Uni-vers, pluri-vers, multi-vers !

il y a
1 min
16
lectures
0

Blah blah: dance! dance! and Temesta  [+]

Les vers de la poésie et les vers des sillons sont de la même espèce : les vers des champs jardinés rampent dans le sillon de la terre et sont coupés par la bêche ou la binette qui sarclent ; les vers de Jacques Prévert parcourent les interlignes de la page et sont coupés par la césure ou par l'enjambement qui rythment et scandent la phrase lue, la diction !
Par accident, ou de théories en théories, les savants astronomes (Jean-Pierre Luminet) ou les écrivains futurologues (Bernard Werber) parlent depuis quelques années d'univers unique – notre uni-vers -, d'univers pluriels – les pluri-vers – et d'univers multiples – les multi-vers !
Ces notions défient l'entendement comme une peinture d'art moderne, mais l'on sait repérer dans l'espace galactique des trous noirs (taupinières) et des trous de vers (en anglais, wormholes).
Par pensée de comparatiste, je pourrais avancer qu'il y a aussi des vers divers (les lombrics, les ténias) et encore des vers pluriels (les décasyllabes, les alexandrins). Qu'il y a, pour en finir, des vers multiples (Le bateau ivre d'Arthur Rimbaud), Amers de Saint John Perse) ou d'autres vers très courts (Balsande de Thomas Besch).
Mais par pensée différentielle, je pourrais aussi m'éloigner de la poésie littéraire de l'Inventaire à la Prévert pour dresser avec les astronomes l'inventaire des événements astraux : la grande ourse, la constellation du cygne, NG448A, une étoile double, un amas de gaz, une nébuleuse, la ceinture d'Orion, la Voie lactée.
A la différence de la terre et du sillon qui nous promettent le printemps, la pousse et donc l'à-venir des plantes, l'espace - et ce que nous en voyons -, est son passé qui jaillit à la vitesse limite de la lumière. Il reste néanmoins un vers unique, un vers pas sot, de Baudelaire, qui condense les poussières d'étoiles et les mottes de la terre fumée, fumante de fumure et de vapeurs du matin:
« Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté ».
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,