Trou de mémoire

il y a
1 min
18
lectures
0
Avec la disparition d’un parent proche, lorsque réapparaît son image dans nos cœurs bouleversés, nous réalisons combien ce départ soudain, constitue l'anéantissement d’une partie de nous-mêmes et la douleur que cet état engendre.

Par pudeur, peut-être par insouciance, ou bien parce qu’on pensait en avoir encore le temps, nous n’avons pas su lui demander ce qu’avait été sa propre existence, ses souvenirs, ses joies, ses souffrances bref, cette tranche de vie que nous-mêmes, ne pouvions pas connaître.

Que ne lui a-t-on posé plus de questions ! Pourquoi ce silence pudique qui aujourd’hui engendre vides et interrogations et pourquoi ne pas l’avoir rompu quand il en était temps encore ?

Mais il est trop tard et nous nous reprochons déjà de ne pas avoir été plus attentifs, plus vigilants et de ne pas avoir su puiser dans ce trésor de souvenirs bienveillants qui ne demandait qu’à être révélé.

Avec le recul, notre cheminement personnel, parfois empreint d’égoïsme et d’indifférence, nous a fait négliger des pans entiers de sa vie, de ses sentiments, de son ressenti et cela, au préjudice de notre propre cheminement.

Et puis viendra le temps des regrets !

Regrets de voir les traits d’union se délier, les parenthèses se refermer à peine entrouvertes, avec pour effet réducteur, de priver notre propre filiation de ses origines quand bien même celles-ci seraient de moindre importance.

Regrets de ne pas avoir su conserver ou raviver ces images couleur sépia, désormais à jamais disparues, comme autant de clichés manquants dans l’album de nos vies.

Regrets de ne pas avoir su recueillir et graver dans la pierre, le témoignage de ce bonheur dont on sait, depuis la nuit des temps qu’il est fragile et éphémère.

Mais pour faire taire les regrets et peut-être faire naître l’espoir, demain lors de retrouvailles, aurons-nous le loisir de tout reprendre depuis le début. De réviser nos jugements, de réparer nos erreurs et de constater « Que non, tout n’est peut-être pas définitivement perdu ».
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !