3
min

Un si long chemin

Image de Klora Belacqua

Klora Belacqua

183 lectures

26

Hiromichi était en pleine épreuve de courage dans la forêt où se situait le redouté Manoir du Kitsune, renard à neuf queues réputé pour être maléfique selon la légende locale, quand il reçut le premier message. Pas sur son téléphone, ni dans les astres. Non, il le reçut dans sa tête.
"Comment est-ce que je vais bien pouvoir me sortir de là ?" gémit une voix féminine dans l’esprit du jeune garçon.
Il sursauta et regarda par réflexe autour de lui, bien qu’il sût instinctivement où avait retenti la voix. Peut-être que le territoire du Kitsune faisait entendre des voix à ceux qui s’y promenaient ?...

Lyra, en larmes, était par terre, sur le bitume glacé d’une rue de Lowestoft. Elle avait les mains en sang. Son vélo était allé s’écraser contre les rochers au bord de la plage, et elle se réjouissait malgré la douleur de n’avoir pas connu le même sort.
Elle se demanda comment elle allait bien pouvoir se sortir de là. Elle ne savait même pas où elle était. Au moins, elle avait eu la présence d’esprit de laisser son portable chez elle, afin de ne pas être retrouvée par ses parents. Son objectif était rempli, bien que cela ne l’arrangeât que très moyennement dans cette situation.
Alors qu’elle fixait ses pieds endoloris et transis de froid, une voix masculine retentit dans sa tête :
"Je dois entendre des voix."
C’est la pensée qu’elle eut elle aussi en recevant ce message mental. Elle eut l’intuition que celui qui venait de parler dans sa tête essayait de communiquer avec elle. Elle tenta donc de répondre : "Qui es-tu ?" pensa-t-elle avec le plus de conviction possible.
"Je ne suis pas certain que tu existes ailleurs que dans ma tête, mais je suis Hiromichi. J’ai seize ans, et je participe à une épreuve de courage."
Lyra ouvrit de grands yeux.

Hiromichi, d’un calme olympien malgré ce qu’il était en train de vivre, demanda à son interlocutrice de se présenter elle aussi.
"Je m’appelle Lyra. J’ai fugué de chez moi, parce que mes parents sont des tyrans obtus. Comment ça se fait que l’on puisse se parler comme ça ?"
Le jeune garçon sourit, exalté par l’idée qu’il était en train de communiquer par télépathie avec quelqu’un qui ne se trouvait peut-être même pas au Japon, vu son prénom. Il songea : "C’est peut-être parce que je suis proche d’un endroit hanté. Tu es où, là ? Dans quel pays ?"
"Je suis en Angleterre."

"Et moi au Japon !" répliqua Hiromichi dans l’esprit de Lyra, lui transmettant en même temps un élan de joie qui faillit lui faire oublier sa situation actuelle. "Mais pourquoi tu as fugué, Lyra ? C’est grave ?"
Lyra haussa les épaules avant de se dire que Hiromichi ne pouvait pas la voir, et elle lui raconta : "Mes parents m’ont toujours appris que leur mode de vie était le seul viable. Que toute autre possibilité était mauvaise. Mais j’ai envie d’autre chose. Je ne veux pas de leur vie formatée, encore moins de leur vision du succès. Donc je suis sortie de chez moi, j’ai pris mon vélo et je suis partie. Sauf que je viens d’avoir un accident, j’ai dû glisser sur du verglas ou du sable, ou les deux. Je ne sais pas où je suis et j’ai mal partout."
Il y eut un long silence mental, puis Hiromichi répondit : "Tu veux qu’on fasse un bout de chemin ensemble ? Moi aussi je vais avoir besoin d’aide pour aller jusqu’au Manoir du Kitsune. C’est ma première aventure sans mon frère jumeau, et ça me fait vraiment peur."
Lyra accepta avec joie, et, rassemblant toute sa volonté, parvint à se relever, grimaçant à cause de ses blessures. Elle avait beau porter son blouson, elle était frigorifiée, et son jean déchiré n’arrangeait en rien la situation.
La jeune fille tituba vers son vélo, mais la seule idée de remonter dessus la remplissait d’effroi, elle y renonça donc. De toute manière, au point où elle en était, elle pouvait bien boitiller sur des kilomètres, elle ne savait même pas où elle allait exactement.

"C’est dingue qu’on puisse encore dicter leur vie à ses enfants, à notre époque", songea Hiromichi, s’adressant à moitié à Lyra. La jeune fille approuva, révoltée.
"De toute façon, c’est fini. J’ai dix-huit ans dans un mois, ils ne pourront plus me commander ce que je dois faire !"
Hiromichi aimait bien la mentalité de cette fille. Il n’aurait pas osé fuguer, et puis il aimait ses parents et ces derniers ne lui dictaient rien d’abusif, mais il admirait ce que Lyra avait fait.
"Mais tes blessures, ça va ? C’est supportable ? Tu... n’as pas d’hémorragie grave ?" la questionna-t-il tout de même, inquiet.

