Un caviar de pensées

il y a
1 min
9
lectures
1

Quand les mots me prennent Par le coeur, ils m'entrainent Dans mes rêves, mes peurs puis je les dépose, douce rumeur Aujourd'hui je vous les livre Vous me lisez vivre Ne soyez pas trop  [+]

Avant que le soleil ne se lève, que le petit garçon ne s’éveille
Avant que la bulle ne redescende sur terre, se terre, se taise
Des mots usés, jetés sur un clavier, un caviar de pensées
La passion tel un fruit défendu détruit, attention
La tendresse reste malgré la rudesse, paresse
L’ardeur vieillit avec le coeur, la rancoeur, douceur
L’amour est différent, hors du temps.
Il est une réalité, un concept, une dimension,
un rêve, une abstraction, une religion, une aberration
Il faut y croire pour le voir,
Ne plus le chercher pour le trouver,
Ne pas le posséder pour le désirer
Le perdre pour l’apprécier
Il peut revêtir mille visage et autant de forme
te prendre au piège peu importe si tu t’informes
Laisser des souvenirs enivrants et des larmes à torrent
Donc réfléchis avant de te laisser tenter, tu pourrai finir dévasté
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le ménage

Blandine Rigollot

On m’a dit hier matin qu’il était temps de faire un peu de ménage dans la maison.
J’ai fait le tour de la maison et j’ai mis au creux de ma paume une dizaine de frêles araignées qui... [+]