1
min

Une main, une vie

Image de Teudor Abarjèro

Teudor Abarjèro

559 lectures

237

Qualifié

Elle regarde ses petites mains potelées avec curiosité. Elle aimerait bien faire comme sa mère, les faire danser en chantonnant « ainsi font, font, font ». Trop maladroite, elle s’énerve et finit par engouffrer dans sa bouche sa petite menotte. 

A dix ans, elle découvre une bague rangée au fond d’un tiroir. Qu’elle a instantanément adorée. Plus tard, je la porterai, se dit-elle. Elle ne comprend pas pourquoi sa mère, dont les mains sont couvertes de bijoux ne porte pas cette merveille. Elle devinera plus tard que c’était un cadeau de naissance d’un enfant disparu.

Elle a hérité de la bague délaissée par sa mère. Cette pierre précieuse dissimule les rougeurs de sa main. Elle est un talisman qui lui a transmis l’énergie maternelle. 

Elle s’est donnée à lui et a confié sa vie entre ses mains. Il a glissé l’alliance sur son annulaire en un geste qui se voulait doux et protecteur. Sa main porte cette alliance avec confiance, signe d’une union librement consentie.  
Sa main caresse son corps, lui masse le cuir chevelu et bien d’autres choses encore. Ses mains douces parcourent fébrilement sa peau. Il adore ça. La bague le blesse parfois. Il gémit un peu. 

Elle prend son fils dans ses bras, le taquine avec ses mains, les fait danser pour éveiller sa curiosité et le faire rire. L’enfant grandit avec le contact constant des mains de sa mère qui ne résiste pas à l’envie de le toucher.

Le temps est passé, la bague est restée sur le majeur de sa main droite. La main a vieilli. Des taches sombres sèment le doute. Est-elle aussi jeune qu’elle ne paraît avec sa peau lisse et ses cheveux permanentés ? Les mains ne mentent pas. Des veines épaisses sillonnent leur dos. Le sang circule lentement et les mains sont froides. 

Elle est allongée sur son lit. Il est loin le temps où elle se mordait les doigts en bavant. Ses mains sont alignées le long de ses bras, immobiles, décharnées. Le sang n’y circule plus. Le temps s’est figé. 

Pour une ultime prière. Qu’il y ait bien un au-delà et que ce ne soit pas l’enfer, son fils croise ses mains sur sa poitrine.

PRIX

Image de Automne 2018
237

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Cathy Cherrak
Cathy Cherrak · il y a
Le temps qui file sur le dos de la main. C'est triste et beau, émouvant.
·
Image de Teudor Abarjèro
Teudor Abarjèro · il y a
C’est la Vie...
·
Image de Felix CULPA
Image de Teudor Abarjèro
Teudor Abarjèro · il y a
Merci pour votre joli commentaire qui pourrait ressembler à un anagramme
Merci aussi d’être la première à avoir voté pour mon savant fou...

·
Image de Mimine
Mimine · il y a
La main d'une vie. La vie d'une main.
J'aime l'idée. Suis touchée. Merci pour le partage

·
Image de Artvic
Artvic · il y a
J'adore ce style ! Émouvant ! Les mains par lesquelles tout passe. Même les sentiments les plus fort .
Venez vous perdre dans les sillons de mon vinyle ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/sur-un-air-de-rock

·
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Teudor, j'ai écrit un texte qui s'appelle "les mains" qui vous plaira surement. . Votre TTC est délicieusement écrit.
je vous invite aussi à déguster mon hamburger de Noël en lice pour la finale du GP hivers 2019
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-hamburger-de-noel-1

·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Tres beau mais quand même un peu triste
Bravo et merci
Samia

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Tendre et triste texte sur le temps qui laisse ses traces les plus voyantes sur les mains féminines qui caressent, consolent, travaillent sans relâche pour le bien être de leurs proches...
·
Image de Teudor Abarjèro
Teudor Abarjèro · il y a
Merci pour votre joli commentaire tellement juste !
·
Image de zoeraspail
zoeraspail · il y a
Un très joli texte sur la vie qui passe. Juste et sensible. Bravo !
·
Image de Teudor Abarjèro
Teudor Abarjèro · il y a
Merci pour votre commentaire touchant. N'iriez-vous pas soutenir aussi ma geisha qui est en lice pour le concours du très très court hiver 2019 ?
·
Image de Alain Olivier
Alain Olivier · il y a
Quelle puissante douceur ! Je porterai une attention nouvelle aux mains de ceux, de celle que j'aime !
·