1
min

Une vie rêvée ?

Image de Don Quichotte

Don Quichotte

13 lectures

3

Dans le métro il entendit un jour quelques bribes de conversation qui le surprirent passablement. Curieux de tout, il tendit donc l'oreille.
Une personne disait à son compagnon de voyage :
- "Les gens se croient propriétaires de leur maison, mais en réalité c'est la maison qui les possède".
- "Comment donc ?"
- "Mais oui, ils sont prisonniers de leurs crédits une grande partie de leur vie, comme le bagnard traîne son boulet".
Puis il enchaîna:
- "D'ailleurs si on y réfléchit bien, il faut très peu de choses pour vivre heureux: Un toit pour s'abriter, de quoi se chauffer et se nourrir, et de l'amour autour de soi"
- "Et l'accès à l'information et à la culture!" ajouta son voisin qui travaillait dans la presse.

Ce souvenir lui revint en mémoire quand il entendit un jour, au détour d'une émission de télévision le témoignage d'une personne résidant à Venise et qui disait:
-"Dans cette vie actuelle, entre 50 et 80% des choses que nous nous évertuons à posséder sont inutiles. Ainsi, si on décide de se limiter au strict nécessaire, c'est autant de liberté gagnée".
Et il précisa que depuis toujours il passait à peu près 50% de son temps en vacances. En effet, il part plusieurs mois par an en Inde accompagné de son épouse.
Celle-ci l'interrompit alors pour préciser que lors de leur première rencontre elle lui avait dit, tout de go, qu'elle désirait faire sa vie avec lui et qu'il lui a répondu:
-"Si tu veux vivre avec moi tu ne seras jamais riche mais tu passeras cinq mois de vacances chaque année."

Promesse tenue...
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Et moi ton texte me parle tellement !
Adepte du minimalisme depuis un an, je peux affirmer que se dépouiller c'est se libérer !
Tu dévoiles une évidence ici !

·
Image de Don Quichotte
Don Quichotte · il y a
Pas mal : "se dépouiller c'est se libérer ! "
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
J'adore ce récit ! Un grand bravo ! Puis-je vous inviter à visiter “Sombraville” qui
est en FINALE pour le prix Imaginarius 2018 ? Merci d’avance et bonne lecture !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·