Trois ballons

il y a
1 min
771
lectures
9
Qualifié
Trois ballons. Un rouge, un vert, un orange.

Si le vent l’avait voulu, il aurait pu les envoyer aux quatre coins de l’espace, là où, emportés par un trou noir, ils auraient été perdus à jamais.

Pourtant ils étaient là, ils lévitaient à la vue du monde entier, mais personne ne les regardait.

Personne ne les regardait car la terreur planait, enveloppait la population. Elle tendait devant les yeux effarés des hommes un voile d’ombre qui cachait ces ballons brillants rouge, vert, et orange régnant pourtant sur cette planète sans couleurs.

Les océans et les mers noirs et blancs déferlaient de toutes parts noyant toute vie humaine.

Sous la croûte terrestre, des centaines de plaques se rencontrèrent et ce fut le chaos.

Pour faire simple, la Terre se fendit en deux et le magma ressortit. L’eau disparut. La Terre ressemblait plus à Mars en feu.

Puis un ange attrapa les ballons rouge, vert, et orange et les embrassa.

Alors, une musique apaisante s’éleva. Le magma rentra dans les entrailles de la planète, elle se referma, l’eau émergea, des continents se formèrent, des êtres naquirent.

Un nouveau monde remplaça l’ancien. Le temps passa, les espèces évoluèrent. L’homme se distingua. La lune fut souillée, l’espace envahi de satellites et autres détritus indésirables, la vie était là.

Et le petit ange qui commençait à s’ennuyer de ce monde-là, envoya un beau matin trois ballons qui contenaient les couleurs du monde. Un rouge, un vert, un orange.

9

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !