Un brouillon au Club des Serial K

il y a
1 min
234
lectures
56
Qualifié

J'aime écrire surtout, sans me prendre la tête. Eli  [+]

Image de 2017
Image de Très très court
L'impact des gouttes sur le métal tira sa source dans les tympans de Louis La pédale, grillant les derniers neurones,
de chaque impact qu'il encaissait.
Laissant le combat se jouer dans sa tête, il se laissa aller à l'écoute de son interlocuteur.

- Il en faut au minimum deux pour passer la porte,
vous en avez combien ?
- Au total sept, avec celle de ce matin !
- Vous avez apporté des preuves ?
L'homme sortit de son sac plastique, des petits sachets qu'il déposa sur le comptoir.
- Un index, un nez, une oreille, une paire de yeux (bleu, et noir), un orteil, un scalp.
- Ce n'est pas le passe-droit qu'on demande, avec ce genre de trophée , vous n'êtes qu'un brouillon.
- Je peux pas avoir ma carte, alors ,
- Non, le règlement est strict, le Club n'admet que des tueurs en série, vous n'avez pas de thème, rien qui se rapporte à une série, même vos yeux sont de deux couleurs différentes.
- Normal, ils sont à deux personnes distinctes, J'ai tout de même un beau palmarès, j'en ai zigouillé sept...
- Et, alors, ce que vous me montrez est disparate, je ne vois aucun lien, entre eux.

- Je suis comme cela, je ne copie pas mes meurtres, je suis un original.
- Tant mieux pour vous, ce n'est pas ce qu'on recherche.
- Vous ne voulez pas de ma candidature ?
- Non !
- Pauvre con ?
- Pardon !
- T'es un pauvre con !
- Allez ramasse tes déchets, et débouche mon horizon, avant que je ne te décolles un peu plus tes feuilles de chou.
- Bouffon, cria Louis en ramassant ses sachets.

Louis la Pédale sortit du Club des Serials K.
Il marcha en direction du port, quand il croisa une vieille dame.
Il la laissa le dépasser, se retourna et, la trucida.
Quand elle fut raide, il la déshabilla, la retourna.
Il resta perplexe.
- Rien à tailler, le corps est aussi fripé que les plis de mon anus.
Même pas un bout de nichon à tirer.
Il lui ouvrit la bouche, toucha les dents, et tira dessus.
Les dents se refermèrent sur ses doigts, il attrapa de son autre main, le dentier.
- Ce sera pour ma collection...

Il laissa la vieille nue sur le pavé, et partit en sifflotant.


***************

C'est ainsi que Louis La Pédale entra dans l'histoire avec ce huitième crime.

56

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,