Un immense chagrin !

il y a
2 min
275
lectures
52

Qui suis-je ? Bof, un voyageur, un curieux, peut-être un voyeur… nobody, nemo, personne finalement, bien que Personne n’était pas n’importe qui, c’était quelqu’un qui savait voyage  [+]

Un immense chagrin.

Le sujet est sensible et l’actualité brûlante, comme moi, le pays est sidéré et en état de choc.
Sur notre très chère Terre de France, d’immondes barbares égorgent et décapitent régulièrement de braves gens qui ne font que vivre leur vie de prêtres, policiers, caricaturistes, pompiers, journalistes, et même enseignants.

En regard de l’Histoire récente il paraît que nous sommes Charlie, mais en fait, il y a bien longtemps que nous luttons en vain contre l’envahisseur historique, déjà en son temps, La Kahina, reine berbère dans les Aurès, s’opposa et résista à l’oppression arabo-musulmane.
Elle aussi y a perdu sa tête.

La France est devenue une poudrière. La République, en bonne mère, chérit ses enfants mais voilà longtemps que la Maison France se lézarde de toutes parts. Cela fait longtemps que des assassins se sont infiltrés, fondus dans la foule, disséminés ici ou là, immiscés dans toutes les couches de la société pour mieux la gangrener, la museler. Cela fait longtemps que les loups sont entrés dans Paris (et phagocyte toute la planète), galvanisés par l’effet de meute ils imposent leur loi dans des zones abandonnées de l’état où policiers et bien des citoyens n’ont plus droit de cité. Cela fait longtemps que des lanceurs d’alertes français et étrangers tirent le signal d’alarme, pour nous avertir. Rien n'y fait, nos dirigeants sont sourds au tocsin.

Combien de Charlie assassinés qui avaient pour seules armes des crayons, du papier et une bonne dose d’humour. Combien d’agressions terroristes passées présentes et à venir ? Combien d’attentats déjoués, d’exactions commises, de crimes impunis, de châtiments infligés au nom d’un dieu, d’un prophète, d’une religion, d’une prétendue idéologie ?
Encore combien de souffrances, de sang répandu, de larmes versées pour soutenir un de nos droits le plus élémentaire, « la liberté d’expression » ?
Combien de dignités, d’hommages rendus, de bougies, de ballons, de bouquets de roses et marches blanches devrons-nous faire ?
Les fous d’Allah foulent et saliront encore et encore notre sol.

La fin justifie les moyens et « Aux grands maux les grands remèdes ».
Les moyens nous les avons, il manque seulement la volonté des gouvernances. Tant que l’on n’aura pas éradiqué, par toutes actions légales, cette engeance, arraché les racines du mal, coupé une à une les sept têtes de l’hydre, le fléau de l’Humanité, la barbarie se poursuivra indéfiniment. Pendant ce temps, dans nos cités, la mauvaise graine prolifère sur le terreau du terrorisme islamique et la liste sanglante s’allonge.
La prochaine victime, ce sera qui ? Vous, moi ? Les deux ?

Si nous sommes en guerre contre le COVID, virus sournois, silencieux, invisible, nous sommes en guerre permanente contre le fanatisme religieux, l’obscurantisme tout aussi opaque et virulent. Nous sommes toujours et plus que jamais en état d’urgence dans un pays qui apparaît comme bien frileux, laxiste, du fait qu’il est soumis aux contraintes du Droit national en vigueur. Cependant, il serait aisé d’inscrire un avenant ou deux à la Constitution où il est clairement écrit :
« La souveraineté est UNE, indivisible, inaliénable et imprescriptible ». Tant que l’on fait corps, la guerre civile n’aura pas lieu, la terreur ne régnera pas, le terrorisme ne passera pas, sauf à décapiter des milliers, des millions de gens qui composent la Nation Française.

Mais, s'il vous plaît peuple de l'islam, celles et ceux d’entre vous qui haïssez la France et tuez ses enfants, allez donc vivre dans les pays où règne votre abominable Charia, ils sont nombreux et disposés à vous accueillir. Laissez-nous vivre en paix, chez nous, sous nos lois laïques et républicaines sans vous sentir obligés de nous égorger, vos lois salafistes ne nous concernent pas.

Monsieur le professeur d’Histoire et d'instruction civique, je ne vous apprendrais pas que chez nous, la machine à décapiter a cessé de fonctionner dès 1977 et je pense que vous serez d’accord pour affirmer avec moi qu’aucun régime de par le monde n’a été aussi libérateur que notre régime laïque.

