1
min

Un peu de douceur dans ce monde de brutes

Image de Nanaparle

Nanaparle

1 lecture

0

Quand je l'ai rencontré, il était plus bourré que moi. Mon sang n'a fait qu'un caillot et j'ai su que c'était l'homme de ma putain de vie. Un dur, un tatoué de partout avec des têtes de mort qui donnent pas envie de faire le grand saut. Son visage est recouvert de symboles et sur son sexe une devise à lire dans les moments privilégiés. Il porte aussi des piercings à des endroits si inervés que je frémis de douleur quand je les lui caresse. Ces cicatrices témoignent d'une enfance agitée et névrosée, d'une adolescence à coups de cisaille . A ses côtés, je me sens femme. Nous cheminons dans les rues parmi les badauds qui nous cèdent volontiers le passage sauf celle-ci qui nous sourit en matant nos courses : packs de bières, chips, biscuits, saucisson et... du PQ triple épaisseur!
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,