2
min

Une autre perle à son collier

Image de Magalune

Magalune

50 lectures

12

Le jour était en train de se lever, l'aube sur le point de grignoter les derniers lambeaux de nuit qui s'accrochaient encore dans le ciel, comme s'ils avaient compris qu'elle aurait voulu retenir cet instant là entre tout autre, entre deux eaux, entre deux rives, entre deux mondes.

            Le jour était en train de se lever et déjà elle regrettait ces heures sombres propices aux confidences, au laisser-aller, à la libération de l'âme. Ces heures durant lesquelles, enveloppée par les ombres, bercée par le scintillement discret des étoiles et le halo de la lune, elle avait pu être elle-même, sans artifice, sans faux-semblant, débarassée de cette retenue qui l'incitait d'ordinaire à présenter au monde un visage qui ne lui ressemblait pas.

            Tandis que la clarté pâle du soleil émergeait pour saluer ce nouveau jour, enroulée dans son plaid moelleux, elle eut l'impression de s'éveiller à la vie consciente pour la première fois depuis longtemps. Le silence avait remplacé les mots échangés à mi-voix tout au long de la nuit, la légèreté de l'instant s'évanouissait lentement ; il lui semblait presque pouvoir en suivre la progression ascendante à travers les cieux. Elle ferma les yeux pour profiter un peu plus longtemps de la douceur des heures passées, pour retenir encore un peu cette sensation de paix profonde qui avait empli son coeur, son corps et son esprit. Mentalement, elle se surprit à remercier la Nature de lui avoir accordé ce précieux répit, ce cadeau dont elle seule connaissait la valeur.

            Lorsqu'elle rouvrit les yeux, son regard croisa le sien, doux, chaud, assuré, brillant d'un sourire complice à peine dissimulé. Un regard franc qu'elle n'oublierait pas, un miroir dans lequel elle avait aimé son reflet. Un instant éphémère, hors du temps, dont il lui avait fait don pour ajouter à son collier de vie. Collier encore peu fourni mais dont elle égrenait les quelques perles fragiles entre ses doigts pour se donner le courage d'avancer, pour se rappeller que les bons moments peuvent survenir n'importe où, n'importe quand, de la façon la plus inopinée, la plus surprenante qui soit. L'expression de son visage, bien plus que le "merci" qu'elle lui murmura, lui fit fit entrevoir celle qu'elle redeviendrait un jour et la reconnaissance qu'elle lui témoignait pour cet instant partagé.

            Elle se leva, entra dans l'appartement, remit de l'ordre dans sa coiffure, lissa ses vêtements froissés, rassembla ses affaires éparpillées, se retourna une dernière fois pour faire un signe de la main à celui qu'elle ne reverrait sûrement jamais mais qui resterait à jamais gravé en elle et sortit.

            Quand la porte de l'ascenceur s'ouvrit, une main sur son poignet lui fit tourner la tête. Il se tenait là, derrière elle, son sourire toujours caché au fond de ses yeux. Sans qu'un autre mot ne fut prononcé, il l'attira dans ses bras, leurs lèvres se rencontrèrent et un frisson les parcourut. Il la garda un moment contre lui avant de la laisser partir pour de bon.

Un baiser volé. Une autre perle à son collier.

12

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Avec délicatesse !
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
De belles perles de tendresse et d'amour, pour un plaisir "d'écolier " de l'école de la vie ! Je suis nouveau et je découvre votre belle plume contemporaine à travers ce texte. Merci de m'encourager pour mon premier concours https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame
·
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Un texte d'une sensibilité poétique fascinante!
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Je relis avec plaisir votre TTC si poétique pour lequel j'ai voté, Magalune.
J'ai un sonnet en finale automne qui ne devrait pas vous déplaire : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/me-chienne-ianna-dans-les-dunes. Bonne journée à vous.

·
Image de Line Chatau
Line Chatau · il y a
UN beau récit très poétique et rempli d'optimisme. Je suis ravie d'avoir pu vous découvrir!
·
Image de Luc Michel
Luc Michel · il y a
Une vraie découverte pour moi ! Merci d'être venue car j'ai pu vous lire en retour et j'ai adoré !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Voilà une sensualité tout en retenue charmante et qui laisse la place à notre imagination...une réussite...merci pour cette lecture.
Si vous le souhaitez venez lire le péril vert en catégorie nouvelle et à la condition expresse qu il vous plaise, le soutenir.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-peril-vert
Très amicalement.

·
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
Bonsoir Magalune, je reviens vers vous pour vous inviter à découvrir et éventuellement à soutenir " À chacun sa justice " une nouvelle en finale du GP automne.
Merci.
Julien.

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un joli texte poétique à souhait sur une aventure sans lendemain. Bravo, Magalune. Je clique sur j'aime.
·
Image de Joel Talbourdet
Joel Talbourdet · il y a
J'aime ce récit poétique, il dit beaucoup sur ce que peut ressentir une personne dans sa chair et c'est bien exprimer avec la distance nécessaire. Un beau collier, tout empreint de symbole(s) dont rêveraient bien des gens. Un texte qui redonne du sens à la lecture car il évite le verbiage, ce qui est rare de nos jours dans la littérature, quelle qu'elle soit.
·
Image de Joel Talbourdet
Joel Talbourdet · il y a
pardon pour la faute;lire: exprimé et non: exprimer
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur