Un ange à ma fenêtre

il y a
1 min
1
lecture
0

Les mots nous sauvent du désespoi  [+]

J’ai vu un ange.

Ce matin-là, une étrange lueur m’a réveillée. Lorsque j’ai ouvert la fenêtre de ma chambre, il était là. Si beau que j’ai cru rêver. Les cheveux blonds et bouclés, pas plus haut que trois pommes. C’était un ange, comme ceux qu’on voit dessiné dans les contes pour enfant. De grands yeux, les joues roses et un sourire éclatant. Habillé de blanc, il semblait flotter dans les airs.

Il me fit signe d’ouvrir la fenêtre. Il frappa de ses petits poings potelés aux carreaux de ma fenêtre. Je ne rêvais pas.

L’ange entra.

Sous son aile, j’aperçois une enveloppe dorée. Quelques instants plus tard, elle se trouve posée sur mon bureau.

Cette nuit-là, je pleurais et au petit matin un ange est arrivé. Croyez-le ou non, je n’ai pas rêvé. Je pleurais un être disparu et un ange est arrivé. Dans l’enveloppe, il y avait une lettre. Une lettre que je n’attendais plus. Une lettre qui me redonna le goût de respirer.

Alors je peux dire que cet ange m’a sauvé et les soirs de chagrin, je le revois devant ma fenêtre, le sourire aux lèvres et son regard qui vous transperce.

Oui, un ange est venu. Il m’a apporté cette lettre.

Mais qu’elle déception lorsque je l’ai ouverte ! Elle contenait un papier vierge ! Comment était-ce possible qu’un ange ait parcouru tout ce chemin (bon je ne sais pas exactement d’où il venait) pour m’apporter une feuille de papier blanc. J’en pleurais de rage. Je n’aurai jamais dû le laisser repartir sans explication. Je ne peux dormir sans savoir.

Alors chaque nuit, je l’attends. Mais le temps passe et toujours rien.

Le lendemain, une lettre s’est dessiné sur le papier pourtant vierge la veille. Et chaque jour, une nouvelle lettre va rejoindre la précédente jusqu’à ce que je puisse lire cette phrase : « ma fille, je vais bien ».
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,