Oui monsieur le professeur, vous êtes mort pour avoir osé présenter et expliquer nos valeurs à vos élèves. Pour cela Monsieur Samuel PATY, vous laissez derrière vous une indélébile empreinte chargée de respect, d’exemple, d’admiration et... l’immense chagrin de vous avoir perdu.
52

Un petit mot pour l'auteur ? 76 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Hello Alain, une amie commune, Chateaubriante, m'a dit que vous aviez pris des nouvelles d'Arletyna. Je vous en remercie, je suis très touchée. Arletyna est partie, Marie-Charlotte l'explique sur le Forum.
Cela m'a permis de venir lire ce texte .... combien de textes ai-je manqué ? 😉 Je souscris totalement. Même si hélas, je pense que la barbarie n'a pas de couleurs, de religion, de pays, qu'elle est l'apanage de la nature humaine et de ses dérives sectaires, partout sur cette terre.
Arletyna

Image de Georges Marguin
Georges Marguin · il y a
Non je ne mets pas de tirets, sauf dans mes romans ou nouvelles. Je dois aussi vous faire une confidence, je n'ai pour tout bagage, qu'un C E P passé à 12 ans il y'a de cela 82 ans. Pour le reste, si je suis Ô combien d'accord sur le fond, je dois vous rappeler deux noms : Chevalier de la Barre et Etienne Dollet, finalement, ils n'ont que quelques centaines d'années de retard sur nous et notre religion phare. Et il faut bien reconnaître que tant qu'il y 'aura des religions , les gens se battront. En plus nous leur avons fait la guerre au lieu de négocier diplomatiquement, sans heurts. Cette guerre ils l'ont gagnée, nous en subissons les conséquences. Ceci me fait repenser au fiasco du paquebot France, ou l'idée de l'interdiction de la chanson de P; Perret : Les jolies colonies de vacances, ou encore la suppression du Sénat, des idées heureusement rejetées
parce que des idées de militaire. En conclusion les militaires aux armées, les civils aux commandes de la République

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un très beau texte que j'aurais tant aimé écrire !
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Un texte loin d'être frileux Alain !
Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Je retire mon commentaire, je suis vraiment trop méchant !
🤣🤣
Bonne chance pour vos œuvres.

Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Bien sur que j'ai lu votre texte ! J'ai simplement oublié de cueillir un cœur et cela m'arrive très souvent parce que je mets d'abord le commentaire. Si je vous envoie des MP, c'est pour que vous puissiez avant tout lire mes textes et me donner votre avis. N'a-t-on pas le droit d'inviter les abonnés à lire nos textes ? Il n'y a pas d'obligation Alain, merci pour la comparaison. Dans la vie, il y a des choses beaucoup plus importantes qu'un podium.
Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Bonne réponse.
Néanmoins, c'est mal élevé de réclamer (comme disait ma Grand-mère).
😉

Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Désolée , excusez-moi de vous avoir importuné, cela n'arrivera plus.
Image de Emmanuel Perotti
Emmanuel Perotti · il y a
Tout est dit...Bravo !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Alain pour cette libre parole courageuse qu’il faut faire entendre, sans « ronds de jambes poétiques ».
Image de lea
lea · il y a
Cher Alain, je te comprends et je comprends les autres qui pensent comme toi.
Tout d’abord, toutes mes condoléances à la famille de ce courageux professeur Samuel PATY et surtout à ses enfants. Je me suis mis à la place de ses enfants qui ont perdu leur papa coupé en morceau…C’est pire que condamnable !!!!
Entant que musulmane d’une mère catholique convertie à l’islam et d’un père musulman, je respecte toutes les religions et tous les êtres humains. J’adore les mélanges des cultures.
Néanmoins, j’aime l’ouverture d’esprits, puisque moi-même je suis artiste plasticienne diplômée des beaux arts et ingénieur de l’Ecole Centrale Paris. J’ai été aussi confrontée à ma liberté d’expression entant qu’artiste sur mes cours métrages vidéo passé à Arté dans les années 90. Mais je ne suis pas d’accord de toucher à une religion.
Si viser l’islam, est considéré comme la liberté d’expression, qu’on est il avec l’artiste DIEUDONNE ???? Pourtant c’est la liberté d’expression aussi !!!
Qu’en est-il avec le dessinateur SINE de Charlie Hebdo licencié abusivement en 2009 pour avoir dessiner une caricature montrant le fils de Sarkozy se convertissant en judaïsme pour des raisons financières ? Pourtant c’est sa liberté d’expression aussi !!!
Oui, MACRON a aussi une responsabilité de l’assassinat de ce professeur !
Oui, je me sens visée dans tes écritures qui visent les musulmans.
Tous les musulmans du monde choqué et blessée par l’attitude du gouvernement et des médias français à l’égard de l’islam et des musulmans doivent tous être considérés, de facto, comme des « islamistes ». En France, le seul « vrai musulman modéré » quand tu l’insultes, il se tait et sourit…sinon il est potentiellement « radicalisé, et surveillé et fiché....
«Non ! Les Musulmans ne sont pas des terroristes et les terroristes ne sont pas des musulmans »
Dans l’histoire du monde, qui a tué le maximum d’êtres humains innocents ?
1- « HITLER »
Savez vous qui est Hitler ?
Il était Chrétien, mais les médias ne l’ont jamais appelé chrétien terroriste.
2- « Joseph Staline » appelé oncle Joe »
il a tué 20 millions d’êtres humains, dont 14.5 millions sont morts de faim.
était il musulmans ?
3- « Mao Tsé Tsung (chine)
il a tué 14 à 20 million d’êtres humains.
était il musulmans ?

