18 lectures

1

- Ah oui je me rappelle, et après cela vous m'aviez éconduit...

Une vague de réminiscence dans un esprit complètement sénile, cela pouvait sembler comme une lueure d'espoir inespérée, je ne pouvais pas l'éconduire à nouveau,

- oui je me rappelle, et sachez m'en contrit au plus haut point, à son point d'acmé pour ainsi dire, à peine vous avais-je envoyé sur les orties que mon coeur fut pris de la plus terrible des componctions, cela me pris la tête tous les jours qui suivirent et dans l'expectative de notre nouvelle rencontre j'eusse terriblement souffert, j'espère qu'aujourd'hui vous accepterez mes plates excuses, ce sera comme un soulagement...

- Oh mais non allons ne dites pas ça ! Je ne vous en ait pas voulu ! Maintenant c'est moi qui m'en veux ! Je m'en veux de vous avoir causé autant de tort ! Je ne vous en voulait pas...

- Alors nous sommes quitte ma vieille... ma vielle... ma vielle amie, ma très chère madame...

- Oui nous sommes quittes. Je suis content de vous décharger d'un poids, d'un fardeau... ça devait être pesant

- C'est vous qui pesez... heu je veux dire, vous ne pesez pas vos mots, c'était dur mais je le méritais... ne me prenez pas en pitié... je ne veux pas que vous vous fassiez encore du mal à cause de moi

- Oh allons ce n'est rien du tout...

- C'est vous qui n'êtes rien du tout... heu, je veux dire, vous n'êtes rien du tout de pesant pour moi, vous avez toujours été de bonne compagnie...ne croyez pas que vous m'importunez...

- Oh mais vous êtes adorable.... allons...

- Vous pas... vous pas, vous passerez... euh...

- Comment ?

- Heu non pardon je m'embrouille, c'est l'émotion désolé

- Oh allons, il ne faut pas être emotionné comme ça, c'était si dure que ça...

- Non mais vous vous êtes dure...euh je veux dire, vous êtes durement magnanime, trop magnanime, je ne méritais pas une telle magnanimité pour ainsi dire... ça me met dans tous mes états mais je vous remercie...

- Oh mais allons...

- C'est comme une manne inespérée qui tombe du ciel ! Sauf qu'elle ne tombe pas du ciel ! Mais elle est inespérée !

- Oh mais quel poète vous êtes, vous avez un réel talent...

- Oui contrairement à vous...contrairement à vous je ne vaux rien, alors sur suis obligé de me cacher derrière des beaux mots, pour pas que les gens voient qui je suis...

- Oh mais non ne dites pas ça, vous valez énormément... ayez un peu plus confiance...

- Non !

- Comment ?

- Dégagez !

- Quoi ?

- Vous dégagez quelque chose de très fort et de très chaleureux dans votre physionomie...

- Oh merci, vous êtes tellement gentil, que me vaut de telles gentillesses...

-...

- Oh mais il est déjà neuf heures, je n'avais pas vu l'heure, il faut que je file j'ai des choses à faire, mais j'espère que nous nous reverrons très bientôt, il faudra que nous nous contactons rapidement cette fois, J'ai été très heureuse de vous revoir, à la prochaine

- Moi j'espère ne plus jamais vous revoir.... vous revoir dans de telles conditions, la prochaine fois ce ne sera plus pour des excuses mais juste pour le plaisir de se revoir encore

- Oh oui c'est tellement vrai... je suis encore tellement désolé de vous avoir mis dans tous ces états...

- Et ben moi pas !

... Si j'étais vous je ne serais pas désolé car vous n'avez rien fait !!! C'est moi qui vous aviez blessé donc ce fut à moi de vous présentez mes excuses... vous vous n'aviez rien fait !

- Alors nous nous revoyons bientôt ?

- Je ne l'espère pas... bientôt c'est déjà trop tard, il faut que nous vous voyons le plus vite possible...

- Oui vous l'avez dit, au revoir mon ami

- Au revoir vieille peau.. te ! Vielle pote comment je parle moi ! Vieille amie...

Thèmes

Image de Très très courts
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Thomas d'Arcadie
Thomas d'Arcadie · il y a
C'est un texte réellement bien pensé, Bravo !
Thomas d'Arcadie

·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Sourire.... Merci
·
Image de Pierre Courtois
Pierre Courtois · il y a
Mais c'est moi qui vous remercie.
·