Vive le handball ! Vive les Jeux !

il y a
3 min
45
lectures
36
Qualifié

Bonjour, N'hésitez pas à commenter si vous me lisez (même si vous n'aimez pas) ! Pour accéder à toutes les dernières publications envoyées en "libre" :  [+]

Image de 2021
Image de Très très courts
- Yeah ! Bravo !

Louane n’entendait pas vraiment les cris de sa mère au milieu de tous les autres. Juste, de temps en temps, elle avait l’impression de reconnaître sa voix, et cela décuplait ses forces.
La fierté gonflait sa poitrine, et elle aussi avait envie de hurler avec les autres.

Mais elle ne se l’autorisait pas.

Mieux valait garder son souffle.

Théo venait de récupérer la balle ! Dévalant le terrain en espérant qu’il remarquerait son appel de balle, elle se retrouva pendant un bref instant en position idéale, et hop ! La voilà en possession du ballon ! Une simple rotation de sa part, et elle la renvoya aussitôt à Tristane, qu’elle avait aperçue bien placée, et bingo ! Tristane, sans hésiter un seul instant, projeta la balle directement dans le filet. Le gardien adverse ne put rien faire pour l’attraper.

- Youhou ! Allez les enfants !

Super ! Ils avaient encore marqué ! Ils allaient finir par remonter leur écart, et gagner, c’était sûr !
Enfin, pas vraiment sûr, sûr, hein ? Mais disons qu’ils avaient une chance. Et que cette « chance », ils allaient la faire fructifier de leur mieux !
Si sa mère entendait ses pensées intérieures, elle lui dirait certainement que leur réussite actuelle n’était pas due à leur chance, mais à leur ténacité.
Et il fallait avouer que même si l’autre équipe était super rodée, eux aussi, depuis le début de l’année scolaire, ils s’étaient entraînés à fond.

Mais pas le temps de discuter dans sa tête. La balle avait été rendue à leurs adversaires, et le capitaine adverse était en train de foncer vers leur but. Elle se mit en travers de son chemin, l’obligeant à faire une passe. La jeune fille rousse qui récupéra le ballon essaya de l’envoyer directement dans le filet, mais heureusement, Noah, leur gardien, la repoussa !
Ah ! Elle croyait quoi, elle, qu’ils allaient se reprendre un but aussi facilement ?

- Tokyo 2024 !

Louane roula des yeux un bref instant. Là, elle avait vraiment bien reconnu la voix de sa mère. N’importe quoi maman, en 2024, les JO ne seraient pas à Tokyo ! Pfff. Bref. De toute façon, elle savait bien qu’elle était encore trop jeune pour penser à des trucs comme ça.

Ce qui ne l’empêchait pas de rêver.

La fin du match se passa comme exactement dans un rêve d’ailleurs. Ils réussirent à remonter le score de leurs adversaires pour faire un match nul ! Bon. Elle et son équipe auraient préféré gagner, bien sûr, mais c’était déjà pas mal. Et puis surtout, ils avaient tous super bien joué.
D’habitude, ils manquaient un peu de confiance en eux, et Tristane hésitait un peu trop souvent devant les choix qui s’offraient à elle lorsqu’elle avait la balle en main. Mais aujourd’hui, elle avait été extra ! Aucune hésitation ! Et Noah avait empêché plein de buts ! Bref, son équipe était trop géniale !

- Félicitations à vous tous !

Elle regarda le capitaine adverse, qui venait de s’exprimer, un jeune garçon aux cheveux longs, et dont les yeux pétillaient de joie, qui lui tendait la main.

- Merci ! Félicitations à vous aussi ! Super match !
- Tu m’étonnes ! Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu d’aussi bons adversaires, j’espère qu’on pourra faire d’autres matchs amicaux !
- Pas de soucis, c’est quand vous voulez !

Après s’être serrés cordialement la main, ils rejoignirent rapidement le bord du terrain avec le reste de leurs équipes respectives. Un par un, ses amis se relevèrent de leurs fauteuils.

Le jeune capitaine, après s’être relevé également, la regarda un instant, puis lui demanda poliment :

- Tu as besoin d’aide pour quelque chose ?

Sa mère arrivait, mais elle n’hésita pas un instant.

- Oui, je veux bien que tu m’aides à marcher jusqu’à mon fauteuil perso, si ça ne te dérange pas ?
- Pas du tout !

Lui tendant la main, il l’aida à se relever et ils avancèrent doucement jusqu’à son fauteuil habituel. Elle pouvait marcher un peu, mais vraiment pas longtemps, et toujours appuyée sur quelque chose ou quelqu’un.

- Bravo pour ton match, Louane !
- Maman ! Les JO en 2024, ça ne sera pas à Tokyo !

Le capitaine explosa de rire tout en l’aidant à se rasseoir.

- Ah ! C’était ta mère qu’on a entendue !
- T’as vu ça, maman ? Tu me fiches la honte devant le capitaine ! Pfft !
- Elle s’est peut-être trompée de lieu et d’année, mais moi je te le dis, si tu continues sur ta lancée, les Jeux, tu les atteindras un jour, aucun doute là-dessus !

Elle se tourna vers lui, surprise.

- Tu penses vraiment ce que tu dis ?
- Bien sûr ! Et comme j’ai dit, pas de soucis pour s’entraîner quand vous voulez avec toi et ton équipe !
- Maman ?
- Tout ce que tu veux ma chérie. Et je rajouterais : Vive les Jeux paralympiques, vive le sport !

Cette fois-ci, elle fut bien d’accord avec le cri de sa mère, qu’elle reprit en cœur, en même temps que son nouvel ami.

« Vive les Jeux paralympiques, vive le sport ! »
36

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Florence CARTRAUD
Florence CARTRAUD · il y a
Des mots simples et justes pour nous amener à une fin que l'on n'attendait pas. Comme quoi, ce n'est certainement pas l'habit qui fait le moine !
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Merci ! :)
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Un thème encore sensible, que vous traitez avec la qualité de l'évidence et du naturel. Bravo à vous et à votre championne !
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Merci :)
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Tout est dans le mental ! Bonne chance à Louane...
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Merci ! :)
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Il faut y croire, bon vent à Louane. Un texte frais et agréable, qui ne dévoile le handicap qu'à la fin, sans s'appesantir. J'ai apprécié ma lecture, bonne journée :-)
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Merci beaucoup, et bonne journée également ! :)