1
min

UNE PIECE ETROITE

Image de Lise Lanapavan

Lise Lanapavan

35 lectures

4

La pièce était fort petite, étroite, toute en longueur, le plafonnier éteint. Au fond, un paravent en bois peint où pendaient une chemise et un pantalon de toile. Au-dessus de la table collée au mur, un grand miroir entouré d'ampoules nues et brûlantes dédoublait crèmes, couleurs, brosses et épingles, peignes, poudres et pinceaux.

Un coup sur la porte, si violent que le chambranle trembla.

Dans la lumière vive du miroir, celui qui me regardait arrêta de se démaquiller et posa une main souple, lente et parfumée au milieu des bouts de coton maculés.
Il ne restait plus beaucoup de blanc sur sa peau et les deux larmes charbon avaient fondu en dégradés de gris sur ses joues ; une mince ligne rose soulignait sa bouche fermée, sans moue particulière ; la narine était statique, le front haut dégagé, les cheveux encore plaqués sur le crâne bombé.

Une voix égrillarde lança : « Hé ! l'Arlequin ! Cherche pas... ». La phrase finit étouffée dans les cris et les rires d'une jeunesse qui avait envahi le couloir.
Puis la loge se remplit à nouveau de silence.

Les yeux de mon homme ne cillaient pas et répandaient une lueur noire, chaude, unie dans cette face déformée par les couleurs mélangées, lissées, étalées, écrasées, toutes mêlées de peur, de sueur et de joie.

Coincé dans un cadre photographique, mon visage glacé était arrimé à ces globes fixes et lourds qui m'entretenaient à voix basse d'amour.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Ce texte court mérite vraiment le détour, on peut le concevoir dans l'espace : la loge du clown, dans le temps : l'observation d'une photo, d'un portrait plus ou moins ancien et même en introspection : qui étais-je, qui suis-je ? J'aime, je vote.
·
Image de Lise Lanapavan
Lise Lanapavan · il y a
Vraiment heureuse de votre lecture et de votre commentaire constructif ! Merci Patricia et belle journée à vous :-)
·
Image de Lise Lanapavan
Lise Lanapavan · il y a
Merci vraiment pour ce commentaire ! Le "je" de ce texte aura le visage que vous voudrez lui donner et cette liberté-là me plaît beaucoup !
·
Image de Ricou
Ricou · il y a
C'est un texte très visuel (même dans le sujet !) et tout en contrastes ; le/la narrateur/trice ? qu'on ne découvre qu'à la fin : mon vote pour l'ambiguïté et l'amour !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur