Trois mois de délai

il y a
3 min
748
lectures
374
Qualifié

Gobu (Alain Stern) d'origine hongroise, est né en 54 à Paname. Après des études de lettres et de journalisme, il a fait de la musique, écrit et même publié un roman, bossé dans la com'  [+]

Image de Été 2018
— Ça fait quand même la troisième fois en quatre ans, monsieur Langlois...
— Je sais bien, madame...
— Comment se fait-il que vous n’arriviez pas à conserver un emploi ?
— J’arrive pas à décrocher autre chose que des CDD...
— Oui mais le problème, c’est que vous ne travaillez jamais assez longtemps pour avoir droit à des allocations chômage.
— Oui c’est bien le problème...
— Bon... On va vous refaire un dossier RSA. Vous avez apporté tous les documents nécessaires ? Pièce d’identité ? Carte Vitale ? Fiche d’état civil ? Inscription au Pôle Emploi ? Attestation de logement ?
— J’ai été expulsé de mon studio hier...
— Comment ça se fait ? Normalement c’est une procédure qui prend du temps... vous auriez dû venir nous voir avant...
— C’est un meublé.
— Ah oui évidemment, si c’est un meublé...
— Mais je peux pas louer autre chose. Vous savez comment sont les agences : pas de CDI, pas de location... et puis il faut prouver qu’on gagne au moins trois fois le prix du loyer...
— Vous avez fait une demande de logement HLM ?
— Il y a deux ans...
— Et vous n’avez pas eu de nouvelles ?
— Si, on m’a dit que mes revenus étaient trop irréguliers.
— C’est vrai, malheureusement... En attendant qu‘on vous trouve une solution vous allez loger où ?
— Chez un ami... mais je pourrai sans doute pas rester longtemps.
— Ah mais c’est que ça pose un problème... Il fait quoi, votre ami ?
— Il est au chômage...
— Vous savez que vous n’avez pas le droit de bénéficier du RSA si vous cohabitez avec une personne qui a des revenus ?
— Je vais pas dormir à la rue, quand même...
— Il y a des foyers...
— Merci bien... J’ai déjà donné...
— Bon écoutez... Je veux bien vous inscrire comme Sans Domicile Fixe... Vous n’avez qu‘à indiquer ce bureau comme adresse postale sur le dossier. Vous pourrez venir chercher votre courrier ici.
— Et quand je pourrai toucher le RSA ?
— Il y a un délai de trois mois. Vous êtes au courant, non ?
— Et en attendant je vis comment ?
— Vous n’avez personne de votre famille qui pourrait vous dépanner entre temps ?
— Non...
— Même vos parents ?
— J’ai plus de parents...
— Et votre ami, il peut pas vous prêter un peu d’argent ?
— Qu’est-ce que vous croyez, bordel, il arrive en fin de droits !
— Ah écoutez, restez calme, hein ! C’est pas la peine d’être grossier, moi je fais ce que je peux pour vous aider.
— Je sais, madame... Excusez-moi...
— Mais c’est vrai que vous n’êtes pas un cas facile.
— Si j’étais un cas facile, je serais pas là.
— On dirait que vous ne faites pas grand-chose pour vous en sortir...
— C’est pas mon impression...
— Vous avez un projet ?
— Ouais, manger ce soir...
— Je peux vous donner des bons de nourriture.
— Laissez tomber... On se fera des pâtes avec mon pote...
— Bien... je crois que c’est complet pour le dossier RSA. Je vais vous fixer un autre rendez-vous dans trois semaines pour voir où vous en êtes avec votre recherche d’emploi... bien que dans votre cas – presque cinquante ans, trop de diplômes pour prétendre à un boulot manuel mais pas de poste fixe depuis plus de dix ans – je vois pas bien ce que vous pourriez trouver...
— Ben moi non plus, figurez-vous...
— Et votre hépatite C, ça en est où ?
— Je sais pas... Ça va mieux depuis que j’ai arrêté de boire... enfin ça a l’air...
— Vous n’avez pas suivi de traitement à l’Interféron ?
— Mon pote en a suivi un, ça l’a rendu tellement mal que j’ai pas osé. En plus ça l’a pas guéri, alors...
— Malade, vous aurez encore plus de difficultés à trouver du travail...
— Je sais bien...
— Bien bien bien... Allez tout de même au service logement de la mairie pour renouveler votre demande de HLM. Je doute que ça donne grand-chose, mais ça fera bien dans le dossier, ça prouvera que vous faites quelque chose pour régler votre problème de logement. On se voit le mercredi 20, à dix heures... Ça vous convient ?
— Mon agenda me laisse pas mal de temps libre... Au revoir madame...
— Au revoir, et tenez bon. Ça va finir par s’arranger... ça finit toujours par s‘arranger.


