Une fin toute romantique

il y a
3 min
3299
lectures
694
Finaliste
Public

J'aime la solitude qui permet le rêve et l'évasion, les rencontres qui font grandir, la vie qui chaque jour me surprend. J'écris aussi parfois  [+]

Image de Hiver 2020

Bray-Dunes le 14 juillet

Tout bien réfléchi, je vais le faire façon romantique.
Moules frites au bord de la mer. Je connais un bistro pas cher, elle aura droit à un dessert si elle y met du sien, la Marinette. Une gaufre avec plein de cassonade.
J’en peux plus de cette nana qui me colle, je la surnomme super glu et même ça, ça la fait rigoler, elle dit qu’elle n’a jamais rencontré un mec aussi drôle que moi. C’est vrai que je passe pour un marrant, on m’appelle Dédé le Comics.
Il y a deux mois, j’ai rencontré cette fille à la fête foraine, dans le grand huit. Elle hurlait de trouille à chaque descente de la carlingue, alors j’ai sorti ma panoplie genre protecteur. Sa jupe flottait dans le vent, le chemisier collé par la sueur me montrait le chemin, j’en ai profité pour lui tâter le mamelon, ça m’a mis le feu au bas-ventre. Maintenant elle me suit partout, comme un toutou bien dressé. Mon chéri par ci, mon trésor par-là, jusqu’aux toilettes elle me harcèle.
Elle ne comprend pas que j’ai une vie bien organisée, mes potes de bière et la belote chez Gégène. C’est sacré les loisirs. Quand elle est là, on ne parle pas des mêmes choses qu’entre hommes. Forcément.
Je suis encore avec elle parce que c’est une vraie bombe au lit. Mais depuis quelques jours elle me coule des quinquets en biais dès qu’elle aperçoit un landau. Les hormones la travaillent, bientôt quarante piges, c’est normal. Elle ne pense qu’à ça et moi, je n’imagine pas être père. L’image du mien est tellement reluisante que je ne veux pas faire un gosse qui n’a rien demandé.
Alors j’ai un plan. Je vais l’emmener sur la plage, elles sont toutes pareilles, on dirait que l’air marin vaut promesse de mariage. Comme c’est la fête nationale, je lui ferai miroiter un tour au bal après le feu d’artifice, elle adore guincher. En fait elle aime tout ce que je déteste. Il faut vraiment en finir, l’achever avec des mots durs, juste après la fête. Pour qu’elle ait un bon souvenir en même temps que le mauvais. Enfin, mon idée, c’est plutôt qu’elle n’ait pas de souvenir du tout.
Je suis encore pas mal pour mon âge. Avec mon blouson en faux cuir sur un tee-shirt noir, cheveux mi-longs bien propres et barbe taillée, le tout arrosé d’une bonne dose d’après-rasage, elle appelle ça du sent-bon, ça la rend dingue. Et puis j’ai la mallette.
Elle vient de monter dans la bagnole, une vieille tire qui a le mérite de rouler. Quand elle va tomber en rade, ce sera pas facile d’appâter, je dois faire vite pour dénicher une nouvelle nana.
Marinette aussi a mis ce qu’elle a de plus beau, sa robe rouge qui la moule partout avec des bas en filet. Le seul problème, c’est la coiffure. Sa copine a forcé sur l’eau oxygénée, elle a trop crêpé les mèches jaune paille, on dirait de l’étoupe. Mais pour ce que j’en ai à faire…
Mon projet est simple, je résume, d’abord restau, les moules c’est un peu long à décortiquer mais on n’est pas pressé. Suivi d’un câlin dans la voiture en attendant le feu d’artifice. J’ai bien pensé à l’hôtel mais je n’aime pas jeter l’argent par les fenêtres. Puis une ballade derrière les dunes, des mots doux comme elle les aime. On se posera le derrière sur le sable en attendant la première fusée. Main dans la main, ça fait amoureux. Elle aura un peu peur, je la rassurerai en la faisant marrer.
Au moment du bouquet final, je sors le colt de la mallette, boum. Adieu, la Marinette. Je marche tranquille jusqu’à la voiture et rentre au bercail. Ni vu ni connu. Je finis la nuit chez Gégène. Avec un peu de pot, on sera assez nombreux pour taper une petite belote.


Commissariat de Dunkerque le 15 Juillet

— Ben ma petite dame, on peut dire que vous avez eu plus de chance que votre ami… se désole le policier qui préférerait faire le pont avec sa petite famille.
Marinette essaie de mettre de l’ordre dans sa chevelure emmêlée, le vent du large et la décoloration artisanale ne font pas bon ménage. Boudiné dans son uniforme, l’homme continue :
— Comment il s’appelait déjà ?
— André… mais on disait Dédé le Comics.
— Bah, comique, il ne le sera plus beaucoup… Je ne sais pas ce qu’il fabriquait avec un revolver mais ça ne lui a pas réussi. On l’a retrouvé mort, piqué par des centaines d’aoûtats, urticaire géante, œdème de Qu… Ah, je n’arrive jamais à dire le nom. Bref, avec des cloques pareilles, ça devait le gratter à la folie, il s’est tiré une balle en plein cœur, la faute à pas de chance. On peut dire qu’il est mort deux fois.
Il s’éponge le front, la température est montée d’un cran. Un été comme on n’en a jamais vu dans la région, et le décolleté de la Marinette qui n’arrête pas de s’échancrer sous son nez.
— Vous avez quelque chose à ajouter avant de conclure… le dossier, je veux dire.
Marinette se redresse, ajuste le haut de la robe, tire sur le bas, et d’une voix presqu’enfantine, ajoute :
— Je veux juste préciser, Monsieur le commissaire, j’ai bien remarqué qu’il gesticulait… C’est dommage, j’ai toujours un antidote sur moi, si j’avais su…

694

Un petit mot pour l'auteur ? 152 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Odile ANIZET-DERUSSY
Odile ANIZET-DERUSSY · il y a
Qd l'amour est vache, la naïveté paie? Bravo!
Image de Marie Thérèse DE Grande
Marie Thérèse DE Grande · il y a
Retournement de situation ...mais on ne s'attend pas à cette fin, originale...
Image de Sylvain Bataillie
Sylvain Bataillie · il y a
Ahhh Bray Dunes et les moules à la crème....avec les frites qui vont avec....
Et puis ça sent la bière comme disait le Grand Jacques.
Bravo pour votre écriture rythmée et fidèle. Et merci

Image de Agnès BERGER
Agnès BERGER · il y a
Un beau texte vif et mordant la fin est tout à fait inattendue
Image de Gerard Hicés
Gerard Hicés · il y a
Je me suis laisser bercer... Très beau Chantal. ;)
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Pas trop près du mur, j'espère...Un grand merci, Gerard !
Image de Gerard Hicés
Gerard Hicés · il y a
J'ai mon casque Chantal ! :)
Bon w e !

Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Romantique à souhait... ;-) Bonne chance pour la finale !
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
je kon firme!
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Merci Patrick !
Image de Marie-Eve Mespouille
Marie-Eve Mespouille · il y a
Charmante romance
Image de Renaud Maury
Renaud Maury · il y a
Très bon, et...inattendu !
Bien fait pour sa g...à l'autre, non mais !
Allez, 5***** sans trembler !

Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
pas de pot, sacré vilain Dede. Mes 5 voix

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La femme de ma vie

Chantal Sourire

J’en étais sûr, c’était elle, la femme de ma vie.
Dans ce bistro de la banlieue nord, j’attendais l’heure de mon prochain rendez-vous en buvant un café. Le patron me jetait un œil... [+]