Valse d’Halloween

il y a
2 min
690
lectures
27
Qualifié

Bonjour, N'hésitez pas à commenter et donner votre avis sur le texte si vous me lisez ! Merci  [+]

Image de Été 2021
Ce fut tout d'abord sa voix qui éveilla son attention.

Rauque, et curieusement frémissante. Cette voix lui donna des frissons dans le dos. Il mit du temps à la situer, étrangement autant attiré que révulsé par elle.

Lorsqu'il la repéra parmi les valseurs, le deuxième élément qu'il remarqua, malgré la distance, fut ses ongles terreux. Comment une femme pouvait-elle supporter d'avoir des doigts aussi repoussants ? Il ne comprenait pas vraiment quel était son déguisement – un mélange de noir et de gris pisseux –, mais il était particulièrement réaliste : elle faisait peur.

Le cavalier qui l'entraînait dans cette danse, visiblement loin d'être dégoûté par son aspect, était l'hôte du bal, son père. Il avait les traits cachés par un petit masque noir sans grande efficacité. C'était un comte de la vieille époque, qui aurait mieux fait de s'abstenir de recevoir aussi souvent, étant donné sa montagne de dettes, et encore plus de valser, à son âge vénérable.

Halloween. Et oui, même les anciens avaient fini par s'y mettre, à cette « fête du diable ». La particularité de celle-ci, c'était qu'elle ressemblait plus à un bal masqué, la seule différence étant que la proportion de créatures horrifiques y était nettement supérieure à celle de n'importe quelle soirée costumée.

Lui-même était vêtu en loup-garou, bien qu'il ait gardé son visage relativement libre de tout artifice. Après tout, son but ici n'était pas de faire peur. Célibataire depuis trop longtemps, ce bal était une occasion comme une autre pour faire des rencontres. Et des rencontres fortunées, dans le sens premier du terme, étant donné qu'il ressemblait un peu à son père, trop dépensier.

Ça y est, le voilà qui arrêtait enfin de tournoyer, et elle... oh ! Elle le remarqua, et croisa son regard. Elle était fascinante. Il rêvait en cet instant de danser avec elle. Juste une danse. Elle vint vers lui.

Mais non, elle passa à côté, le frôlant. Elle était épouvantable, mais il ne put s'empêcher de se retourner après son passage.

Elle n'était plus là.

Derrière lui, un bruit de commotion. Son père s'était écroulé à terre.

Il se précipita. Mon Dieu, il n'avait plus de pouls ! Crise cardiaque ? Logique aussi, avec toute cette danse ! Pourquoi ne l'avait-il donc pas arrêté en le voyant valser ainsi ?

— Appelez les secours !
Personne ne bougea. Un de ses amis l'interpella doucement :
— Jean ?
— Mais pourquoi restez-vous immobiles ? Appelez les secours Bon Dieu !
— On les a appelés, Jean. Il y a dix minutes déjà. Il est tombé il y a dix minutes.

Dix minutes ? Mais non, c'était impossible, il y a dix minutes, son père valsait avec cette... il valsait avec... le mot, son nom, restait bloqué dans sa gorge, mais un frisson le parcourut tandis qu'il réalisait à quel point La Mort pouvait être tout aussi terrifiante qu'attirante.
27

Un petit mot pour l'auteur ? 9 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Enjôleuse, sinueuse, manipulatrice... Argh ♫
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Merci ! :)
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Cette dernière valse m'a fait penser à "Champagne".
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Moi aussi ♪
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Je ne connais pas !
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
La chanson d'Higelin
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Ah d'accord ! En effet :)
Image de Mary Benoist
Mary Benoist · il y a
Une ambiance, une histoire, une chute en quelques mots, tout ce que j'aime.
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Merci beaucoup pour ce commentaire ! :D

Vous aimerez aussi !