2
min

Virée dans le désert

Image de Momo69190

Momo69190

50 lectures

23

Alain se souvient, déjà cinq ans, ce voyage il en parle rarement, trop de mauvais souvenirs, il a vu la mort de près deux de ses amis ne sont pas revenu, aucune trace de leurs corps, engloutis probablement dans les méandres du désert, les recherches n’ont rien donné, à ce jour.
Un simple circuit, à travers le désert algérien, quatre copains amoureux des deux roues, de splendides bécanes équipées pour une randonnée d’Alger vers Djanet, une oasis à plus de deux mille kilomètres de la capitale, on la surnomme la perle du Tassili n’Ajjer.
L’agence de voyage nous avait déconseillé de nous hasarder dans ce périple, sans guide, mais l’insouciance de nos vingt ans, nous a fait passer outre ces précieuses recommandations, l’aventure était trop belle, et nos puissantes machines, prêtes à relever le défi.
Djamel était sûr de lui, cet oranais connaissait le pays pour y avoir vécu de longues années, il se plaisait à répéter :
—Une partie de rigolade, aucun danger si ce n’est les scorpions et les serpents.
Pascal était plus prudent, de nature impulsive ce solide gaillard avait la tête sur les épaules, et ne manquait pas de nous rappeler :
—Nous ne sommes pas à l’abris d’une attaque de Touaregs, il ne faut rien négliger, restons sur nos gardes.
Nos BMW 800 GS, avalaient les kilomètres, la traversée du plateau du Hoggar a été particulièrement difficile, la chaleur de ce mois d’août 2002, nous a contraint à plusieurs haltes, l’Algérie est un pays producteur de pétrole, mais les stations-service se font de plus en plus rare, dans ces coins désertiques.
Première crevaison, le pauvre Mathieu en fait les frais, la scoumoune lui colle à la peau, comme d’habitude il râle :
—La poisse c’est que pour moi, putain de karma !
Heureusement Djamel est là, les problèmes mécaniques, c’est pour lui, la réparation a pris moins de vingt minutes, un vrai pro, mais il va falloir bivouaquer, le soleil se couche à l’horizon, ce paysage insolite nous donne la sensation d’être sur une planète lointaine, les rochers ont des formes mystérieuses, nous sommes seul au milieu de nulle part, on dort à tour de rôle, autour du feu pour dissuader tout reptile d’approcher, c’est en pleine nuit que les premiers phénomènes ont surgit.
Le feu a redoublé d’intensité, sans raison, pas le moindre brin de vent, sur les parois rocheuses des ombres inquiétantes se dessinent, peut être le fruit de notre imagination, Djamel est d’un tout autre avis :
—Des Djinns.
—Qu’est ce que tu racontes, souligne Alain.
—Des démons, la religion musulmane nous l’enseigne, confirme le ténébreux Djamel.
—Des histoires de bonnes femmes, ces conneries je n’y crois pas annonce Mathieu.
Pascal reste silencieux, il fixe les ombres qui semblent se déplacer dans leur direction sans le moindre bruit.
Djamel donne les directives :
—On s’arrache et fissa !
Les motos s’élancent dans la nuit sombre, les ombres ne les lâchent pas d’une semelle, virevoltant autour d’eux, des voix lugubres leur intiment :
—Inutile de fuir, vous êtes en notre possession.
Soudain, les dunes de sable s’ouvrent nous entraînant dans un dédale macabre, des ossements humains jalonnent notre route, celle de l’enfer.
Ces créatures nous guident vers notre destinée, au loin des prières ou des chants, je ne sais pas trop, des incantations surement, ces horribles choses s’arrêtent, je réussis à dégager ma moto de ce ravin obscur, Djamel me suit, Mathieu et Pascal ont disparu.
Des Touaregs ont suivi la scène, les prières ont mis fin à cette étrange apparition, on a passé des heures à rechercher nos amis, les dunes de sable ont repris leur aspect naturel, dissimulant cette invraisemblance.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
23

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Alain Lonzela
Alain Lonzela · il y a
Très bon récit... et j'aime bien le prénom du héros ;-)
Les ombres sous la forme de Djinns est une très bonne idée...

·
Image de Momo69190
Momo69190 · il y a
merci beaucoup pour votre commentaire
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre bien écrite, inquiétante et terrifiante ! Mes voix !
·
Image de Momo69190
Momo69190 · il y a
je vous remercie pour votre commentaire et vous souhaite bonne route pour la suite
·
Image de JACB
JACB · il y a
Flippant ! Mais je crois pltôt aux miraGes! Bonne chance MOMO.
Mes ombres sont moins dangereuses: "La Vie à contre jour"

·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Toujours se méfier du grain de sable de trop ... !
·
Image de Momo69190
Momo69190 · il y a
c'est pas faux
·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Viens voir où est passé le mien? A+ https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ubiquite
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Une aventure troublante .
·
Image de Momo69190
Momo69190 · il y a
ça reste une fiction merci pour le commentaire
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

J’ai froid, l’air est humide, allongé sur le sol jonché de débris de verres, je sors doucement d’une torpeur, la pièce est sombre, dans l’encadrure de la porte un filet de lumière attire ...