2
min

Une vie à attendre

Image de Maevy

Maevy

102 lectures

43

Elle est là, enfin! Je l'attendais depuis si longtemps, Maintenant que je suis au bout de ma route, je vais pouvoir lui dire au revoir. Toutes ces années d'éloignement, à se voir de temps en temps, de temps à autre. J'ai dû accepter son choix de partir de la maison à 20ans, de faire sa vie ailleurs.
Eu l'impression qu'elle fuyait notre style de vie, enclavé par la religion, les traditions. Moi tellement enfermée dans ces devoirs depuis l'âge de 10ans, j'ai transmis ou imposé à ma fille ce mode de vie. Autre temps autre génération, mais les traditions ont la vie dure.
J’ai souvent voulu m’évader, me sauver de cette vie privée de liberté, pensé parfois au suicide, d’après une citation de Simone de Beauvoir, le suicide est une acte de courage et de liberté non de lâcheté. J’ai été tentée, mais j’ai fait le choix de subir et suivre les traditions. Je me suis perdue, égarée sans doute. Compris le besoin de liberté qu’a désirée ma fille toutes ces années.
Elle a toujours gardé le contact avec moi, son père ses frères et famille alentour. Elle aime envoyer des cadeaux, attentive à ne pas rater anniversaire, évènements. Mais de notre côté, elle est partie, donc ne fait plus vraiment partie du paysage de tous les jours.
Je crois qu'elle en fait un point d'honneur à rester attacher à la famille. Pour elle, l'éloignement ne veut pas dire effacement.
D'années en années, fêtes, anniversaires, diplômes, maladies, tout se passe en direct ou courrier ou téléphone, pas d'internet encore pour garder un contact plus proche.
Et les frustrations, les pudeurs les non-dits, creusent nos vies.
Suite accidents de voiture me voici depuis 6 ans handicapée, vieille 86ans. J'ai espéré rapprochement géographique. Elle, en période de divorce, 2 ados, et boulot ailleurs, pas facile de changer. Alors rancœur du frère ainé et père, car "chez nous" une fille doit être là!
J'ai eu une attaque il y a 3 jours. Personne ne l'a prévenue. C’est en appelant un matin, mon aide soignante qu'elle a su. Appel hôpital, on lui dit état critique, rappelé dans 1h. Le médecin la rappelle 20amn à peine et lui annonce que la fin est pour bientôt, ne tardez pas à venir.
Douleur, culpabilité, à son bureau 8h30 elle prévient départ. Les enfants chez leur père en province, avertis, elle prend billet pour eux, ils la rejoindront sur place.
J’ai attendu, gardé conscience le plus possible, mais je ne l'ai pas vue.
Reposée dans un drap blanc pour la veillée et prière, elle est arrivée essoufflée de l'aéroport. On lui dit que je me suis endormie sans douleur. Que mon visage était calme et que les années s'étaient enfuies, reposée, heureuse.
Elle veut me regarder et donner un dernier baiser à cette mère qui aura toujours était un modèle, même si tyrannique parfois.
Non! La religion interdit une fois le corps enveloppé du linceul, que l'on découvre la personne. Une tante âgée et religieuse lui interdit l'approche du cercueil.
Je la sens pourtant si proche, sans la voir, je la pressens, ma fille si longtemps éloignée. Le destin est parfois cruel ou farceur?
Je sais que mon âme va restée en contact avec la famille qui devra rester une semaine enfermée dans la maison, afin que mon âme puisse être apaisée pour l'envol final. Je resterai en contact avec elle, j'espère que nos esprits pourront se connecter, unis, dernière fois, avant de passer de l'autre côté de ma vie, de l'autre côté du versant de la vie, où l'on m'a toujours dit que le temps adoucira les peines et les souffrances du monde terrestre.
Mais ma maladie l’aura rattrapée et elle aura à subir aussi des contraintes des devoirs, maintenant que son père sera veuf. Je ne serai plus là, destinée ?
Qui sait, je pourrais la retrouver dans ses rêves, peut être, l'avenir me dira ce qu'il y a de l'autre côté de ce miroir, de ma vie.

.

PRIX

Image de 5ème édition

Thème

Image de Très très courts
43

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Maevy
Maevy · il y a
oui il y aura tjrs un coin de ciel bleu pour adoucir le gris!
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
cela ne doit pas être drôle d'être dans la peau de cette femme soumise que vous décrivez. Pourtant votre chute garde bien la porte ouvert à un rayon d'espoir de l'autre côté du miroir
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Votre texte est bien triste, Maevi !
J'espère que, malgré la culpabilité que les membres de sa famille (principalement les hommes) essaieront de lui inculquer, votre protagoniste conservera sa liberté et poursuivra sa vie selon ses propres désirs...
Ceci dit, dommage qu'il y ait pas mal de coquilles dans votre récit, mais il est vrai que le temps nous était compté...

·
Image de Maevy
Maevy · il y a
oui, il faut toujours vivre le plus possible suivant nos désirs, quoiqu'il en coûte, parfois!merci pour les coquilles je vais corriger si cela est possible...
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Une longue interrogation sur ce qui se passe "de l'autre côté".
Mon pantoum (Rêve d'ailleurs) est aussi en cavale dans la Matinale. Je vous invite à aller le découvrir. Merci.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reve-dailleurs-pantoum

·
Image de Plumes45
Plumes45 · il y a
beau texte pour cette question profitons assez de nos proches en vie ?
·
Image de Maevy
Maevy · il y a
Merci oui ils faut profiter des insta'ts


K















Profiter le plus de la vie et des proches

·
Image de Demens
Demens · il y a
Éternelle question... Un texte comme un télégramme, il y a urgence.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une histoire bien écrite mais triste ! Bravo ! Mes votes ! Une invitation à lire et soutenir “ De l’Autre Côté de Notre Monde” qui est en lice pour la Matinale en Cavale, 5ème edition. Merci d’avance et bonne journée!
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Excellent TTC. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème " j'avais l'soleil au fond des yeux* de la matinale en cavale. Bonne chance à vous. http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux
·
Image de Maevy
Maevy · il y a
en bonne place pour atteindre le soleil! bonne chance, arlo!
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Un joli texte, mes voix. Pour ma part, sans contrepartie, j'ai commis deux textes, L'invitation http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/linvitation?all-comments=true&update_notif=1509982263#js-collapse-thread-577892 et Reflets http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reflets-6 si le cœur vous en dit, et beaucoup d'autres choses aussi
·
Image de Plumebernache
Plumebernache · il y a
Une triste histoire de vie…mais de l'autre côté "je sens que ça va être une bonne surprise" comme l'annonce Emmanuel Schmitt…
·
Image de Maevy
Maevy · il y a
:-)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur