1
min

Un paradis mouvementé

Image de Ephémère

Ephémère

4 lectures

0

Je me promène tranquillement dans la forêt. Respirant l'air de la liberté, observant la beauté que nous cache la nature, écoutant les oiseaux chanter quand, Tout à coup.... Ahooouuuw un hurlement me fit sortir de mes rêveries. La panique me saisit. Je regarde autour de moi, rien. Peureux, j'essaye de faire demi-tour afin de sortir de cette forêt mais la panique m'a fait perdre tous mes moyens et impossible de rebrousser chemin. Puis, déboulant à pleine vitesse un loup me course, je cours pour le fuir. Hurlant pour qu'une personne me sauve. Mais je suis seul, seule la résonance de mes cris est audible dans cette forêt si vide. Je continue de courir, traversant les ronces, me prenant des branches dans la gueule. À bout de forces, hors d'haleine, point de côté imposant, me voilà qui tribuche sur une racine bien trop élevé pour avoir la force de l'esquiver. Allongé à bout de souffle sur le tapis de feuilles mortes, les racines du grand chêne au-dessus de moi ainsi que des pierres pointues me piquant le dos, le loup se jette sur moi. Hurlant à ses camarades qu'il a réussi à attraper une proie. Ses pattes avants posées sur mon torse, les griffes sorties, les cros visibles, la bave dégoulinante et sa mauvaise haleine haletant sur ma figure. Ses compagnons de chasses arrivant, je rassemble mes dernières forces pour hurler ma détresse mais je n'eus comme seule réponse, l'écho de mes paroles. Les loups affamés rassemblés tous à mes côtés rapprochent leurs cros de ma chair. Mon heure à sonner c'est la fin. Quelques centimètres me sépare d'eux, 5... 4... 3... 2... drriiiiiiiing le réveil sonne.. Le coeur battant à mille km/h, la sueur ruisselante sur mon visage, le corps tremblant encore de peur, je réagis que ce n'était qu'un cauchemar.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,