Un voile sur la vérité

il y a
4 min
190
lectures
96
Qualifié
Image de 2020
Image de 15-19 ans
C'est le début d'une histoire

Contée par un surprenant narrateur

Une histoire nouvelle à chaque fois.

L'histoire d'une vie s'anime là sous mes doigts.

Poursuivons par le tissage

Un savoir-faire ancestral

Sur le métier à tisser devant moi

Deux fils sont tendus :

L'un est d'un blanc teinté de sang

L'autre est d'un noir colère

Ne tarderont pas à s'ajouter

Les fils entremêlés d'étoffes qui se sont croisés et séparés

Il faut faire attention

Nouer les fils sans les briser

Laissez-moi vous dévoiler la vérité

Une voix gronde et menace, une pointe d'agacement transparait « je vous le répète une dernière fois vous rappelez-vous les événements de cette nuit-là, celle du destin ?» Il n'obtiendra qu'un silence buté en guise de réponse.

Avant, elle aurait redouté le moment où la vérité serait dévoilée au grand jour. Pourtant, aujourd'hui c'est à l'Autre de ressentir cette peur. Celle-là même qui lui pressera le cœur, précipitera son souffle et lui voilera l'esprit. Ce sera à l'Autre d'abaisser le regard, terrassée par la honte. Ce sera à Elle de raser les murs, elle, encore qui voudra se cacher derrière un voile pour échapper aux regards méprisants et aux reproches incessants et enfin, retrouver la paix.

Comment expliquer que du statut de mère elle a été reléguée à celui d'étrangère puis à celui d'autre. Demandez-lui ! faites-lui cracher cette affreuse vérité qu'elle-même n'arrive pas à expliquer. Mais surtout demandez-la moi, cette vérité. Moi qui fus son ultime défense, le témoin de ces attaques sans fin.

Mais pour que cette vérité éclate, il faudrait encore lever le voile sur cette affaire qui demeure inexpliquée. Comment expliquer La Scène qu'ont découvert les médecins légistes venus constater le « décès » de ma propriétaire ? comment deviner l'existence de l'autre, derrière ce voile de respectabilité, ces doux regards et cette voix fluette ? Comment expliquer les agissements de cette mère courage, au-dessus de tout soupçon, auxquelles elle se livrait une fois les rideaux tirés, dévoilant un tout autre Visage. Comment expliquer que l'atmosphère, sombre et confinée du salon lui inspirait un comportement bestial, enfin libre de s'exprimer loin des regards indiscrets. Une véritable transformation s'opérait alors, un sourire carnassier affleurait chez la mère, les mots se faisait perfides. Ils venaient s'abattre sur elle, inlassablement toujours plus forts.

Pourquoi tant de haine pourquoi tant de violence injustifiée, me demanderez-vous ? J'ai tenté de trouver une explication, alors j'ai réfléchi, et, la lumière s'est faite. Cette mère qui avait tant chéris son enfant, se trouvait de nouveau trahis, mais cette fois par celle qu'elle avait engendré après s'être fait tromper par celui qui l'y avait aidé. Cette jeune pousse s'était muée en une magnifique plante qui captait toute la lumière sur elle, grâce à son apparence, son intelligence et ses idéaux. En effet, ma place à ses cotés n'était qu'un affront de trop, l'excuse parfaite pour porter ses coups blessants

Alors pour remédier à cette violence, elle a décidé de faire appel à moi et donc au très grand, celui qui la secouru depuis toujours et qui continuera de la protéger dans les moments difficiles.

Depuis qu'elle s'est entourée de ces alliées indéfectibles, la haine et la violence n'ont fait que s'accroitre atteignant un stade où même les mots ne suffisait plus. Alors les coups ont commencé. C'était un petit pincement insidieux sous une table par-là, une petite brimade par ci, une claque gratuite pour un regard trop insistant, une humiliation pour une poêle brulée. Mais à force en plus de ses indéfectibles alliées, elle s'est forgé une cuirasse, certes bossue et craquelée, mais créée avec l'énergie du désespoir à l'aide de pauvres fragments de confiance, de peur et d'amour. Elle a passé des années à se la forger, mais voilà qu'elle menaçait de se rompre à chaque nouvel assaut. Plus violent que le précédent. Encore plus violent, jusqu'à faire voler en éclat sa cuirasse, lorsqu'elle m'arracha à elle, la laissant nue et sans défense.

Voilà bien des années que nous n'avons pas été séparé. Je me rappellerai toujours notre rencontre, elle était si fière et en paix avec elle-même. Lorsque je l'ai enveloppé je suis devenu un rempart face au regard désapprobateur, plein de pitié ou de mépris. Je garderai en souvenir nos débuts difficiles, partagé entre une honte infondée et le sentiment du devoir accompli. J'espère qu'elle ne m'en veut pas pour toutes les épreuves que je lui ai fait traverser. Je chérirais toujours celle qui m'a porté en étendard face à l'intolérance de sa mère et de la société.

