3
min

Trop speed..

Image de Hamid Soltani

Hamid Soltani

283 lectures

39

.. Essoufflé il s’effondra sur moi..
William : « ben alors que t’arrives t’il ? »
Fabien : «  Je suis dégoutté, je l’avais enfin trouvé.  »
W : « De qui parles tu ? »
F : « Une merveille, elle était stylée et chaussée avec un taille basse, je n’avais qu’un seul désir, être en elle.. »
W : « Etre en elle ?.. »
F : « Oui j’ai adoré ses rondeurs, j’ai craqué, j’ai payé. »
William en chuchotant : Une prostituée ?!
W : « Elle est du coin ? »
F : « Tu plaisantes ! Une telle beauté, c’est une allemande née à Stuttgart je l’ai lu sur ses papiers.. »
W : « Tu parles allemand ? »
F : « Non pas besoin, je l’écoutais tout simplement.
W : « Oui c’est évident dans ses moments là, parler ne sert à rien, oublie.. »
F : « Au début au touché, elle était très froide mais à peine l’avais-je effleuré avec les pieds qu’elle s’est réchauffée, elle bouillonnait..
W : « Avec le pied ?? »
F : « Oui mes mains étaient moites et sous sa robe blanche, presque transparente elle était habillée tout de cuir. Elle sentait la vanille encore imprégnés sur mes vêtements.
W : « Abrège j’en peux plus !
F : «  J’étais hypnotisé par le son rauque sa voix, puis tout s’est accéléré au moment où je l’ai caressé de mes doigts, je ne maîtrisais rien, elle était totalement électrisée.
Elle s’est mise à mettre des coups, j’ai dû alors reprendre le contrôle de la situation.. »
W : « Des caresses puis des coups ? Mais tu l’as violé, je ne te reconnais plus mec ? »
F : « Un viol ?! je n’avais pas vu les choses comme ça.. Tu dois avoir raison.. Je n’ai pas pu retenir mes pulsions, l’envie était trop grande, je l’ai prise si forte. Un orgasme, que du plaisir si tu savais. »
W : « Non merci, Je ne veux pas savoir, c’est de la sauvagerie. »
F : « Désolé, c’était plus fort que moi après toutes ces années de solitude Wil, je ne vais pas te faire un dessin.. Ces derniers temps par la fenêtre, je mâtais même celle du voisin..
Alors que là elle était à moi, au début c’était bien à part les fameux coups et cette fougue, elle gémissait dés que je l’effleurais. Puis lorsque nous sommes arrivés sous le pont de l’Alma, je n’ai rien compris, je l’avais à peine poussé, j’ai joué le prince elle n’a sans doute pas aimé, elle s’est énervée puis s’est emballée, je n’ai rien pu faire pour l’arrêter, j’ai perdu le contrôle, j’ai dû la culbuter sans m’en rendre compte.. »
W : « Culbuté au volant et poussé dans le tunnel.. Mais t’es un malade !! »
F : « Ben oui, je conduisais.. Mais j’ai très vite pris conscience de mon geste fou et tout fait pour la rattraper, avec mes pieds puis mes mains puis elle s’est étouffée.. »
W : « Tes pieds, tes mains, étouffée ? Mais le diable est en toi, tu es possédé Fabien.. »
F : « Ensuite le silence, elle s’est éteinte, elle ne répondait plus à mes demandes, puis on a eu le crash »
W : « Tu l’as assassiné ? Je ne te reconnais plus ! »
F : « N’exagères pas c’était un accident, il faut me croire !! Tout est allé si vite, elle m’a lâché à la sortie du tunnel. »
W : « As-tu appelé les secours ou enfui comme un lâche ? »
F : « Non bien sûr j’ai assumé mes responsabilités, j’étais seul, impossible d’accuser quelqu’un d’autre. »
W « Accusé quelqu’un d’autre, ça t’a traversé l’esprit quand même.. Je suis dépité.. »
F : « C’était dangereux pour les voitures qui suivaient, ça coulait de partout, je voyais rouge. »
W : « Oh quelle horreur, m’en dis pas plus..
Qu’a dit la Police ? »
F : « La police ? Ils n’ont rien pu faire, ils sont restés quelques minutes avant de repartir ils ont refusé de la toucher, ils ont juste tracé une ligne blanche autours d’elle.»
W : « Parce que c'était une allemande, bravo la France, mon dieu, elle est morte alors ?.. »
F : « Oui c’est ce que j’ai cru au début toutefois un des secouristes après l’avoir examinée m’a dit qu’il pourrait probablement la sauver ; mais que ça me coûterait très cher, elle était défigurée.
W : « Défigurée, c’est épouvantable t’es un monstre Fabien, tu as poussé une femme dans un tunnel, probablement morte ou marquée à vie. Désolé mon pote mais j’espère également que tu vas le payer cher ! »
F : « Une femme ? n’exagère pas non plus.. C’était une beauté mais ça n’en faisait pas une dame pour autant (dit-il en souriant).. Ça m’a fait un pincement au cœur quand le dépanneur l’a prise.. »
W : « Quoi le mec du dépanneur aussi, c'est dégouttant, une femme probablement morte et en présence des flics et du sang ? Quelle horreur, ma tête tourne.
F : « Mais tu ne m’écoutes pas depuis un quart d’heure ou quoi, je te parle de Mercedes, une grosse allemande. »
W : « Après l’avoir assassiné, tu l’insultes mais un mec comme toi faut t’enfermer.. Efface mon numéro.
F : « Quoi ? Oui c’est ça tire toi, c’est là que l’on compte ses amis, pauv’con.
W : « Un con si tu veux mais pas un meurtrier.. »
F : « Tu comprends rien, reste avec ta petite française de bourgeoise, ta fabuleuse Mégane avec ses 70 chevaux sous le capot
W : « pff, n’importe quoi, j’vois pas le rapport.. »
F : « Le rapport ? 230 cv de plus !! »
William dégouté, s’éloigna tout en soupirant.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
39