Lyra grimaça, mais répondit honnêtement : "J’ai vraiment mal. Mais je crois que ce n’est pas trop grave. Ça doit juste être le froid qui renforce la douleur."
"Fais attention."
La jeune fille sourit, presque amusée que ce garçon qu’elle venait de « rencontrer » s’inquiète pour elle. Et en même temps, ça la rassurait. Elle aimait l’idée que, malgré sa fuite, malgré son désir de disparaître des sentiers établis, quelqu’un sur cette Terre se souciait d’elle.
"Pourquoi tu fais cette épreuve de courage, en fait ?" demanda-t-elle à son correspondant japonais pour faire la conversation, tout en continuant de se forcer à marcher.
"C’est une façon de se prouver qu’on est capable d’affronter nos plus grandes peurs. Moi, je vois ça comme un rite de passage à l’âge adulte. On apprend à faire face, même dans les pires situations."
Lyra regarda autour d’elle ; elle n’avait aucune idée de l’endroit où elle se trouvait. Et elle adorait ça.
"Je crois qu’on est partis pour faire un sacré long voyage ensemble", déclara-t-elle.
"Je pense la même chose. Et je ne parle pas que de l’épreuve de courage."
Lyra se sentait bien. Libre. Elle n’ignorait pas que l’avenir serait dur, mais tant qu’elle n’avait plus ses parents près d’elle, et que Hiromichi lui parlait, elle se sentirait bien.

"Au fait, s’amusa le garçon, je ne t’ai pas dit, mais mon prénom veut dire « long chemin » en Japonais."
Ils rirent ensemble, et poursuivirent chacun leur route, presque côte à côte.

PRIX

Image de 2016

Thèmes

Image de Très très courts
26

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Le thème de la route est abordé de façon onirique et j'ai aimé vous suivre dans votre texte. Merci pour ce partage découvert aujourd'hui.
Sur ma page, "le coq et l'oie" poème-fable (court) écrit à la façon de L FONTAINE est en finale du prix été : je vous invite à le lire ? Merci !

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
A bientôt, j'espère. Marie.
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Un très beau texte qui m'a beaucoup touché sans que je sache exactement pourquoi. Bravo !
·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
Merci pour votre commentaire ! :)
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
il y a longtemps très longtemps j'ai aussi pris mon vélo et j'ai fui ... votre texte m'a touché et m'a ramené à mon adolescence ...j'ai aimé les deux héros
·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
Merci pour votre commentaire, ça me fait plaisir d'avoir pu toucher quelqu'un qui a vraiment vécu ça :) je me suis moi aussi attachée à mes deux petits protégés pendant l'écriture, peut-être que je leur écrirai d'autres histoires ! ^^
·
Image de Anaid
Anaid · il y a
J'aime vraiment ton texte! Je dois avouer,c'est ton image de profil et rien d'autre qui m'a amenée ici,et je suis vraiment contente d'avoir pu lire ton TTC. Tu devrais continuer à écrire,bravo!
·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
Je ne prévoyais pas d'arrêter l'écriture, au contraire :) et il n'y a pas beaucoup de frenchstucks sur ce site mais ça fait toujours plaisir d'en croiser ! Merci pour ce commentaire ! ^^
·
Image de Anaid
Anaid · il y a
De rien! Je me ferais un plaisir de lire d'autres textes que tu as écrits ^^
·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
Dans ce cas, tu peux me retrouver sur Scribay, sous le même nom :)
·
Image de Anaid
Anaid · il y a
compris,j'y vais tout de suite!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je suis séduite par votre histoire très onirique et surnaturelle, et par votre traitement original du thème de la route, dans un style très maîtrisé ! Bravo et n'hésitez pas à passer me lire à l'occasion.
·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
Merci beaucoup pour votre commentaire ! :)
·
Image de Ellyne
Ellyne · il y a
Oh J'adooooooooooooore!!!!!!!!! Et je veux connaître la suite de leur long chemin maintenant!!! C'est une idée super, l'écriture est vraiment bien, tu as tout mon soutien, bravo! et +1 ;)
·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
Merci beaucoup ! :D Peut-être qu'un jour j'écrirai la suite, je voulais en faire une histoire plus longue avant de voir la limitation de caractères... ^^
·
Image de Ellyne
Ellyne · il y a
Oui c'est toujours le problème la limitation de caractères x) mais ça n'enlève rien à ton TTC donc re-bravo! :)
·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
Et re-merci !
·
Image de Emma
Emma · il y a
Vous avez trouvé une idée sympa, cela n'a pas dû être évident en quelques heures !
J'aime bien la chute.
Il y a certes des maladresses d'écriture mais le texte est cohérent et on imagine les personnages.
Continuez d'écrire !

·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
Merci pour ce commentaire, c'est encourageant ! :D
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Belle écriture, bien maîtrisée. Beaucoup d'originalité pour sujet d'actualité!
Vous être au début d'une vie riche en expériences. Bonne route!

·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
Merci beaucoup, votre commentaire me fait très plaisir ! :)
·
Image de Br'rn
Br'rn · il y a
Original, enlevé, frais, même si l'on a conscience d'être au tout début du chemin, et que la route risque d'être longue, très longue...
·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
C'est l'idée générale ^^ merci pour ce commentaire ! :)
·
Image de Eric Vain
Eric Vain · il y a
Intéressante comme nouvelle, au ton un peu fantaisiste. Le fait de parler comme ça par télépathie, m'a un peu rappeler le manga "Mad World", ce qui est un bon point en soit, car peu exploité ici. L'écriture est sympa, mais sans plus. Les personnages ont une histoire, ce qui est un point positif surtout en si peu de caractères. Je vote car, et ceci est vraiment très bien vu, le fait de remettre en cause la parole des parents, disant que leur éducation est la meilleure. J'ai trouvé cette idée intéressante, c'est en partie pour cela que je vote. Bravo ;-)
·
Image de Klora Belacqua
Klora Belacqua · il y a
merci, et c'est vrai que ça a pu me venir de Mad World, même si je l'ai lu il y a longtemps ^^ merci ! :)
·
Image de Eric Vain
Eric Vain · il y a
De rien ^^Ah justement, je suis en train de le lire, c'est pour ça que j'y ai pensé je pense x)
Passe voir ma nouvelle en lice pour le même concours si l'envie t'en prends ;-)

·