C'est grâce à moi qu'elle en est arrivée là. Aux yeux des autres, je la définis. Elle et moi allons de pair. Alors en guise d'ultime provocation, elle me rabat sur sa chevelure de jais. La pression sur son cou s'est alors raffermie et s'est faite plus forte, sa vision s'est troublée son visage s'est déformé, a rougit puis bleuit, la tension qui contractait son corps s'est envolée. Non elle ne se débattra pas, elle ne lui fera pas ce dernier plaisir. Ce ne seras pas elle qui décidera de son dernier souffle, mais elle. Elle aurait pu tenter de se raccrocher à la vie mais à quoi bon, lorsque l'on prend conscience de ce que l'on quitte et de ce que l'on va retrouver. On se raccroche à cette promesse qui jamais ne sera trahie, promettant un avenir meilleur. Alors on lâche prise sans souffrance et sans regrets. A travers cet acte elle sera redevenue maitresse de sa destinée une dernière fois.

Je ne forme plus qu'un simple linceul blanc tachant d'envelopper son fêle corps du mieux que je peux, Ainsi je pourrai reposer à ses cotés à jamais, malgré le mutisme auxquelles je suis réduit, grâce à moi, pauvre créature faite de fil et de soi, La vérité a été dévoilé.

C'est la fin de cette nouvelle

Contée sous la lueur vacillante d'une bougie

Dont la mèche se consume

Au rythme de mes paroles

M'entrainant avec elle dans l'ombre de l'oubli

Une nouvelle histoire la remplacera.

L'histoire d'une vie s'achève sous mes doigts.

Vous avez soulevé le voile

D'une vérité qui aurait pu demeurer inexpliquée

Dévoilant ainsi une sombre affaire

Une brise se lève

Balayant tout sur son passage

Les regrets, la tristesse

La dernière rangée est tissée

Il n'y a plus rien à expliquer

Voici la dernière ligne de cette nouvelle

Sur une page noircit où tout est écrit

Il ne reste plus qu'à relire

Yomna votre tisseuse d'histoire
96

Un petit mot pour l'auteur ? 45 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Magnifique - Belle construction littéraire - Vous avez mes votes
Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Déjà le titre donne une envie de découvrir quelle vérité est voilée et le texte est merveilleux. Bravo!
Vous avez mes voix et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaries. Merci!

Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Bravo à vous. J'ai kiffé votre style. Et le texte est tout plaisant à lire.
Vous-avez ma modeste voix.
Je vous prie de me soutenir en allant voter pour mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs, si bien sûr il vous plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11
Et à me laisser quelques commentaires si l'envie vous vient.

Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Bravo Sally, j'adore votre style! Très beau, vous avez ma voix!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Tisseuse d'histoires, quelle expression merveilleuse! Mélange de non-dits et de poésie qui enchante notre imagination. :-)
Image de Marie Francois
Marie Francois · il y a
Très joli texte. J'aime beaucoup ta façon d'écrire, et la présentation originale du début et de la fin de ton texte.
Si tu as 5 minutes, je t'invite à aller lire ou relire (et soutenir si tu l'aimes 😉) le texte d'une amie, finaliste : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ma-nouvelle-vie
Merci et encore bravo pour ta belle plume !

Image de Elysé GODO
Elysé GODO · il y a
Quelle histoire ! Vraiment belle.

Tu as mes 5 voix.
Si tu as 4 mins, viens me lire aussi pour faire tes apports.
Envoie-moi souvent tes textes...

https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/morte-par-amour-1?all-comments=1&update_notif=1588264788#fos_comment_4196425

Image de Sally hanari
Sally hanari · il y a
Merci ! J'ai déjà lu un de tes textes pour ce concours mais je ne manquerai pas d'en lire un autre ! Si tu veux découvrir d'autres de mes textes je t'invite à aller sur mon profil wattpad https://www.wattpad.com/user/sallyhanari
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une belle originalité. Un peu dommage que les sauts de ligne viennent perturber la lecture.
Image de Sally hanari
Sally hanari · il y a
Merci mais l'originalité de mon texte demeure dans ces sauts de lignes (ce sont des vers qui devraient normalement être en italyque et centrée....)
Image de Oumayma Tlili
Oumayma Tlili · il y a
Waw Sally quel imagination je te Félicite va jeter un coup d'oeil a mon histoire si tu as le temp et encore bravo !!je te donnes mes voix
Image de Sally hanari
Sally hanari · il y a
Merci, je vais de ce pas te lire !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
super histoire
svp votes pour mois
svp votes pour moi

Image de Sally hanari
Sally hanari · il y a
Merci pour ce commentaire très complet 😉. Si ton histoire vaux le coup, les votes afflueront par dizaines ne t'inquiète pas. J'irai bien entendu faire un tour sur ton histoire