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très beau texte ! Très bien mené un dialogue fort captivant ! J'adore ! Bravoo
Si l'envie vous prend je vous invite à découvrir mon oeuvre en compétition, catégorie des nouvelles, "Jeunes écritures".
https://short-edition.com/fr/auteur/assmoussa

·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Un sacré quiproquo !
Je concours aussi avec le texte " De roues en roues" . Merci beaucoup de m'encourager .

·
Image de Hamid Soltani
Hamid Soltani · il y a
merci Ginette ok j'y vais
·
Image de Vallerie
Vallerie · il y a
Bravo pour le fil de la métaphore...!
·
Image de Hamid Soltani
Hamid Soltani · il y a
merciii
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Amusant. J'avais très vite deviné de quoi il était question mais c'est la faute de l'intitulé concours.
·
Image de Hamid Soltani
Hamid Soltani · il y a
Ben oui, partons du principe que le lecteur lambda n'en saura rien..
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J’ai deviné trop vite (j’ai fait allemand première langue...) mais le quiproquo entre les deux amis est drôlement et vivement mené. L’homme compare très souvent son bolide à une femme, l’inverse est rarement vrai. L’idée de possession y est pour quelque chose et les deux plaisirs se ressemblent un peu pour le mâle. Dialogue bien plaisant malgré quelques coquilles. J’espère que les deux amis vont se réconcilier, il n’y a pas de quoi se fâcher à mort.
Merci de m’avoir invitée, je vous soutiens en vous encourageant.

·
Image de Hamid Soltani
Hamid Soltani · il y a
J'avais pas remercié!!! Donc merci
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Il n’y a jamais prescription pour les « merci » ;-) Beau et agréable dimanche à vous. Encore merci à vous aussi d’être passé me lire et commenter « Le Permis ».
·