Une vie de tridentule

il y a
1 min
2 310
lectures
36
Qualifié

Je suis née au siècle dernier, quelques mois après que Tchernobyl a fait boum. Mais je ne brille pas dans le noir. Je rêve de détruire le monde. Mais il ne se laisse pas faire. Du coup  [+]

Image de Printemps 2021
La tridentule se sentait incomprise.

Forcément. Quand les gens la voyaient, ils commençaient à hurler et à partir en courant. C’était une réaction assez répandue. La tridentule n’avait encore jamais croisé personne qui aurait réagi autrement.

C’était dommage. Parce que la tridentule, elle était très sociable.

Elle aurait adoré se faire des amis, les inviter pour un petit thé. Et puis, discuter de tout et de rien. De discuter sans se soucier du temps. Oh oui, elle aurait adoré.

Mais des amis, elle n’en avait pas tant que ça. Pas du tout, même.

Les autres tridentules n’avaient pas ses passions dans la vie. Non, elles, ce qu’elles aimaient par dessus tout, c’était sauter sur leurs victimes et de les dévorer toutes crues. Peut-être pour ça que les tridentules avaient si mauvaise réputation.

Sauf que notre tridentule... bon, déjà, elle était végétarienne. Elle avait certes croqué quelques humains dans sa jeunesse. Mais elle avait assez tôt commencé à se dire que ce n’était pas correct de dévorer des gens qui ne voulaient pas l’être.

Elle avait bien tenté d’en discuter avec les autres tridentules. Mais elle n’avait récolté que quelques regards de pitié. De dégoût aussi. Les tridentules étaient très fières de leur héritage et elles n’étaient pas prêtes à renoncer à leurs pratiques culinaires.

Certaines tridentules avaient même tenté de la faire revenir dans le droit chemin. Dévorer les humains, ça, c’était la bonne manière d’agir. Se repaître de leur chair et de leur terreur, c’était ce qui donnait du sens à leur vie. Alors, pourquoi y renoncer ?

Ce coup-ci, elles avaient presque réussi à convaincre notre tridentule. Parce que oui, ça aurait sans doute été plus simple de revenir croquer du passant et de ne pas se poser de questions. Seulement...

Seulement, une fois qu’on avait commencé à réfléchir différemment, c’était compliqué de fermer les yeux. Très compliqué. Surtout, quand on en avait plusieurs dizaines.

La tridentule se balançait sur son fil, là, tout en haut du grand pin. Elle s’y balançait et regardait la famille qui venait d’arriver pour un petit pique-nique.

Elle fit claquer ses trois rangées de dents, frotta ses pattes l’une contre l’autre et soupira.

Elle allait les regarder de loin, de haut. Elle n’allait plus refaire l’erreur de descendre pour tenter de s’en faire des amis. Ça lui éviterait sans doute quelques fourchettes plantées dans les yeux.
36

Un petit mot pour l'auteur ? 23 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Svetlana Kirilina
Svetlana Kirilina  Commentaire de l'auteur · il y a
Merci à tout le monde pour vos lectures et commentaires ! La tridentule est très contente d'avoir des amis :p
Image de Mijo Nouméa
Mijo Nouméa · il y a
Voilà une histoire plaisante, drôle sur un rythme enlevé. Un nouveau mot aussi dans mon vocabulaire.:)
Image de Dominique Fabre
Dominique Fabre · il y a
Apres 14 jours et bien des lectures, cette petite tridentule résonne encore plus fort; Dommage de ne pouvoir voter deux fois !
Image de JAC B
JAC B · il y a
Quand on a une dent contre ses origines , c'est parfois dur de s'acclimater...Merci j'ai un mot de plus dans mon vocabulaire: Tridentule ! Bonne continuation Svletana.
Image de Johann Schneider
Johann Schneider · il y a
C'est plein d'humour et d'inventivité. Je me verrais bien adopter une tridentule (trouvaille géniale !)... ou tout autre spécimen de la famille des tridentulidés ;-)
Image de A. Sgann
A. Sgann · il y a
Difficile le changement contre nature !
Image de De margotin
De margotin · il y a
😀😀😀bien amusant
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Pas facile d être végétarienne
Image de Nicolas Auvergnat
Nicolas Auvergnat · il y a
Les humains... Peut-on seulement être ami avec eux ? Pas évident ! La tridendule finira par en trouver des sympathiques... Il y en a !

Vous aimerez aussi !