1
min

Viens

Image de F. Franklin

F. Franklin

48 lectures

49

J’ai été viré hier matin. Elle m’a dit de repartir chez moi, ce sera mieux pour tout le monde. Nos avocats se parleront. Puis elle a ouvert la porte de son bureau de Présidente, m’a dit bonne chance sans me regarder. Ça a duré 10 minutes. Elle a refermé la porte sur 10 ans de ma vie exclusivement dédiée à sa réussite.
Toute la journée j’ai traîné dans le parc Monceau, j’ai choisi un banc isolé. J’ai regardé les gens heureux, les enfants sautillants, les joggeurs concentrés, et les amoureux lumineux. J’avais les yeux brûlants et remplis d’eau salée. Je suis allé aussi traîner au bar des Deux Frères, rue de Prony. Comme dans les films je me serais bien bourré la gueule, mais après mon premier whisky, je suis allé vomir dans les toilettes. Quand je suis rentré chez moi, il était 23 heures.
Je suis resté longtemps, je crois, avec mon manteau sur moi dans l’entrée. Le porte manteau m’invitait à déposer les armes. J’ai fini par céder. J’eus pourtant l’impression de ne m’être allégé de rien, bien au contraire. Je suis allé comme un scaphandrier dans la cuisine chercher quelques amphores au fond de l’épave. Je les ai trouvées.
Vers 3 heures je suis monté dans la chambre. Elle dormait. Son visage avait le calme de la mer Tyrrhénienne au large de Cefalù. C’est là que je l’ai rencontrée il y a 10 ans, la même année que mon embauche dans cette boîte au service de la Présidente. Ses longs cheveux noirs glissaient sur l’oreiller comme les coulées de lave de son Etna natal. Je me suis assis sur le fauteuil après avoir viré le chat. Nos avocats se parleront, je lui ai dit.
Vers 6h00, le jour se leva assez logiquement. L’aube, l’aurore, le petit matin, tous ces indicateurs de performance cosmiques, zélés et tragiquement constants, se sont mis à l’ouvrage. Allez, on se dépêche un nouveau jour se lève sur le monde. J’ai pensé affectueusement à Jimmy Cliff : “it’s gonna be a bright / bright sunshiny day ” qu’il chantait. Elle a bougé. Elle a ouvert un de ses yeux noirs, froncé un sourcil magnifique, et m’a demandé qu’est-ce que tu fais là assis près du lit en costard-cravate. Je lui ai dit que je l’avais regardée dormir. Qu’elle était belle comme tout. Qu’elle était tout pour moi.
Elle s’est retournée, n’importe quoi. Et m’a dit viens. Du moins c’est ce que j’ai cru entendre. Une promesse de l’aube.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
49

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Déjà, le choix du titre. Parfaitement sobre. Une invitation élégante et sans chichis ni fioritures. Puis le récit. Idem. Vos mots ont fait mes émotions. Une sorte de trouble. Un petit chaos. Un matin un peu différent des autres matins.
De tout cela, je vous remercie

·
Image de F. Franklin
F. Franklin · il y a
Merci Sylvie, ça me touche beaucoup .
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Franklin ! Je relis avec plaisir votre joli TTC de la Saint-Valentin !
Vous avez soutenu mon sonnet Mumba et je vous en remercie. Il est désormais en finale. Le soutiendrez-vous de nouveau ? https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba Bonne journée à vous !

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un joli texte sur un choc émotionnel suite à une rupture du conjoint, et puis suit une belle chute. Bravo, Kranklin ! Vous avez mes cinq votes.
J'ai un sonnet en compète printemps sur le triste sort d'un migrant : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba si le cœur vous en dit !

·
Image de Maour
Maour · il y a
Je vous soutiens pour le prix ;)
J'espère que vous aimerez aussi mon poème :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-retour-du-soleil
Amitiés

·
Image de Jfjs
Jfjs · il y a
Après la pluie... Et j'aime beaucoup la chanson !
·
Image de Flore
Flore · il y a
Un orage...et quelquefois quand il a fini de gronder....une fine pluie vient effacer les traces...On peut imaginer la suite que l'on souhaite...
·
Image de Gabrielle
Gabrielle · il y a
Quand Paris s'éveille, y'a des matins comme çà
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Superbe. L'amour conjugal, un délicieux rempart contre l'adversité et les coups durs de la vie... Bravo !
·