2
min

Virtuel ou réel

Image de Claudine Lehot

Claudine Lehot

53 lectures

17

Je ferme les volets à la vie, traverse la frontière pour m'engouffrer dans le virtuel où l'impossible devient possible, où le rêve se mélange à la fausse réalité...
Ma famille Sims, renaît, évolue dans un monde à mon image, dans un bonheur inaccessible ou je deviens actrice et spectatrice de ces étranges personnages. Ils grandissent, travaillent, s'enrichissent en quelques clics. Je leur construis des maisons splendides, tout doit être parfait. Peur de rien, ils vivent, s'aiment, s'entraident, chantent, dansent... A chaque instant, il se passe quelque chose, il ne faut pas les quitter des yeux, je suis responsable de leur sort.
Les heures défilent, le temps n'a plus d'importance, mon cerveau est captivé par ce monde confusionnel.
Quelle famille ! Ils m'amusent, je les amuse. C'est stupide, enfantin !
Ouf ! J'ai oublié de manger, une pause s'impose, je grignote vite fait pour les rejoindre, la partie est sans fin.
Je vais d'abord me balader sur Facebook, où de merveilleuses vidéos, parfois délirantes, se confondent aux atrocités, aux photos de familles, aux tristes et bonnes nouvelles. Des disputes et règlements de comptes, des messages d'amour et de moralité, de vrais et de faux amis se partagent cet espace tel un mélange mélodrame. Combien de personnes se perdent sur la toile, racontent leur vie à qui voudra l'entendre ou s'en foutra royalement... Les publicités s'incrustent, tout comme les escrocs qui vous mènent en bateau.
C'est fabuleux, on peut se connecter aux quatre coins du monde, et se sentir profondément seule dans l'univers .
Bon, je vais poster mes photos de fleurs, trop cool, j'ai pleins de" j'aime", je suis ravis, et même fière.
Je distribue des "j'aime", des émoticônes, des commentaires, je partage des pétitions sans savoir ce qu'elles deviendront... Je vois mes fils, comme ils sont beaux, je les aime. Des membres de ma famille sont là, génial, j'échange un mot, peut-être deux et comme une intruse, je zyeute leurs postes. Comme ils me manquent ! Et tout plein de monde m'avait fêté mon anniversaire, ça fait chaud au cœur, pourtant j'ai très froid, j'ai très mal, handicapée de l'amour, handicapée de la vie...
Bon, je retourne dans ma famille sims...
Soudain, l'orage éclate, un coup de tonnerre a fait disjoncter le compteur, tout disparaît, l'écran est noir, le téléphone coupé tout comme la télévision, c'est une catastrophe, je n'ai plus que le silence, mes peurs, mon grand vide intérieur, ma solitude...
Cette phrase me revient, me chagrine, me hante  :
- "Je ne vous veux plus dans mon groupe" m'a-t'il dit !
Pourtant, vous m'avez bien aidée, et vous me déchirez le cœur... ça fait trop mal...
La psychiatrie m'a sauvée, et à présent je me sens rejetée tel un retour au point de départ, là où je n'ai pas de place.
J'ai fait un rêve, je voyais un arbre mort, à l'horizontal, sans racine...
Comme chantait Dalida" on n'a jamais fait un cercueil à deux places".

Si je pouvais parler à mon père ?
17

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Flore
Flore · il y a
Une petite promenade près du Gapeau ce matin....Il fait froid, on est bien sous la couette...Et les mots que l'on retrouve, avec retard, mais si bien écrits...Le vide, une réalité touchante, les échanges et les lectures réchauffent, bises et bonne journée. Il faut continuer à écrire, c'est résonnant de sincérité.
·
Image de Claudine Lehot
Claudine Lehot · il y a
Merci beaucoup Flore, mes mots viennent du cœur, et sont une continuité de l’âme ... bise
·
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
La réalité virtuelle au secours de la vraie vie. Mais ce n'est qu'une illusion.
Ici aussi parfois, avec la chasse aux votes, les abonnés ne sont que des absents, en fin de compte.
Heureusement parfois, on rencontre quelques lecteurs qui prêtent l'oreille et comprennent ce que cachent les mots.
Vous avez si bien écrit ce vide.
Merci.

·
Image de Pierrot
Pierrot · il y a
émouvante réalité...avec une question en suspend...
;-)

·
Image de Claudine Lehot
Claudine Lehot · il y a
merci Pierrot ! bise
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle interrogation sans réponse définitive ! Mon vote !
Mon “Bonheur des enfants” est en Finale pour le Prix Haïkus
d’Automne 2017 et je vous invite à le lire et le soutenir si le
cœur vous en dit. Merci d’avance et bonne soirée!

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Le virtuel est un gouffre attirant qui risque de nous avaler !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Virtuel ou réel qui aura le dernier mot? Voilà une phrase qui me chagrine..
·
Image de Claudine Lehot
Claudine Lehot · il y a
qui sait ! on est dans un monde de plus en plus virtuel, à nous de trouver de réels contacts ! merci
·
Image de Guilhaine Chambon
Guilhaine Chambon · il y a
Tres beau texte et la dernière phrase tres bien. Je vous invite à découvrir Au fait, qui est en finale. Bonne journée
·
Image de Philshycat
Philshycat · il y a

Vous aimerez aussi !

Du même auteur