1
min

Un voile de brume sur les consciences

Image de Stéphane Damois

Stéphane Damois

56 lectures

53

Aux confins d’une galaxie pas si lointaine.
La planète Heart.
Quelques 200 ans après sa colonisation et son asservissement définitif par la révolution industrielle.

Depuis ce jour inscrit dans toutes les mémoires, un immense rideau de brouillard divise ses habitants en trois catégories bien distinctes : les puissants, les dociles et les invisibles.
Ces derniers n’aspirent qu’à une vie décente en quittant leur pays natal en proie à la terreur à bord d’embarcations de fortune ou squattent le bitume des cités cernées de périphériques pour s’y faire dorer la pilule dans l’indifférence la plus générale, personne ne les voyant ni ne voulant les voir.
N’est-ce pas merveilleux ?
Les dociles quant à eux, et comment leur en vouloir, travaillent à la cadence imposée par la machine dans des usines enfumées, contractent des crédits pour pouvoir se payer un pavillon ou une jolie voiture en léguant encore un peu plus de toute puissance au système bancaire avant de tomber de sommeil et d’ennui devant la télévision infestée de publicités pour se réveiller un beau matin atteints d’un cancer sponsorisé par telle ou telle marque de cigarettes.
Et ce n’est pas de la science-fiction.
Les puissants, tout au sommet de la chaîne alimentaire, font tout pour demeurer solidement rivés à leur trône en élaborant entre eux des lois qui les arrangent, protègent, confortent dans leur superbe en n’accordant à la plèbe que quelques miettes afin qu’elle est l’illusion d’être en vie.
Mais c’est fantastique.

Le début du 21ème siècle marque l’apparition puis l’avènement d’Internehate qui change considérablement la donne générant une haine ordinaire sur ses réseaux qui n’ont de sociaux que le nom comme le terrorisme au quotidien dans lequel chacun peut devenir une perdrix victime du chasseur aveuglé et guidé par sa foi tronquée.

Les forêts, océans et prairies comme les banquises voient leur horizon s’assombrir considérablement la brume gagnant toujours un peu plus de terrain au nom de l’exploitation sans limites des ressources naturelles.

En politique, cette tentation cyclique de la nuit mêlée de brouillard revient écorner les pages des bouquins d’histoire à deux doigts d’enfoncer ses griffes dans la chair de nos regrets, si on avait su, pathétiques et bien tardifs.

Les derniers rebelles, ou gros branleurs ainsi affectueusement désignés par les hautes instances libérales chez qui un ricanement se déclenche à leur simple évocation, convaincus que la planète Heart possède également une âme, lancent des alertes incessantes dans une candeur mêlée de fatalisme et de certitudes afin d’éveiller les consciences embrumées et unir les dociles et les invisibles en une entité qui compte, qui est et a son mot à dire.

Un beau jour, ou peut-être un soir, le vent se lèvera...
Heart and Soul.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
53

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime Sfumato. Je vote. 5 voix.
Je suis aussi en compétition :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Un très beau texte !
Si vous souhaitez un commentaire précis et argumenté, n'hésitez pas à demander et, de même, ne vous gênez pas pour venir commenter, critiquer ou même détester ma "Frontière de brumes"...
Tous mes vœux pour cette nouvelle année !

·
Image de JACB
JACB · il y a
¨Pas de poudre aux yeux dans votre texte mais du vent sur la brume, oui comme vous j'aimerai qu'il se lève Stéphane !
·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Très parlant et inspirant dans certaines valeurs mentionnées. Vous avez mes voix !
Si vous voulez connaître mes déesses des eaux, vous pouvez embraquer sur la barque solaire du dieu Rê et rejoindre mon royaume embrumé...
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-royaume-dans-la-brume

·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Un texte d'actualité qui parle à tous. Mes voies. Si le cœur vous en dit mon univers vous est grand ouvert (L'héroïne - Tata Marcelle).
·
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Voilà un texte bien envoyé. Bravo!
·
Image de Christopher Olivier
Christopher Olivier · il y a
Un beau récit
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une actualité bien vraie, hélas ! Mes votes ! Mon récit, “Croisière”, est en compétition pour le Prix 2017 Imaginarius. Une invitation à le lire et le soutenir si vous l’aimez ! Merci d’avance !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/croisiere-2

·
Image de Leclerc
Leclerc · il y a
Je vote pour vous, car il y a des choses qu'il faut dire, afin de faire en sorte que les yeux s'ouvrent sur ce qui nous entoure ou nous guette. On se rejoint donc, avec ce que j'ai écrit dans ''une brume de fin de monde'' : j'aimerais votre avis.
·