2
min

Un dimanche matin

111 lectures

40

Une lumière avait jaillit,une étoile était tombée du ciel.Or Melchior était encore dans la nuit.Il décida d'aller à la recherche de l'étoile.Il voudrait la voir près à près pour croire.Il partit donc. En chemin,une luciole fit irription et devint aussitôt le guide et le compagnon de route de Melch.On voyait scintiller la luciole.Melchior marchait dans les sillons de feu qu'elle traçait. Ils arrivèrent à un carrefour,elle disparut soudainement en lui laissant les ténèbres de la profonde nuit.La crainte prit possession de lui et son cœur battait fortement.Il ferma les yeux pour implorer la protection du Dieu du ciel et de l'orage dont le symbole est la foudre,c'est-à-dire Zeus.Après quoi,il ouvrit les yeux et découvrit les merveilles.
Le paysage s'était métamorphosé.Tout autour de lui était vert.Il se trouvait,en effet,dans une roseraie ornée de différentes sous-espèce de rose et de deux statuts.Il contemplait cet univers paradisiaque lorsqu'il découvrit,en plus des espaces verts,des bâtiments d'exposition faisant office de musée et un palais royal.Abasourdi,émerveillé,il emprunta la rue mère et se rendit au palais.Melchior entra dans le palais.Grande fut sa surprise quand une multitude de colombes apparut.Elles s'aplatirent au sol garni d'un tapis rouge,pour lui adresser un salut abrupt.Pour comble de merveille,Melchior vit tout à coupl'étoile qui lui jetait des éclats à travers ses yeux.L'étoile,c'était la princesses Imelda dotée d'une beauté envoûtante.
Elle se tenait debout à peu de temps de lui quand il déclama ces vers d'amour : STELLA,
Je ne suis point Luther,mais j'ai fait un rêve aujourd'hui pour demain.
Le prince du royaume cherche avec véhémence et foi la sublime Main
De la plus rare des perles,parce qu'il croit qu'elle assurerait la sérénité de son Âme.
Loin de lui,près de son cœur,Stella dit à l'homme à la tête couronnée:"sèches tes Larmes,
Mets ta confiance en la providence,Tout se passera bien!"

STELLA,
Femme noire à la peau d'ébène,Femme aux yeux Ciel,
Ô toi Femme à la bouche goût de Miel!
Ton regard panthère élève mon Esprit par delà les vallées,les plaines,les montagnes,
Et au delà des mers,du Feu profond,habite mon corps.Je cesse ainsi d'être Peigne-
Cul.

STELLA,
Le jour meurt,la nuit tombe,l'obscurité prend le dessus,les ténèbres naîssent.
Franchis le seuil de l'empire pour que jaillisse la lumière du Jour.
Viens,ne tardes pas,avances à pas de zèbre ,à pas de loup,
Présente à ton prince charmant,sur un plateau d'or,la rose des vents.
Que dans la complicité du silence,tu écoutes sa voix dans le vent
Qui chante la litanie de la Sainte pour toi:
Femme aux vertus Mariales !
Tu es mon tour d'ivoire,
Tu es mon tour de David,
Tu es mon étoile du matin
Tu es mon soleil noctune. L'heure a sonné,descends au palais royal Pour occuper la présidence de la Reine.
STELLA,
Si le père de Moïse me demandait de porter son Evangile à l'humanité,
Je lui dirais,Abbas PÈRE,ne m'enlève pas STELLA,le modèle de l'humilité.
Quand je sais que sa PAROLE demeure en moi,
Quand je sais qu'elle portera de fruit en moi,
Quand je sais qu'il m'accorde tout ce que je lui demande,
Dans une allegresse indescriptible,j'adresserai une demande
En mariage à STELLA.
Mon errance souffrira de sa fin,
Et Mon rêve sera une réalité à la fin.

Melchior finissait à peine,les lèvres d'Imelda rytmaient déjà
Il y'a longtemps que je t'ai cherché! Sur mon lit,du long de la nuit,dans mon sommeil,je cherchais mon amant. Prince! Les monts peuvent témoigner combien de jours j'ai erré. Aujourd'hui ,je t'ai trouvé.Et j'attends le prince du royaume de mon cœur. Il vient à moi,en bondissant par les collines,pour que nous ne fassions qu'une seule chair. Viens,hâte les pas,baise moi les lèvres! Tes caresses,elles sont douces que le vin! Célébrons donc la saveur de tes caresses plus que du vin!
Melchior et Imelda gardèrent les bras grandement ouverts,ils s'avançaient à pas de tortue l'un vers l'autre...
_Melchior !Melchior ! Reveille-toi,reveille-toi, c'est dimanche matin.Prépare toi pour la messe. _Non maman! Non maman ! Pourquoi m'as tu réveillé ? Tu viens d'étrangler mon rêve!

PRIX

Image de 6ème édition

Thèmes

Image de Très très court
40

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Francky EA
Francky EA · il y a
Bravo. Mes voix. En vous invitant a lire mon poeme "Héroïne"
·
Image de Veronique Ogougbe
Veronique Ogougbe · il y a
Félicitation Tg
·
Image de Veronique Ogougbe
Veronique Ogougbe · il y a
Félicition Tg
·
Image de Samuel Ahouandjinou
Samuel Ahouandjinou · il y a
Que d'avenir à vous
·
Image de Maurice Fantodji
Maurice Fantodji · il y a
Courage et détermination frère, la victoire est proche
·
Image de Massullaha
Massullaha · il y a
tres belle histoire .mes 3 voix. stp , regarde mon histoire , débutant que je suis . https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-roi-kafire
·
Image de Alassane Fofana
Alassane Fofana · il y a
Tu as tous mes encouragements mon frère et bonne chance pour la suite...
·
Image de Ghis''s
Ghis''s · il y a
Excelsior semper excelsior seras-tu, cher frère !
·
Image de Gilbert Akotognon
Gilbert Akotognon · il y a
Il n'y a pas de génération spontanée !!!
·
Image de Lucas Elmer
Lucas Elmer · il y a
Nice one
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Toute histoire commence un jour, quelque part. Celle hostile de Fanta Diallo commença quand elle avait l'âge de raison; quand elle était en classe de terminale. Issue d'une famille musulmane, Fanta...