Une histoire d'horloger

il y a
2 min
8
lectures
1
Mac Café 16h10
-Dis! Si tu venais à mourir qu'est que tu me léguerais?
Le verbe employé très exactement par la demoiselle est "hériter" (çà à le mérite d'être cash mais par pudeur et pour ne pas effrayer mes lecteurs je préfère rester soft). Esquivant de répondre notre Jules se déplace habilement feintant de n'avoir rien entendue d'un mouvement furtif prétextant se protéger du soleil. Du grand art ! (Non là c'est juste un trait d'humour. Je sens votre regard inquisiteur au bout de ma plume. Vous voyez bien que je peux mettre un peu de poésie. Chut tais-toi, poursuis ! Tu n'es pas Deadpool)

Capitole 16h20

Les nuit debout sont bien matinale. Une immense déception s'empare de moi. Que deux peletons de CRS ! C'est en train de virer au grand n'importe quoi ! Notre Jules en terasse pourrais répondre :
-Vue le merdier actuel, j'ai bien peur que tu sois déçue !
On fait et on défait. On diminue d'un côté, on augmente de l'autre et au final on paye plus. Des kakis baladent leurs famas. Les touristes au Donjon du capitole portent des Jordans (Pardon ! Égarement.)

Donjon du Capitole 16h30

-Alors quel héritage laisser ?
L'espoir ? Déjà utiliser et hors d'usage.
L'indignation ? Excellent virus mais on trouve toujours un vaccin chaque année. C'est devenue banale comme la grippe.
Le buzz ? Çà dure 24 heures aux infos jusqu'àu prochain.
Ne pas payer ? Y'en à beaucoup qui on essayait, on ne l'est vois plus.
Alors que pourrais-je te laisser ?
On ne peut plus laisser sa marque dans l'histoire mais on souhaite tous de même léguer sa postérité. Ah explorons cette piste ! Regarde tous le monde deviens célèbre avec youtube, snapchat and co ! Ouaip par contre à quoi bon touché des royalties, tu gagneras pas plus que tous le monde. Regarde même en télé-réalité les salaires sont encadrés. Non ce n'est pas la richesse et une hypothétique célébrité que je pourrais te laisser.
Si je ne peux pas m'indigner, espérer, faire un buzz, ne pas avoir le droit de refuser de payer mes impôts, devenir riche et célèbre alors quoi ?

Un éternité s'écoule.

Chez moi en train de finir d'écrire 19h00

Jules sur son canapé. Ah si ! Çà viens, je te lègue tous mes protégé(e)s, toutes mes heures de bénévolat que je n'ai pu accomplir, c'est longues heures d'écoute, ces rires, ces sourires.... Ne soit pas surprise par la liste des tâches à accomplir sur mon testament. Rassure-toi çà prends pas beaucoup de temps au contraire çà le réduis considérablement. Çà peut prendre du temps mais assurément en prenant ces minutes, çà fais changer les choses petit à petit. Alors je te léguerais mon temps. Je te laisse ma montre mais elle ne donne plus l'heure. Surtout ne change pas la pile. Le reste du monde on s'en fou. C'est comment tu gères ton temps qui importe.

Me déplaçant de lieu en lieu j'ai fais évoluer cette conversation avorter. Une seule chose à dire et un quasi fondamentaux. Prenez le temps ! Prévoyez la liste !

Je pressens la suite comme d'habitude je vais employer les points de suspension de secours...
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Agnès

Stéphanie Tallon

« T’es un cyclique » me dit souvent Agnès. Ce qu’elle veut dire, c’est que je suis constamment sur mon vélo ; parce que dimanche je lui ai appris que ça s’appelait aussi un... [+]