3
min

Une rencontre inattendue

Image de Marie Quinio

Marie Quinio

297 lectures

177

La vie est parfois faite d’occasions manquées, particulièrement en amour. Tandis qu’on incrimine le mauvais sort, on met, en fait, et de manière inconsciente, tout en œuvre pour que rien n’aboutisse. Léa était de ces personnes. Elle n’était pas si vieille, mais pas si jeune non plus, et elle était célibataire. Quand on l’invitait à une soirée, elle tombait malade dans l’après-midi. Quand on lui présentait quelqu’un, elle pouvait s’emmurer dans un silence gêné, comme si l’émotion et la peur l’empêchaient de respirer. Lors d’un pot de départ un peu trop arrosé en décembre dernier au bureau, Léa avait fait un pari avec ses collègues, s’inscrire à un speed-dating. Elle avait complété le formulaire en ligne, joint une photo d’elle – elle n’était pas convaincue de choisir la meilleure, mais bon... Quelques minutes plus tard elle avait reçu une confirmation de rendez-vous : le dimanche 13 janvier, à 8h08, place de l’Edition, en centre ville. D’abord surprise par le jour et l’heure du rendez-vous, elle s’était vite rendue à l’évidence : quand on veut trouver l’homme de sa vie, il faut être prêt à se lever de bonne heure.

Le jour J, à l’heure H, elle se gara sur la petite place. Elle était nerveuse, c’était la première fois qu’elle tentait ce genre d’expérience, et en voyant les personnes qui entraient dans le Bar de la Rencontre, elle eut envie de faire demi-tour. Même de loin, elles avaient l’air sûr d’elles, du moins elles donnaient cette impression. On se faisait la bise, on échangeait des sourires, on riait fort. Alors que Léa hésitait encore à entrer un homme s’excusa derrière elle pour qu’elle le laisse passer. Elle se décala légèrement et tandis qu’il la frôla en rentrant, sentit son parfum puissant. Elle resta interdite. Quelle apparition ! Quel homme ! Il était à tomber à la renverse, athlétique, beau, et... et tout, quoi ! Encore toute émotionnée - elle adorait ce mot qui lui collait à la peau - mue par un courage soudain, elle franchit la porte et s’installa à une petite table. On vint lui expliquer les règles et lui attribuer un numéro. On vous appelle, vous avez deux minutes, et ça tourne. Léa chercha l’homme des yeux et le vit au fond de la salle. Tandis qu’elle continuait à le dévisager on vint lui demander ce qu’elle désirait boire.

- Un grand café noir, s’il vous plait.

On rapporta le café.

- Et voilà pour vous !

- Merci, fit-elle sans lever la tête.

Top, le départ fut donné et tout le monde commença à se déplacer et discuter. Léa se retrouva devant un premier rendez-vous. Puis un second, un troisième. Et débita les mêmes phrases, soigneusement préparées depuis quelques jours. Elle s’attendait à être coincée, perdue, intimidée, mais le fait d’échanger ainsi de façon accélérée lui facilita les choses. C’était assez drôle finalement, et elle sentit qu’elle se détendait au fur et à mesure. Elle n’avait flashé sur personne en particulier, mais les dés étaient truqués dans la mesure où elle ne pensait qu’à son entrevue avec l’apparition bénie de tout à l’heure. Arriva le moment de s’installer au fond de la salle pour son dernier rendez-vous. L’homme de ma vie, pensa-t-elle en s’asseyant. Alors qu’elle s’apprêtait à commencer sa phrase, il la devança :

- Pablo, 33 ans. Je suis ingénieur en informatique et je viens de m’installer à mon compte. Bon, comme vous le voyez, je suis beau et intelligent, haha ! J’aime les filles qui savent faire la fête, mais qui sont sportives aussi, à l’aise dans leur corps, quoi –petit clin d’œil appuyé.

Instinctivement elle recula doucement ses coudes de la table et cala son dos sur la chaise. Il continua à réciter son baratin avec un sourire ravageur. Il avait déjà beaucoup voyagé, faisait du ski tous les hivers, et avait déjà eu beaucoup de conquêtes – et attention ! Il savait s’y prendre avec les femmes – deuxième petit clin d’œil appuyé.

Plus il fanfaronnait, plus les rêves de Léa s’évanouissaient devant elle. Elle se sentit abattue. Elle n’avait plus envie de parler tout à coup, plus envie de rien. Cet homme était, a priori, l’incarnation de tout ce qu’elle détestait. Encore une belle illusion.

- Vous vous sentez bien ? Lui demanda-t-il soudain. Vous avez des plaques rouges partout sur le visage et dans le cou !

Il ne manquait plus que cela. Le stress, trop d’émotions. Extrêmement déconfite par l’apparition de ce symptôme, Léa s’excusa maladroitement, fit un bond en se levant et renversa sa chaise. Elle la ramassa en s’excusant à nouveau, évita le regard de son interlocuteur qui, se dit-elle, devait bien s’amuser de la voir se ridiculiser de la sorte, et sortit presque en courant.

Une fois dans sa voiture, elle prit un cachet qu’elle gardait dans son sac en cas de crise, mit son siège en position allongée et ferma les yeux. Dans quelques minutes elle irait déjà mieux. Quelqu’un toqua à la portière. Le barman. Elle releva son siège et abaissa la vitre.

- Vous avez laissé tomber votre... Il ne finit pas sa phrase en découvrant son visage tacheté. Eh ben ! Ça fait exotique !

Elle saisit le portefeuille, agacée.

- Il a dû tomber de mon sac quand j’ai ramassé ma chaise. Elle était tombée aussi. Enfin bref ! Merci.