Sans oublier « Benito Mussolini » (Italie), « Ashoka », Embargo posé par george bush en irak, la 1ere et la seconde guerre mondiale, Nagasaki bombes atomiques, la guerre de vietnam, la guerre en Bosnie / Kosovo, la guerre en Irak, les tueries massives en Afghanistan, Palestine, la Birmanie…..

« Non ! Les Musulmans ne sont pas des terroristes et les terroristes ne sont pas des musulmans et Je ne serai jamais Charlie et c’est ma liberté d’expression aussi »

Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Chère Léa,
Merci pour ton passage sur ma page.
Il est évident que je te reconnais tous les droits à la libre expression en tous lieux et à tout moment.
Tu remarqueras que mon texte ne comporte aucune haine, aucun racisme, aucun mot islamophobe, aucun appel à la vengeance.
C'est d'ailleurs pour ça que tu as cliqué sur le cœur.

Voilà trois jours j'ai appris un nouveau mot « ISLAMOPITHEQUE ».
Il est de qui ? Un Imam !
Un Imam théologien particulièrement éclairé. Je t'invite à écouter son interview :
https://positivr.fr/mohamed-bajrafil-imam-islamopitheque-islamophobe/

Vois-tu Léa, je désapprouve la violence de certaines caricatures publiées par Charlie-Hebdo, pourtant, aujourd'hui, je vais acheter le dernier numéro, ceci pour soutenir le droit à la libre expression.
Je ne peux accepter qu'un haut fonctionnaire étranger traite les caricaturistes de « bâtards ; fils de chienne ».

Je sais que tu es très attachée à la justice de notre pays, aussi, je terminerai par l'extrait d'un vieux texte toujours en vigueur.
26 août 1789, « Déclaration des droits de l'homme et du citoyen - article IV » :
… l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

La loi est du côté de Charlie, elle nous coûte chère, très chère mais nous devons la maintenir coûte que coûte.

Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Un peu de légèreté : Je suis Chrétien, ça pose un problème à quelqu'un ?
Et ne peux que reprendre le commentaire de Fred :
Merci Alain pour cette libre parole courageuse qu’il faut faire entendre, sans " ronds de jambes poétiques ".

Image de Dédé
Dédé · il y a
Dieudonné est négationniste, et le négationnisme est une infraction pénale.
Les caricatures blasphématoires de Charlie relèvent quant à elles de la liberté d'expression, puisque, en droit français, le blasphème n'est pas un délit.
Vous mélangez tout ; comme l'auteur du texte, vous cédez à l'émotion et votre "raisonnement" se dilue dans la sottise.

Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Très juste.
L'actualité est déjà passée à autre chose, Covid oblige, mais nous, on ne s'habitue pas.

Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Oui, Gouelan, il ne s’agit plus de faire des ronds de jambes dans l'expression poétique, la, on tape dans l'abominable, l'abjecte... l’impardonnable.
Image de JAC B
JAC B · il y a
Le penser c'est une chose, le dire en est une autre mais l'écrire c'est un grand pas... Les mots sont parfois étriqués pour tout contenir , les relire leur donne toujours plus de poids, ils résonnent en chacun de nous, s'encrent des vérités indéfectibles de la liberté. Samuel Paty, vous resterez en chacun de nous. Alain je me fais écho de votre hommage si juste. Oui la tristesse est profonde, elle nous fera résister.. Merci.
Image de DUCIMETIERE
DUCIMETIERE · il y a
Salut Alain,
Très bel hommage à Samuel PATY auquel je m'associe. Les commentaires sur ton texte me font chaud au cœur. Ils prouvent que la France est encore debout !