui eu beaucoup d'émules.
Je vous invite à lire mon poème en finale https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/lempreinte-des-souvenirs merci à vous

·
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Doucement la descente aux enfers !!!!
Eric, je vous invite à grignoter mon hamburger de Noël qui est en lice pour la final du GP hivers 2019.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-hamburger-de-noel-1

·
Image de Dominique Mutel
Dominique Mutel · il y a
Mon vote et mes voeux pour votre réussite finale.
·
Image de Cathy Cherrak
Cathy Cherrak · il y a
Mes voix et mes doigts croisés ;-)
·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Moi aussi je renouvelle mon soutien à votre texte Eric.
·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Je renouvelle mes voix Eric. ***
·
Image de Caroline Rota
Caroline Rota · il y a
Bonne finale 😊 *****
·
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
Voir, croire, et déboires est en finale, félicitations!
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
Bonne finale Eric^^+5
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur