1
min

Un ange passe

69 lectures

20

Dans mon atelier, ça sent bon, ça sent le frais, la peinture, le verni ; je ne veux pas que ça sente la cigarette... pas aujourd’hui en tous les cas ! Alors je ferme la porte, m’enfonçant plus avant dans mon salon, son mini jardin de plantes en pot attendant gentiment l’arrosage. Mon vieux buffet bleu pâle tout vermoulu d’avoir autant servi dans une autre vie et que je chouchoute et bichonne, ignorante de la peinture qui s’écaille, des portes qui ne ferment plus, me suit des yeux avec ses boutons de tiroir mal assortis. C’est dans cette pièce que, fenêtres grandes ouvertes sur le parc qui s’étend devant moi, une cigarette fumée par le vent, dans mes doigts, se consume lentement.
J’observe alors un écureuil, petit lutin malin et rapide qui passe d’un arbre à l’autre et s’approche, sans en avoir l’air d’un vélo rouge laissé à même le sol par un enfant négligeant. Le petit animal trottine jusqu’à l’étrange machine au repos. Je ris de le voir faire tant d’efforts par simple curiosité... peut-être m’a t-il entendu et le voilà qui déguerpit au plus vite et grimpe dans un immense sapin. Je renonce à le repérer.
Je me retourne et rallume une cigarette... je redécouvre les photos posées ça et là... un coin pour Juliette, un coin pour Aurélie et bien sûr, un coin pour Noémie, l’aînée qui nous a quitté quelques jours après sa naissance. Je relis le poème que j’ai écrit pour elle.

Quand le ciel étoilé nous emmène en vacance
Dans des mondes imagés peuplés de fées et d’anges
Nous pensons à toi, petite fille
Qui du haut des cieux profonds veille tendrement sur les tiens
.
Je pense alors à ma fille et à son conjoint qui ont vécu l’enfer pendant des mois, leur douloureux parcours de reconstruction, leur peine qui ne s’effacera jamais, l’incompréhension, parfois, des autres qui ne peuvent savoir qu’un enfant c’est pour la vie entière, même lorsqu’il n’est plus là. Une larme coule tout doucement sur ma joue, moi qui ne voulait pas pleurer... c’est gagné ! La cigarette me brûle les doigts, mince j’ai oublié de l’éteindre !
Je retourne alors dans mon atelier, je laisse la porte grande ouverte et tant pis pour la fumée. Aujourd’hui j’ai besoin de couleur, de lumière, de joie pour combler ce vide immense... aujourd’hui c’est l’anniversaire de la naissance de Noémie !

Thèmes

Image de Très très courts
20

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jcjr
Jcjr · il y a
Je me suis vu dans votre atelier, aux multiples objets porteurs de souvenirs, parfois simplement émouvants. Je m'attendais à y trouver un chevalet ouvert à toutes vos couleurs. J'ai aimé. Viendriez-vous voir " l'essentiel "....
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
La vraie émotion naît de l'économie des moyens. Vous la distillez sans effet, en contraste avec des détails minuscules du quotidien : la peine pour Noémie n'en sort que grandie.
·
Image de Adlyne Bonhomme
Adlyne Bonhomme · il y a
Super beau mais très poignant, bouleversant

Je vous invite à me découvrir https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/je-tresse-lodeur

·
Image de Rtt
Rtt · il y a
d'une retenue qui n'empêche pas de ressentir ce sentiment d'immense tristesse, c'est très beau
·
Image de Ghislaine Barthélémy
Ghislaine Barthélémy · il y a
Merci Rtt.
·
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
C'est très très beau et délicat.
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Un TTC bouleversant superbement écrit ! La mort frappe au hasard et emporte même les enfants :-( Merci pour le partage !
Une invitation à soutenir ma nouvelle 'Le tisseur de rêves' en finale du Grand Prix.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-tisseur-de-reves-1 Merci.

·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
La vie parfois injuste... Un témoignage bouleversant.
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Douloureux témoignage qui laisse impuissant. Les mots ne suffisent pas.
·
Image de Pat
Pat · il y a
Texte poignant et très beau. Je vous invite à lire,"Madère au soleil" dans un autre registre.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
on sent passer l'ange en effet et l'on le voit grâce à votre plume magique
·