Il restait planté à la regarder. C’était gênant.

- C’est bon, vous pouvez retourner bosser...

- J’ai demandé ma pause. Ça te fait mal ?

Elle tourna la tête vers lui, prête à l’envoyer balader. Mais elle se radoucit en découvrant son regard bienveillant.

- Ça va... Je me suis mis la pression, c’était idiot de venir ce matin.

- C’est une belle journée, au contraire ! Tu sais, quand je t’ai vue entrer ce matin, je t’ai tout de suite remarquée. Je me suis dit, il faut que j’arrive à lui parler... Et bingo ! Ton portefeuille...

Elle ne l’écoutait plus vraiment. Elle se sentait très bien tout à coup. Très calme. Comment ne l’avait-elle pas vu ce matin ? Il était là, à lui parler comme s’ils se connaissaient déjà. Quelle douceur dans sa voix, et quelle simplicité !

Enfin... !

Comme quoi, se dit-elle en souriant toute seule, une apparition peut en cacher une autre !

PRIX

Image de 6ème édition

Thèmes

Image de Très très court
177

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Quinio
Marie Quinio  Commentaire de l'auteur · il y a
"Une rencontre inattendue" a été écrit dans le cadre de la Matinale en Cavale spéciale Amour/Saint Valentin, le 13 janvier dernier. Le thème, "Apparition", n'a été dévoilé qu'à 8h08. Nous avions jusqu'à 14h14 pour écrire et envoyer notre nouvelle, avec comme seconde contrainte de ne pas dépasser 6000 caractères espaces compris ;) Pour vous dire comme j'étais short (sans jeu de mot ;), j'ai dû modifier le prénom de l'héroïne car je dépassais la limite !!; )
Je n'ai pas été retenue pour la finale, mais j'ai adoré cet exercice !! A 8h08 pétantes, j'étais devant mon ordi avec un petit café, et comme 363 autres personnes je me suis lancée :) Concentration à bloc!!

·
Image de Nathalie Choulot
Nathalie Choulot · il y a
Sympa ! Je découvre le site et les exercices !
Pendant que tu écrivais ta nouvelle je faisais mon Haïku !
On dit des meilleures choses qu’elles ne sont pas programmables n’est ce pas ? L’amour est souvent inattendu.

·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
C'est tout à fait vrai ! Je t'invite à essayer cet exercice la prochaine fois, pas évident côté stress mais sympa !
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
L'amour est partout il faut le laisser venir...:-)
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Tout à fait d'accord, Lange ;)
·
Image de Dani
Dani · il y a
La vie est si imprévisible ! Il faut s'ouvrir, s'émerveiller, regarder et surtout surpasser nos aprioris et nos angoisses ! Très belle histoire !
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Totalement d’accord !! Merci ma Dani 😍
·
Image de Linsaybzh
Linsaybzh · il y a
Texte très simple et sympa, dynamique !
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Merci :) l'amour, c'est simple finalement !
·
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
C'est sympa. Pour en avoir vécu deux éditions (ou trois je ne sais plus), je sais la difficulté de la matinale en cavale. Cela reste néanmoins un exercice très formateur ;-)
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Oui très ! Mais un peu stressant sur les dernières minutes car j'avais quelques mots en trop et je n'arrivais pas à me décider sur le titre... Le côté "Boum le thème tombe et hop on s'y met direct" m'a beaucoup plu, le cerveau se met en mode concentration extrême c'est une belle expérience ;)
·
Image de Sandra Sicard
Sandra Sicard · il y a
👍 BRAVO
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Merci !! :)
·
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Lool! Il ne faut pas se fier aux apparences...il est chouette ce texte et amusant.
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Merci ! C'était amusant aussi à faire, un peu speed quand même...!
·
Image de Fanaj zistwoir
Fanaj zistwoir · il y a
Ce sentiment de peur et d'attirance répulsion pour les rencontres amoureuses semble familier. Trop juste de dire on veut mais on met inconsciemment tout en œuvre pour que l'opportunité ne se concrétise pas. Et Pablo tellement typique qu'il ressemble comme deux gouttes d'eau à certains hommes.....
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Haha oui c'est clair ! Laisser le charme agir... se laisser guider par nos émotions et notre ressenti, et surtout notre instinct, c'est surtout cela qui nous guidera vers l'autre... Merci ma Fanaj ;)
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
La vie ! On est là, on traverse une rue, on regarde les arbres, on bosse, on prend un café et bime… l'inattendu, là, à portée de nos mains. La vie, comme on l'aime !
Merci Marie

·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Exactement Sylvie ! ;) Bonne journée à vous et à bientôt sur nos pages
·
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Je n'ai pas participé à cette matinale. Je n'ai pas eu le temps d'en lire les œuvres non plus. L'histoire se déroule tranquillement et est plaisante à lire.
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Merci :) C'était un exercice intéressant côté inspiration et gestion du stress !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Oui c'est cool ; j'ai aussi participé à ce concours , mais j'ai tout sabordé.
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
C'était intéressant à faire au moins une fois ! Comment ça tout sabordé...?
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'ai connu S.E. en janvier dernier , et j'ai participé à ce concours et celui des droits de l'homme , et puis sur le forum des femmes négatives m'ont attaquée bassement ; j'ai déconnecté ma page ; je suis revenue ensuite mais bon.
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
oula... ok, welcome back alors Cyrille... moi je n'y suis que depuis la fin octobre début novembre, petite joueuse pour l'instant ;)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je me suis construit un personnage antipathique ; on verra , c'est pas très grave , c'est virtuel.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur