1
min

Vents contraires

Image de Michel

Michel

17 lectures

2

EAU DORMANTE

L'air de rien la brise se lève sur le lac. Un lent frémissement ride l'eau dormante. Je lui fais des grimaces. Elle éclate de rire.
Le vent jaloux gonfle ses joues et expire sa vengeance. On ne s'amuse pas avec le vent.
C'est toujours le vent qui se joue de nous.


FEUILLE MORTE


Une nuit de tempête la feuille morte a été soufflée vers le ciel. J'ai lu l'avis de décès dans les bonnes feuilles d'un tigre de papier.
Autant en emporte le vent.


ROSE DES VENTS


Savez-vous que la rose des vents a perdu le nord. Une première dans l'histoire de l'humanité. Elle le cherche dans les océans. Sur terre. Sur mer. Dans les poubelles de la vie. Dans celles de la mort.
Seule une vigoureuse bise l'aidera à surmonter sa dépression dit le médecin. Je me déclare prêt à relever le défi en réinventant la conquête des pôles.
Au nord toutes.


CYCLONE

J'ai parcouru le monde dans l'oeil du cyclone. J'ai voulu tout voir. Mais à force de tourner sur moi-même j'ai été aspiré par le vertige.
Je suis tombé lourdement. Masse inerte et inconsciente échouée sur une plage déserte.
Une caresse des alizés m'a réveillé.
Elle m'a transporté aux portes des délices de l'Elysée.


GIROUETTE

Le coq hésite. Regarde plein ouest. Nord ouest. Sud ouest. Fier de lui il trône sur la flèche du clocher. Je ne sais s'il est croyant . J'ignore s'il scrute à l'horizon la poule de ses désirs.
Le coq est mort. Un trait a été tiré sur le vrai sens du vent.
Je l'explore avec mon volatile adoré .
Dans les tréfonds d'une enfance qui fait encore vibrer mon corps.


LA BURLE

Un barman équivoque sert la neige sur un haut plateau. Et une poudreuse une...
La burle hurle à la mort. Et polit son linceul bosselé à chaque rafale.
Tendre la main à la burle pour lui offrir la paix. Mais la burle s'échappe en coup de vent. Elle exècre l'idée même de compromis. La neige cingle mon visage déjà grêlé par les coups du passé.
Un clin d'oeil malicieux du soleil réinventera-t-il l'art du croche-pied pour faire taire dans sa chute le chant tumultueux de ce vent désordonné ?
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Michel
Michel · il y a
Merci de votre appréciation. Moi aussi j'aime mieux le vent en poésie qu'en réalité. J'avais initialement mis le texte dans la catégorie "poésie", mais Short Edition n'a pas percuté et il a été rapatrié en TTC. Il n'a pas été sélectionné pour le grand prix printemps, ce qui m'indiffère. Je suis heureux de vous avoir apporté un petit brin de bonheur le temps de la lecture
·
Image de Flore
Flore · il y a
Et c'est à moi que vous parlez du vent....Un ennemi pour moi, mais dans un poème j'arrive à me réconcilier...le temps de la lecture. La présentation de votre TTC est très poétique, comme le contenu d'ailleurs... Merci de m'avoir fait "aimer" le vent un petit moment...Je me suis laissée bercer.!
·