2
min

Un amour infini

Image de Laurencin Joelle

Laurencin Joelle

219 lectures

165

Aujourd'hui, cela fait deux ans qu'elle est partie. Je n'arrive pas à effacer son visage de mes pensées. Elle était l'amour de ma vie. Je ne parviens pas à avancer, car son départ si précipité, me replonge constamment dans le passé. Si seulement j'avais été là ce soir-là. Si j'avais pu me libérer plus tôt, ce chauffard ivre ne l’aurait pas percuté de plein fouet. Mais j'étais au boulot, à plancher sur des dossiers à rendre pour le lendemain, alors je lui ai demandé de rentrer à la maison à pied. Depuis ce fameux soir, je m'efforce de garder le cap, mais son absence a fait de moi un être vide. Chaque matin, je me rends devant le lieu du drame, comme si j’espérais apercevoir sa silhouette, mais elle ne reviendra jamais. Samantha n'avait que 22 ans. Elle avait tant à vivre et à donner, mais cet homme me l'a prise. Depuis, je suis rongé par la vengeance. Cet individu de 45 ans nommé Georges, travaille comme garagiste tout près de la Canebière. Malgré ce qui s'est passé, il continue à boire comme un trou. La justice ne l'a pas condamné. Tout ce qu'il a eu, ce sont des réprimandes, une obligation d’arrêter de boire, mais la preuve en est, il continue, malgré cette vie arrachée. La mort de mon amour, ne lui aura pas servi de leçon. Qui va-t-il encore tué, avant que les autorités ne se rendent compte du danger qu'il représente ?!

Je me rappelle avec émotion, la dernière phrase que l'on s'est dite par téléphone. La saint-valentin approchait à grands pas, elle ne savait pas quelle surprise je lui avais concoctée, je ne voulais rien lui dire. Mais je voulais la conduire à Venise. Cette ville qu'elle aimait et voyait en rêve, devait être merveilleux et joyeux. Nous devions passer cette fête des amoureux tous les deux, je l'ai passé seul, en larmes. Ma famille et la sienne viennent me voir et tentent de me remonter le moral, mais je ne parviens pas à outrepasser ce manque qui me ronge. Une partie de moi est morte en même temps qu'elle. Je ne vais plus au travail, à quoi bon d'ailleurs. Mon existence se résume à rester cloîtré à la maison, à surveiller ce monstre, afin qu'il ne fasse plus de mal à personne. Mais un soir, je pris la décision de me procurer une arme. La tristesse de mon âme meurtrie, prit le dessus sur la raison. Il fallait qu'il paye pour me l'avoir enlevé.
Une heure plus tard ce samedi soir, je passais à l'acte. Un coup derrière le crâne et le voilà entre mes mains. Vu son état d'ébriété, il n'a pas pu se défendre. Je le traînais sur la chaussée à l'endroit même, où la vie de ma bien aimée avait pris fin. Il marmonnait et me demandait pardon, mais je voulais en finir avec lui. Je brandis mon flingue sur sa tempe, enragé et au combien triste de l'avoir perdu. Tout à coup, je restais muet et figé devant son apparition lumineuse et soudaine. Tel un ange, Samantha était là, devant moi. Elle me sourit et fixa cet homme à genoux. Des larmes commencèrent à couler sur mes joues. Samantha s'approcha de moi. Je ressentis tout à coup un léger frisson, tout ceci était-il réel ? Elle murmura ses quelques mots à mes oreilles attentives, qui résonnèrent comme la délivrance de mon âme :
— Je t'en prie David, ne laisse pas la vengeance faire de toi, une personne différente. Je t'aime et je t'aimerais toujours. Reste tel que tu es mon amour, un jour prochain ; on se retrouvera...
Elle disparut après ces quelques mots. Soudain, Georges, comme pris de regrets, se mit à crier à plusieurs reprises, qu'il paierait pour ce qu'il avait fait, qu'il irait tout avouer à la police, alors, je le laissa partir. Je m’apprêtais à remonter en voiture, quand en cet instant, en ce lieu précis qui me l'avait enlevé, une violente douleur thoracique me terrassa. Une incandescente lumière jaillit du ciel. Samantha était là. À présent nous étions de nouveau réunis.

PRIX

Image de 6ème édition

Thèmes

Image de Très très court
165

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de anonyme
anonyme · il y a
Je vote pour ce très émouvant récit. Bravo!
·
Image de Somaya ROUGE
Somaya ROUGE · il y a
C'est triste heureusement qu'ils sont enfin réunis
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Un récit émouvant ! Plein de tristesse et très bien pensé ! Bravo.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour cette histoire d'amour bien écrite et très émouvante, Laurencin !
Je vous remercie d’avoir poussé “Le Vortex” en FINALE ! Une invitation à confirmer votre
soutien si vous l’aimez toujours ! Un grand merci !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-vortex-1

·
Image de RAC
RAC · il y a
Bien joué ! A bientôt sur nos pages...
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
La mort qui réunit ceux qui s'aiment, sur fond de vengeance, je vote !
Et vous invite sur ma page, merci !

·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Histoire bien menée avec ce personnage spécial qu'est Georges, qui a la fin éprouve un remords et se décide de se balancer à la police. Belle fin. Mes voix. 3+. ***. Si vous avez le temps, Je vous invite à parcourir mes textes en compétition. Une belle découverte !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/malchance
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/achou-lamour-empoisonne

·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Touchant. Bien exploité. Je vote.
·
Image de AKM
AKM · il y a
Une écriture bien maîtrisée, je me verrai bien à votre école :) , mes 3 voix pour vous !
Je vous invite à lire ma nouvelle LES MOTS DU CŒUR.

·
Image de Laurencin Joelle
Laurencin Joelle · il y a
Merci AKM de votre soutien, au plaisir de vous lire.
·
Image de DOUMA ESPERANCE
DOUMA ESPERANCE · il y a
Bravo pour ce texte joliment écrit... +3
J'ai pris plaisir à vous lire Joelle.
Je vous invite humblement à venir soutenir mon conte en compétition dans la catégorie"Jeunes écritures"

Merci d'avance
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/par-dessus-tout-1

·
Image de Laurencin Joelle
Laurencin Joelle · il y a
Merci à vous Douma de l'avoir apprécié. Je vais vous lire de ce pas.
·