3
min

Valentin

Image de ChrisCort

ChrisCort

23 lectures

13

Pour elle, c’est une évidence, il a une attention tendre dans les regards qu’il lui porte. C’est vrai Valentin est gentil et attentif à tous mais il lui semble qu’avec elle c’est un peu plus que cela.
Je suis certaine qu’il apprécie l’attirance que je lui prouve en toute discrétion. Je n’écoute ni les commentaires désobligeants de Laurine la technicienne du bureau voisin, ni ceux de Jessica encore plus acerbes.
Elles s’évertuent à tour de rôle à me dire que je perds mon temps. A leur avis Valentin serait homosexuel. Je n’y crois pas une seule seconde, elles sont en mesure de ne soutenir aucune preuve. Elles répètent que des hommes comme lui, ca n’existe pas. On aurait au bureau un spécimen rare. On ne sait rien de lui, personne ici alors qu’il fait partie du service depuis deux ans ne le connait véritablement. Adorable mais secret. La seule passion qu’il affiche est son amour pour la poésie. Son répertoire est impressionnant il est capable d’égrener en toutes circonstances quelques vers spontanément. Cette culture dérange nombre des personnes de l’étage. Pour moi c’est tout le contraire elle contribue à mon attirance pour lui et je n’ai cure des commentaires de mes collègues Laurine et Jessica comme de celui des autres.
Pourtant si c’est l’expérience qui permet de juger je devrais tenir compte de leur avis. On peut dire que Laurine pratique l’échantillonnage depuis très longtemps. Certainement une déformation professionnelle, la statistique demande une sérieuse mise en pratique, elle s’y consacre sérieusement. Je ne suis pas certaine que même la règle qu’elle érige comme un totem « jamais d’homme marié » n’ait pas été écornée avec Julien le laborantin.
Quant à Jessica, celle avec qui je partage le projet mobilité, de huit ans sa benjamine elle est sur le même chemin, toujours en chasse. Je me demande comment elle réussit à allier drague et efficacité au travail. Quand je vois comment ma simple attirance pour Valentin perturbe ma concentration je suis impressionnée par cette faculté. D’ailleurs au sujet de mon efficacité pro il va falloir que je me ressaisisse car le chef du service m’a fait deux commentaires pas très tendres la semaine dernière. Ce n’est quand même pas moi qui leur ai demandé de réaménager les bureaux et de mettre celui de Valentin dans le même couloir pour améliorer la productivité. Productivité ! C’est le phare de la direction désormais.
Les filles étaient tellement heureuses pour moi que nous avons fêté cette réorganisation sans attendre et le soir même les Mojito ont coulés plus que de raison. Nous avons toutes les trois dormis chez Jessica, c’était plus raisonnable. Il y a cinq mois déjà et les filles ont raison en quoi ai-je profité de cette nouvelle situation?
Mais aujourd’hui c’est décidé il est l’heure de conclure avec Valentin, la productivité on verra ensuite. Conclure, je n’aime pas ce terme il donne l’impression d’une fin alors que mon souhait c’est que ca commence. Je me suis fixé la saint Valentin comme date de « conclusion » et le compte à rebours ne me donne que 32 jours. Heureusement, je me suis bien gardé de partager cette décision. La pression que je me mets seule est suffisante. Il n’est pas nécessaire que s’y rajoutent, les titillements, de mes copines.
Maintenant il faut trouver une idée et établir un plan d’action. Les affaires sentimentales demandent autant de rigueur que les projets professionnels, il faut que je me rende à l’évidence. Premièrement élaborer un retro-planning... Il serait heureux mon chef de m’entendre penser comme lui. Espérons que ca me rende plus productive et pourquoi pas reproductive ?
Pourquoi ne profiterai-je pas de la mission mobilité pour aborder Valentin ? Qu’est ce qui m’empêche d’imaginer la consultation d’un échantillon de salariés sur leurs habitudes de déplacement et de faire en sorte qu’il soit considéré comme « intéressé représentatif ». Je m’assure ainsi une rencontre individuelle.
Je la tiens ma solution! Je dois monter un questionnaire à destination du service. Il ne sera pas difficile d’obtenir ensuite un rendez-vous individuel avec les intéressés sélectionnés, ce qui peut me permettre d’espérer 2 heures en tète à tête avec Valentin.
Maintenant il faut vendre l’idée et produire ce travail rapidement. C’est mon chef qui va être surpris. Voila une belle idée à double détente qui devrait le rassurer. Feu Marie !
Pas productive, moi! Moins de trois jours pour réaliser le questionnaire que j’ai composé original et un peu poétique afin de mettre en évidence mon penchant pour les alexandrins et d’impressionner Valentin. Le balayer avec Jessica qui l’a trouvé « curieux », j’aurais préféré qu’elle me dise « poétique ». Présentation et validation immédiate par le comité de direction avec au passage un petit compliment de mon responsable. S’il connaissait l’objet de ma motivation ? Pourvu que ma liste soit validée auprès de chaque chef de service et que Valentin soit bien conservé. Je m’en voudrais d’avoir fait tout ce travail pour rien. Trois jours à patienter... Vivement mardi.
C’était prévisible, chaque responsable a voulu marquer son autorité en remplaçant Pierre par Paul mais Valentin reste dans la liste. One point! Première étape réussie. Alléluias!
Mercredi j’affiche le listing des convocations et sans délai je rencontre les différentes personnes, pour caler les rendez-vous. Un trimestre pour mener l’action. Il faut que je réussisse à inciter Valentin à cette rencontre en fin de journée. Ce serait idéal. Allez au boulot ma belle !
Yes! C’est le moment. Un passage au miroir pour mettre toutes les chances de mon coté et à 17H00 précises rendez-vous à son bureau.
Bonsoir ! Marie. Tu vas bien ? Je suis heureux de te rencontrer mais je suis surpris que l’on m’ait gardé dans cette liste. Personne ne t’a dit ? Je quitte l’entreprise. J’ai renseigné le questionnaire mais je suis désolé, je ne suis plus trop concerné... Victor HUGO te dirais : Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu...

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
13

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jfjs
Jfjs · il y a
Oh non. Et après ? Il faut une suite Oui c'est l'homme de sa vie et désolé Laurine et Jessica faut arrêter avec les clichés !
·
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Sacré boulot !
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un joli texte d'agréable lecture finissant de manière humoristique sur des beaux vers de Hugo. Bravo, Chris ! Vous avez mes cinq votes.
Je vous invite à lire mon sonnet Mumba en compète Printemps http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba si vous en avez le temps.

·
Image de ChrisCort
ChrisCort · il y a
J'ai lu votre travail. C est a l’évidence beaucoup de travail bravo. Merci pour vos votes
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Merci pour votre sympathique appréciation, Chris !
·