Trois mois plus tard

Courrier envoyé par le bureau de S... à la Direction Départementale de l’Action Sanitaire et Sociale.

Objet : Demande d’attribution du RSA à M. Langlois Patrice, sans domicile fixe, sans ressources, domicilié à l’antenne municipale de la DDASS.

M. Langlois est décédé le 16 de ce mois, des suites d’une hépatite C non soignée, au service des soins intensifs de l’hôpital de S... Ce décès rend caduque la demande d’attribution du RSA et entraîne la clôture du dossier de CMU. Monsieur Langlois n’ayant ni héritier ni parent solvable connus, une demande de prise en charge des frais de son inhumation au carré des indigents du cimetière municipal a été adressée aux services sociaux de la Mairie de S...

Gisèle C...
Conseillère en Réinsertion

374
374

Un petit mot pour l'auteur ? 81 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Frédéric Chaix
Frédéric Chaix · il y a
Exercice difficile que d'écrire les récits-dialogues lisibles (un peu comme lire du théâtre). Celui là est parfait, on se croirait avec eux dans un bureau miteux, les dossiers poussiéreux empilés sur un meuble Ikea à 2 balles et les fenêtres crasseuses.
Comme disais l'autre : "Misère, Misère! C'est toujours sur les pauvres gens que tu t'acharnes obstinément"

Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Un récit cruel et pourtant si réel... Merci pour cette oeuvre-témoin de la société...
Image de Benjamin Sibille
Benjamin Sibille · il y a
Un temoignage necessaire. Ma france d en bas. Celle qu on ne voit pas
Ou plutôt celle qu on ne veut pas voir, cachée sous l absurdité d un système qui n y peut plus grand chose
Merci pour votre temoignage
Si vous voulez passer https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-cheval-et-la-fleche

Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
+5 votes pour ce récit-reportage qui ne doit pas être un cas unique...
Image de Marie
Marie · il y a
Elle aura suivi le dossier jusqu’au bout ! ;((
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je ne l'avais pas vu !!!
Quelques petites voix de plus et ton texte percutant aura accès à la finale qu'il mérite amplement ! Toutes mes voix !

Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Un véritable coup de poing!
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Fort bien écrit et réussi. .. +5. Je vous invite à découvrir "en route exilés" en finale du prix tanka.https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/en-route-exiles
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
en relecture car je pense toujours mes sdf liégeois ...
sinon, si vous avez l'occasion, je vous renvoie vers quelque chose de plus léger : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-blues-de-lelephant

Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Te rend tu compte qu'avec un texte comme ça, tu nous donne des envies de descendre dans la rue et de tout remettre à zéro. Je plaisante, en 2018 les Français qui s'en tirent ne pensent qu'aux RTT qui bout à bout vont leur permettre de faire les ponts du joli mois de mai. Pour les autres, c'est trop tard, ils ont perdus toute illusion et courage. Et moi, j'enrage !
♥♥♥♥♥

Image de A. Gobu
A. Gobu · il y a
C"est quand on perd toute illusion que vient le moment de reprendre courage. L'illusion, c'est le nouvel opium du peuple. Désintoxiquons-nous, camarade.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La pelle

Legib

L’envie me prend ce dix-huit juin de planter un arbre dans mon jardin. Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand on n’a pas l’outil indispensable pour creuser un trou : une pelle... [+]