Une histoire de Maître et d'esclave

il y a
3 min
5
lectures
0

Je suis avant tout lectrice passionnée. J'ai 46 ans. Je lis un peu de tout, BDSM, F/F, SM, Romance Historique, Romance Érotique, Fantasy, Fantastique, Science-Fiction, Dystopie. Je suis également  [+]

Mon partenaire de ce soir, m'avait donné RDV, dans un endroit où le fait d'être prude, n'était pas de rigueur. Pleine d'appréhension, je me préparais, m'habillais et me maquillais. J'hésitais sur ma tenue, mais je finis par me décider pour une petite robe noire en cuir, avec des bretelles et un joli décolleté ultra sexy et de superbes escarpins rouge carmin, pour lesquels j'ai craqué, lorsque je les ais vu au magasin.

Après réflexion, j'avais tout de même décidé de glisser dans mon sac mon pistolet. Mon partenaire m'avait expliqué qu'il souhaitait que je sois sa Princesse et son esclave, le temps d'une soirée. Je me devais de lui faire confiance et de voir où ce jeu nous mènerait. Cela me tentait vraiment. Il y'a longtemps que le BDSM m'attire. Peut-être, y prendrais-je goût ? Serais-je, prête à m'offrir à lui?

Nous nous retrouvions à l'endroit qu'il m'avait indiqué, suite à l'envoi de son SMS.
Nous nous parlions sur Messenger, depuis plusieurs mois déjà. Durant nos échanges, je me suis senti en confiance avec lui. Il était très respectueux, c'est ce qui m'a plu. Nous avions décidé qu'il était temps de nous rencontrer, enfin.
Lorsqu'il m'aperçut, il s'avança vers moi, avec un bouquet de fleurs, qui était juste magnifique.

Ce que je vis dans ses yeux, me surprit, j'y vis une flamme coquine, un sourire charmant et charmeur et de l'amour. Je ne pus m'empêcher de rougir. Je ne m'y attendais absolument pas. Je me dis que finalement je n'étais pas si laide, à ses yeux. Il utilisait l'humour, pour me mettre à l'aise. Ce que j'ai vraiment apprécié de sa part. Nous nous sommes embrassé, ce moment fût magique. Jamais je n'oublierai.

Je le remerciais pour les fleurs, des lys blancs, ils étaient vraiment beaux. Comment a-t-il su que c'était mes fleurs préférées ? Quelle surprise !!!

Il me faisait étrangement penser à l'acteur qui incarne Lucifer, sur Netflix dans la série du même nom, série que j'affectionne particulièrement.
Lorsqu'il retira sa chemise, son tatouage apparut, il m'intriguait vraiment, je fus étonnée de voir un casque. Qu'est-ce que ce tatouage, pouvait bien vouloir dire? Je tenterai de le savoir. Je ferai ma curieuse. Il m'évoquait tout de même quelque chose, il me faisait penser à un pilote de Formule 1, car un drapeau y était représenté.

Lorsque nous avons pénétré dans ce lieu, l'atmosphère qui s'en dégageait me surprit. C'était une bâtisse en pierres. Des bougies étaient disposés ça et là. La lumière qui s'en dégageait, donnait une allure mystique. J'imaginais des magiciennes et des anges en ce lieu.

Nous nous sommes dirigés vers un escalier. Puis ensuite, Il prit ma main et me conduisit dans une salle mystérieuse. Un lustre en cristal, ornait le plafond. Un grand lit trônait au centre de la pièce. Il était paré de draps rouge, une armoire, un meuble avec différents tiroirs. Toutes ces choses m'intriguait.
Mais j'y étais, je voulais vivre cette expérience, jusqu'au bout.

Il s'approcha de moi, plongea son regard dans le mien. Il était magnifique. Il caressa mes épaules nues, sensuellement, je fus électrisée par son geste et son contact. Des papillons se propageaient dans mon ventre à vitesse grand V.
Lorsqu'il m'embrassa, un tsunami se déclenchait alors en moi.
Il me demandait de me déshabiller, ce que je fis sans aucune gêne. Ça y'est on n'y était.

La séance pouvait commencer. Il décidait de me bander les yeux et de m'attacher les mains avec des bracelets de cuir. Je me laissais faire. Je m'imaginais déjà à sa merci et qu'il ferait de moi, son esclave, sa chose. Je fus envahi par d'étranges sensations. Il m'allongea sur le lit, je n'entendais plus que le bruit de ses pas, mon corps n'était plus que sensations. J'étais enfermée avec lui, dans cette pièce et l'expérience pouvait commencer. Je l'entendis ouvrir l'armoire, que contenait-elle? Mystère. Je sentis sur ma peau des lanières en cuir. Je supposais alors que c'était un fouet ou un martinet. Le premier coup fut cinglant, mais j'aimais le plaisir dans la douleur, puis un deuxième coup retentissait sur ma peau.

Je sentais mon entrejambe couler. J'imaginais son regard sur mon corps. Je n'en revenais pas, d'apprécier ses sensations. Il s'éloigna de nouveau. Il ouvrit cette fois un tiroir. Il revint vers moi. Ce qu'il mit sur mes seins, me surprit autant que cela m'intriguait. Je sentis le contact du métal et un pincement. Qu'elle étrange sensation!!! Je sentais le plaisir s'insinuer en moi. J'en voulais encore. Ce que je vécu et ressenti ce soir là, était juste magique. J'étais bouleversée par le flot de sensations ressenties. Il me prit dans ses bras, me tenant contre lui, ma tête posée sur son torse, de sa il me caressait les cheveux, je me sentais bien, j'étais sur un nuage de coton. Quelle sensation bizarre !!!

J'étais encore dans ma bulle, je savais que la redescente serait difficile, qu'il me faudrait du temps pour m'en remettre. Il retira mon bandeau, je devais m'adapter à la lumière, après de longues heures plongée dans le noir. Nos regards se croiserent, ils en disaient longs sur nos pensées. Il me demanda si j'avais aimé. Je lui répondis oui, dans un souffle. Dès ce soir là, je compris que ma vie allait changer et j'en fus heureuse. Je serais à lui, je serai sa chose.

Je lui appartiendrai corps et Âme. Je serais son esclave, il serait Mon Maître. Je le voulais. L'envie de me donner à lui, était belle et bien là.
Je me sentais prête à réitérer l'expérience de ce soir. C'était clairement devenu un besoin. J'avais très envie d'en découvrir plus encore. Je lui faisais confiance. Ce serait lui Mon Maître et pas un autre.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,