Un voyage vers la civilisation

il y a
1 min
95
lectures
70
Finaliste
Jury
Image de 2017
C’était une matinée tranquille et ensoleillé je vivait dans un petit chalet avec mes sept chiens de traineau et ce matin là j’entendis un bruit... Un bruit sourd...
Quand soudain je vit une espèce de charrette géante à quatre roues.
Deux hommes en descendirent, ils arrivèrent vers moi et me dire d’une voit forte :
« -Tu me doit plus vivre ici c’est notre propriété à présent. »
Sur ce il me dirent de partir.Je prit donc la décision, sans me poser de question, de partir pour la ville. J’attelais donc mes chiens à mon traineau et commença à descendre de la montagne. Mes chiens était en plaine formes et ont descendait vite, je voyait le paysage défilé à toute vitesse, les sapins, les branchages, je passait dans une forêt de sapins, de hêtres, puis dans des champs recouverts de neige et plus l’on descendait plus la neige se raréfiait. Tout bougeait, même les montagne, les nuages, le ciel. Plus j’avançais sur ce sentier sinueux plus j’avais l’impression d’être dans un toboggan ou de glisser sur des nuages. Puis je rejoignis le chemin de la ville en prenant bien soin de détaché les chien du traineau et de les accrocher à mon harnais. Et c’est à ce moment là je me rendis vraiment compte que je n’étais jamais parti des montagnes où je vivais, où j’avais grandis...
Je me rendais aussi compte que nous descendions vraiment très vite.
En une trentaines de minutes nous étions arrivés à la bordure de la ville.
Un an plus tard...
Je me suis adapté à la ville, je travaille dans la station de ski comme pisteur à dix kilomètres de là. Quand à mes chiens, ils sont devenus des chiens de secours en haute montagne.
Mais vivre seul me manque.

Fin
70

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,