1
min

Un peu trop seul ....

Image de Brocéliande

Brocéliande

67 lectures

16

Il le sait. C'est sa soeur qui a fait le coup,il ne pensait pas qu'elle aurait pu aller aussi loin.Tout cela remonte à l'enfance : la colère enfantine,la rivalité d'adolescents,puis finalement aujourd'hui, la jalousie d'adultes.. Tout cela pourrait s'expliquer : éducation stricte,conformiste, seul le garçon a le droit de parole.Maintenant, c'est elle qui parle.Elle se venge! Elle fait tout pour qu'il souffre, c'est gagné!
Cette ville qu'il aime tant,l'avale goulument comme un monstre.Depuis ce matin,jour de la disparition,il court. Désespérément.Il va de rue en rue,de place en place,de fontaine en fontaine.Hagard.Désabusé. Il cherche,l'âme accrochée à ses souvenirs.Tout était simple hier encore! Facile,c'est le mot ! Tout était facile mais la moindre rayure dans le tracé des jours rend la vie moderne grave et dérisoire à la fois!
Pour le moment, il souffle,il respire mal.Mal à la vie.Il fume trop-elle le lui a dit -à quarante ans,il faut savoir gérer.Il ne gère rien.Il court tant que les immeubles deviennent flous dans sa course,il heurte les gens,il traverse sans regarder,il bouscule les pigeons habitués à plus de sérénité.Hébété, désemparé, il n'est qu'une silhouette dans l'immensité citadine.Tout l'agresse : les couleurs trop colorées,les bruits trop vivants,les rires trop heureux,forcés, la vie si réelle! Il file jusqu'au bord du fleuve,le Rhône est là, à poursuivre d"éternité son voyage jusquà la mer.Il pense...bon sang! La rancoeur n'a jamais de limites.L'amour non plus.Rien à dire.Son superbe téléphone ne sert à rien.Son magnifique GPS ne peut trouver aucune direction. Lyon le fatigue. Assoiffé,il va dans un café,sur la place des Terreaux.Il boit vite, sans plaisir.Puis, il va s'asseoir sur le bord de la fontaine Bartholdi: un poisson rouge se promène dans l'eau avec délice et ironie.Seul comme lui.
- Simone, crie-t-il, tu es là ! Je t'ai cherchée partout !
Et il éclate de rire,un rire grave et dérisoire à la fois !

Thèmes

Image de Très très courts
16

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
Sacrée Simone qui prenait la fraîcheur de la fontaine ...
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
ben oui ...besoin d'espace vital ! Merci à toi ...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Encore et toujours superbe
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Peu à peu, je m'avance dans votre sommaire. Je viens encore de faire une belle promenade..
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
Merci ....je crois que là, j'avais un peu "déliré" ...avec mon poisson ...
·
Image de Edmée Mallune
Edmée Mallune · il y a
Du Rhône à la fontaine : pas de rencontre ? Merci à des Simone d'exister...
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
Merci à vous ...il y a si longtemps que personne n'est venue rencontrer mes petits héros que je suis toute surprise et toute contente ...joli samedi à vous ...
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
eh ben ...encore un merci grave et intense parce que c'est bon de partager ...
·
Image de Alain Maréchal
Alain Maréchal · il y a
Intense et, comme son rire...grave, si grave!!
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
Ben, je suis d'accord pour aller à Bamako..merci d'avoir lu...pas écrit dans le TGV ...juste un regard désabusé sur un poisson qui tournait....juste une envie de changer d'univers...juste comme ça ...
·
Image de Prijgany
Prijgany · il y a
Texte a du être rédigé dans un tgv, le 1er avril, tant il gagne de la vitesse à mesure qu'on le lit. De l'humour et une chute inattendue. A l'occasion, viens visiter mon univers, Brocéliande, mais je te préviens, il ne s'agit pas d'une forêt, mais plutôt d'une balade du côté de Bamako, au Mali.
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
C'est trop bien que vous soyez venu me lire et je suis juste ravie de vous avoir touché avec ma petite histoire alors encore une fois merci et mes mercis sont sincèrement vrais , envahissants de sourires et de lumière rhône-alpine ....
·
Image de André Page
André Page · il y a
Rives du Rhône, rives de soi, dérive... merci Brocéliande pour ce texte touchant et fort.
·