2
min

Une vie pour Henri

Image de Hany

Hany

115 lectures

90

Henri SDF, trottine sur la route. Il manque de se faire écraser. Une jeune brune s’agite au volant :
-Oh, toi, là, tu regardes un peu où tu vas ?
Son visage sophistiqué disait « tout juste diplômée, parents blindés, ma boîte, genre Silicon Valley, me rapporte tellement que j’ai assez de fric pour me faire blanchir les dents ! »
Henri ricane comme si rien ne s’était passé. La circulation reprend. Henri s’accroupi sur le trottoir. Il affiche un sourire. Personne ne le voit, puisqu’ il n’est personne.
Henri, pensif : - Où est mon chariot ? - Pourquoi les passants me jettent des projectiles sur la tête ? Ils arrivent tout droit sur moi, avec un extincteur. Un seul, reste là à me fixer du regard, c’est le patron du restaurant indien. Je sais qu’il veut me faire partir d’ici.
Charlie, son ami SDF, s’approche de lui.
- Eh, Henri, j’ai du whisky !
Henri se lève et saisit Charlie au col.
- « Asseyez-vous ! Ne vous relevez pas ! Asseyez-vous, ne vous relevez pas ! Asseyez-vous, ne vous relevez pas ! »
- Et, mon gars, quoi ? Tu délires ? Quoi ? Je suis debout, j’ai pas envie de m’asseoir ! Arrête de me tenir !
Henry lance Charlie sur la route. Happé par une voiture, il meurt dans l’instant.
Henri ricane. Des témoins glacés se regardent. La scène est un désastre. Le corps de Charlie demeure inerte sur la route face à Henri, sans réaction à ce qui qu’il vient de faire.
Le SAMU arrive, et au départ de Charlie en civière, Henri sursaute.
- Charlie ! Charlie ! Mon frère ! Henri s’attrape le visage, choqué par son acte.
Quelques heures plus tard, il se retrouve au poste de Police.
« Henri est victime de schizophrénie. C’est un déséquilibre psychique qui arrive souvent chez les personnes qui vivent dans la rue depuis longtemps. Je pense qu’il n’a pas fait exprès de tuer ce sans-abri » déclare le médecin des services du secours populaire.
Après des passages en expertise médicales, et des jugements au tribunal, et cour d’assise, Il fut déclaré irresponsable du meurtre de Charlie au vue de son état reconnu par l’autorité médicale.
Aujourd’hui Henri n’est plus schizophrène. Il a compris qu’il l’était et qu’il avait tué son ami.
Pendant toutes ces années de vie dans la rue, sans dignité, sans rien d’autre que Charlie, justement, comme source de vie, d’attention, il lui avait par un acte terrible et non voulue donné la mort...
Mais, aujourd’hui, assisté par les organismes de secours aux plus démunis, les Restos du Cœur, les organismes de réinsertions sociales, aussi multiples qu’identiques, Henri, ancien cadre à la banque, avait droit à une nouvelle vie grâce au soutien bienveillant de ces aides.
Toutefois, plongé dans la peine, il leur trouvait une rengaine de « réanimation sociale », inaccessible pour lui, et entendait toujours le même refrain :
- « Henri, nous allons faire un bilan de votre situation afin que vous vous réadaptiez. Nous ferons ensuite, un point pour évaluer votre bilan et rectifiez les points qui ne vont pas. »
Aujourd’hui, il fait son come-back dans la vie, dans la vie de ceux qui existent. Ceux qu’on connaît, qu’on reconnaît, et qu’on respecte. Et il n’oublia jamais qu’il devait tout à cette aide sociale, et à la solidarité qu’ils avaient déployée pour lui.
Tout ceci, notamment grâce à Astrid, jeune entrepreneuse, qui a son volant avait failli le renverser, le fameux jour où le drame s’était produit. Elle avait décidé, il y a moins d’un an, de consacrer une partie de son temps aux autres pour secourir les plus démunis avec dévouement.
Un matin, arrivé dans le local d’hébergement, Astrid lui dit :
- Tiens, tes papiers sont arrivés, tu vas avoir ta carte d’identité, Henri !

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très courts
90

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Touchant !
·
Image de Adjibaba
Adjibaba · il y a
Un récit social bien émouvant.
Votre texte est en quelque sorte un message, un cri que tout le monde se doit de lire.
Je vous accorde mes voix avec le plus grand plaisir.
Accordez moi donc une petite balade dans " Entre justice et vengeance ": https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/entre-justice-et-vengeance

·
Image de Assmoussa Samba
Assmoussa Samba · il y a
Une histoire bien mené j'adore vraiment émouvante ! J'aime bien
C'est mon premier concours je vous invite à passer découvrir ma "Caverne" (catégorie des nouvelles. Une petite histoire écrite en vers, et si cela vous plaît de voter !)
https://short-edition.com/fr/auteur/assmoussa

·
Image de Rafiki
Rafiki · il y a
Un triste quotidien. Je ne savais pas que les SDF de longue date pouvaient être atteints de schizophrénie. Une façon plutôt originale d'aborder la question. Au final la boucle est bouclée avec Astrid. Une leçon d'humilité. Je vote.
Une invitation pour "L'ocre de la terre", si l'envie vous prend. A bientôt

·
Image de Flore
Flore · il y a
Les papiers...pour certains une sinécure, des factures à régler, à ranger...Mais là, c'est une autre histoire de papiers...et ce ne sont pas ceux de Régine non plus...Des papiers pour, exister , d'une certaine manière.
·
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Faire le choix d'aider, tout un programme... Il faudrait au moins arrêter de stigmatiser les plus faibles.
Une histoire terrible mais qui soulève des questions.

·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Quelquefois, faute de réalité, la DUDHC crée l'espoir ...
Un " Jour de pluie " s'est quant à lui aussi glissé dans la finale saisonnière. Sans trop vouloir me mouiller, je me surprends à penser que tu pourrais peut-être l'apprécier ☺☺☺
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/jour-de-pluie-13

·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...on peut toujours s'en sortir ! bravo +5
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
La quête d'un bout de papier comme objectif d'une vie, je vote !
Et vous invite sur ma page, j'ai deux textes en finale, merci !

·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Le droit à jouir d'un statut social . Très beau texte émouvant .
·