2
min

Un mage à la pleine lune -la lavandière

Image de La  luciole

La luciole

24 lectures

7

Un soir de pleine lune, un jeune homme à peine sorti de l’adolescence vint s’assoir au bord d'une rivière.
Il était assis là depuis la tombée du jour, le regard perdu dans les petites vagues qui ondulaient sous le scintillement de la lune.
Quand le jeune homme sentit une présence à ses côtés, il tourna la tête et sursauta en voyant le mage. Il lui demanda s’il était un mauvais génie.
Le mage lui sourit et passa la main dans la rivière, preuve irréfutable qu’il n’en était pas un.
Le jeune homme se senti suffisamment en confiance pour raconter à cet inconnu son amour pour une jeune fille. Elle paraissait si miséreuse qu’on la qualifiait de souillon.
Mais le jeune homme avait pris l’habitude de la voir tous les jours à la rivière lorsqu’il se rendait à son travail et il la trouvait gracieuse.
S’il faisait le choix d’épouser la jeune fille, il devrait affronter chaque jour les quolibets du village il serait rejeté, peut être banni...
Le mage l’écoutait avec bienveillance et, après un long silence, s’exprima lui posa une question : « - Est-elle éprise de toi ? »
Le jeune homme rougit, il allait répondre oui, mais se ravisa. Il se rendit compte qu’il ne le savait pas, il n’avait même jamais osé lui adresser la parole.
Le jeune homme y réfléchit et s’endormit avec quiétude au bord de la rivière.
Lorsqu’il se réveilla le lendemain matin, le mage avait disparu.
Il prit son courage à deux mains et se rendit au bord de l’endroit où la jeune fille lavait son linge et il lui parla. Au début, elle répondit avec méfiance car personne ne lui adressait jamais la parole.
Tout ce qui la concernait l’intéressait, il lui posait des questions sur le métier de lavandière, lui parlait de son envie de devenir maréchal ferrant comme son père. Elle se livrait un peu. Les jours passaient et il avait gagné sa confiance, aussi le jeune homme se permit de demander à la jeune fille si elle était éprise de quelqu’un. Elle rougit puis lui fit part de son projet de se sauver pour épouser son doux-ami qui habitait à la ville, à plus de sept jours de marche.
Le jeune homme était bouleversé mais n’en fit rien paraître. Il avait la réponse à la question...
Ne pouvant être aimé d’elle, il décida de l’aider à préparer sa fuite jusqu’à la grande ville. Il l’accompagna dans une longue marche, veillant sur elle pendant 7 jours.
Arrivés à l’entrée de la ville, le doux ami était au rendez-vous, Le jeune homme les vit partir tous les deux. Il rentra de son côté la mort dans l’âme.
Quelques jours plus tard, il revint près de la rivière pour confier sa peine à ce mage qui avait su l’écouter.
Le mage apparu à nouveau et son sourire sembla dire à ce jeune homme « ne perds pas confiance » .
Pour la première fois depuis plusieurs semaines, le jeune homme s'est endormi en toute quiétude.
Des mois s’étaient écoulés et le jeune homme, pensait encore à son amour perdu. Un jour on frappa à sa porte au beau milieu de la nuit. Il fut stupéfait : C’était la jeune fille. Elle était passé le revoir, lui, le seul ami qu’elle n’ait jamais eu. La beauté de ses apparats dissimulait mal sa tristesse, elle n’était pas heureuse auprès de son fiancé qui ne voulait plus l’épouser et la maltraitait. Elle s’était enfuie. Elle lui posa timidement une question : « - Es-tu épris de quelqu’un ? »
Il sourit. Quelques semaines plus tard il l’épousa.

Une nuit de pleine lune, si l’envie vous prend d’aller au bord de cette rivière, vous rencontrerez peut être ce mage aux yeux couleurs d’un ciel sans nuage...
7

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Athor
Athor · il y a
Quelquefois, les êtres qui nous correspondent le plus parfaitement sont à portée de regard. C'est peut-être cette évidence et cette proximité qui empêche s'en rendre compte du premier coup. J'aime bien ce récit :-)
·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
Merci beaucoup d'être passé et pour votre message sur ce ce conte, Arbor. :)
·
Image de Athor
Athor · il y a
Ou même Pearl Arbor ;-)

Le titre m'avait intrigué, il faudra que je lise les autres.

·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
Désolée, Athor :) le correcteur orthographique est un peu trop zélé :)
·
Image de Athor
Athor · il y a
Pas de soucis ;-) Toute erreur qui entraîne un jeu de mots trouve sa raison d'être.

Suivant l'appareil avec lequel vous naviguez, l'affichage peut être différent mais, si vous vous servez d'une tablette ou d'un ordinateur, vous pouvez voir en haut à droite de chaque commentaire un bouton contenant une petite flèche noire dont la pointe est tournée vers le bas.

En cliquant dessus, vous accédez aux options "modifier", "supprimer" et "signaler" le commentaire. La première option ne marche que sur vos commentaires, la seconde sert pour les vôtres et ceux d'autrui sous vos œuvres, la troisième permet d'indiquer aux modérateurs un commentaire ne respectant pas le règlement, où qu'il se trouve.

·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Un autre joli conte de mages que j'aime beaucoup . Il procure un doux balancement de l'âme qui apaise toutes mes peines !
·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
Ça me touche beaucoup Ginette, merci :)
·
Image de Marsile Rincedalle
Marsile Rincedalle · il y a
J'adore tes beaux contes du mage de pleine lune. Et il y en a encore. Chouette.
·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
Merci Marsile :) Je viens de lire "cerise sur le gâteau" que c'est beau!
·
Image de Bill Schim
Bill Schim · il y a
des trois histoires de mage, c'est ma préféré, mais bon c'est mon coté fleur bleue qui parle je l'admet!
·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
Merci beaucoup Bill :)
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
le coup de Cendrillon revu et corrigé façon "le Mage"!
·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
merci d'être passé et pour vos messages :)
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un vrai conte de fée (ou plutôt de mage).
J'aime beaucoup...

·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
Merci Joëlle :) je n'avais pas répondu à votre message :)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur