2
min

Un méchant lapin

58 lectures

36

L’impact des gouttes sur le métal lui déchira les nerfs. Quel fichu gâchis, parvint-il à penser, la tête comme laminée sous un rouleau compresseur. Allongé sur le dos dans une flaque sirupeuse, le corps en capilotade, l’estomac comme pilonné de violents coups de talons, Nick avait du mal à reprendre ses esprits — des esprits plus ou moins fantômes qui dansaient une gigue mortuaire, indécente, au-dessus de son crâne amoché par le choc. Tandis qu’il ruminait ces idées délétères, une goutte lui tomba dans l’oeil droit, le seul qu’il pût encore ouvrir. Du doigt, il l’essuya : du sang ! Bon sang, se dit-il, j’ai dû faire un drôle de carnage, là-haut ! Il tenta de se mettre en position verticale, mais ses guiboles, plus que molles, s’y refusèrent. Merde ! Une autre goutte !

La ruelle borgne, suintante de relents putrides, aussi peu éclairée qu’un cimetière sous un blafard croissant de lune, servait de caisse de résonance à cet éreintant supplice. Le bruit des gouttes sur la tôle en zinc qui surplombait son corps devenait insupportable. Nick avait égaré son portable dans la course, personne apparemment ne fréquentait ce sombre cul-de-sac à une heure pareille, la nuit allait être longue... Peut-être, en rampant, parviendrait-il à atteindre la rue qu’il discernait au bout du passage, sans doute plus fréquentée que ce coupe-gorges... Une bagnole finirait bien par passer, par s’arrêter...

Nick n’aurait pas dû entamer cette folle cavalcade, pas dû se ruer stupidement dans ce cul-de-sac à l’aspect rébarbatif (pour une impasse, oui, c’en était bel et bien une !). Quelle idée biscornue que de vouloir ainsi jouer au chasseur, par colère ! Le regard en cataracte de son oeil droit balaya les murs lépreux des hangars qui enserraient de toutes parts cet immonde tunnel : rien à en attendre, nul n’en surgirait, pas même un spectre égaré dans les méandres filandreux de son cruel passé d’éternel exilé...

Les gouttes ne cessaient leur sarabande. Si Élise ne lui avait pas posé un lapin, tout ceci ne serait pas arrivé. Il n’aurait pas pourchassé cet animal qui soudain avait gambadé devant lui alors qu’il tentait de compenser son acrimonie contre la bien-aimée en battant le bitume à grandes enjambées rageuses. Nick avait coursé le lapin jusqu’en cette décharge à ciel ouvert, grimpé à sa suite sur le toit en tôle de la cabane déglinguée, avait pu s’en emparer et, dans un geste dément provoqué par la hargne, comme si cette innocente bête incarnait Élise, lui trancher la gorge avec son Opinel. Le zinc étant recouvert de feuilles détrempées par la pluie, il avait brusquement glissé et s’était retrouvé abîmé dans la fange gluante qui tapissait cette décharge.

Nick rampa tant bien que mal jusqu’à la rue. Aperçut un autre lapin en cavale. Décidément, Élise s’échinait à vouloir le narguer ! Quelques voitures passèrent, qui ne daignèrent s’arrêter. Lessivé, Nick sombra bientôt dans un sommeil de ruines. Advienne que pourra, mon lapin.

PRIX

Image de 2017

Thème

Image de Très très court
36

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une histoire originale et agréable à lire ! Une invitation à venir découvrir “le lys des vallées” qui est en Finale pour le Grand Prix Automne 2018. Merci d’avance et bonne soirée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-lys-des-vallees

·
Image de Merlin Merlinéa
Merlin Merlinéa · il y a
Et dans l histoire le lapin n y est pour rien.....
Gyb flegme grand ducal est en finale et a besoin de votre soutien

·
Image de Arlo
Arlo · il y a
A L'AIR DU TEMPS d' Arlo est en finale du grand prix été poésie. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bon après-midi.
·
Image de Laureline Maumelat
Laureline Maumelat · il y a
Image de Chantane
Chantane · il y a
mon vote pour une histoire particulière, bravo et bonne chance
·
Image de Bernard Martin-Dostal
Bernard Martin-Dostal · il y a
Merci beaucoup pour ce vote. La chance, c'est de trouver des lecteurs tels que vous.
·
Image de Thara
Thara · il y a
Non seulement Elise lui a posé un lapin, mais en plus il en sort de partout, comme dans un haut-de-forme sans fond !
·
Image de Bernard Martin-Dostal
Bernard Martin-Dostal · il y a
Merci ! C'est sans doute dû à la haute forme d'Élise, hélas toujours absente...
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un sommeil de ruine, c'est joli ! Bravo, Gyb, pour votre texte agréable à lire. Vous avez mes cinq votes.
·
Image de Bernard Martin-Dostal
Bernard Martin-Dostal · il y a
Chaleureux merci pour ce fort sympathique commentaire.
·
Image de J.H. Keurk
J.H. Keurk · il y a
Pauvre lapin !
·
Image de Bernard Martin-Dostal
Bernard Martin-Dostal · il y a
Cordial merci pour ce vote !
·
Image de Bernard Martin-Dostal
Bernard Martin-Dostal · il y a
Lu Les dernières nouvelles, pour lesquelles j'ai voté. Merci !
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Mon vote pour ce texte où tel un magicien l'auteur fait surgir un lapin en guise de chute originale ! Mon Court et Noir est à votre disposition :-)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur