Un rêve de monte-en-l'air

il y a
1 min
86
lectures
5
Qualifié

Né en 1962 à Ussel en Corrèze, Jacques Ceaux habite Limoges. Plusieurs de ses textes ont été publiés en revue (Point Barre, Libelle, Les tas de mots, Vents Alizés, Traction-Brabant  [+]

La lumière du jour pointe déjà. Il rentre rapidement dans ce vaste hôtel vide à cette heure là. La porte de la chambre refermée, il souffle profondément et retire lentement ses gants et son masque noirs. C'est la dernière fois ! il a décidé de raccrocher avant le coup de trop, celui qui a si souvent perdu même les plus marioles du métier. Finalement il n'y a pas de fatalité, ce soir son dernier casse c'est déroulé comme dans un livre; le chateau était désert, le vieux soupirail a cédé sans peine, les bijoux étaient là dans ce coffre suspendu à peine protégés. Un rêve du monte-en-l'air !!! Maintenant il faut ressortir faire le client qui vient de se réveiller.S'installer en terrasse pour prendre soleil et café et savourer le tout en homme riche et bronzé. Comble de la chance, la femme, brune et magique, qu'il a croisé plusieurs fois, est assise là comme si elle l'attendait. Son sourire illumine le ciel du matin. Il se joint à elle dans un faste de mondanités. Vantant tout à la fois ses yeux et la lumière de la Riviera. Devisant sur sa chance de vivre l'aube de ce jour nouveau en si merveilleuse compagnie. Mais au moment de poser ses lèvres pour un baise main -estocade du joli coeur dans le beau monde - deux pinces froides viennent fermement enserrer ses poignets. POLICE vous êtes en état d'arrestation!!! La belle a rangé son sourire, ses yeux se font acier, elle brandit maintenant arme et insignes : "vous avez le bonjour du capitaine de police Carole Dubon, Monsieur Pinlu"
5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,