2
min

Triste réalité

Image de Inkwoman

Inkwoman

2 lectures

1

C’était un mardi en Février. Un jour de pluie, il me semble. J’ai décidé de me connecter comme tous les jours sur Facebook. J’ai pu voir que j’avais un message non lu. Je suis donc allé voir... Et c’était toi. Je ne te connaissais pas encore, mais tu es venu me parler sous un prétexte inventée concernant les téléphones pour trouver un sujet de conversation afin d’arriver à me parler. Nous avons donc continué de bavarder, encore et encore.... L’attirance est apparue mais je ne me doutais pas de ce qu’il allait m’arriver par la suite. On a décidé de se rencontrer, la soirée ne c’était pas vraiment déroulée comme nous l’avions prévu mais j’ai décidé de te rejoindre plus tard pour que nous puissions apprendre à nous connaître... Des heures et des heures à parler sans se rendre compte du temps qui passait...Nous nous sommes revus fréquemment par la suite, car tout était si bien quand nous étions ensemble. Tu es tombé amoureux de moi, du moins c’est ce que je croyais. Car moi plus le temps passait, plus je m’attachais, jusqu’au jour ou c’est moi qui suis réellement tombée amoureuse. Cela ne m’était jamais arrivé auparavant. C’était le début de mon enfer... A partir de ce moment là, tout était différent. Il n’y avait plus de gentilles attentions. C’était tout le contraire.
Je n’étais jamais tombée amoureuse avant, je ne savais pas que ça pouvais faire autant de mal... Mon père était contre cette relation, mais j’aurais voulu lui prouver qu’il pouvait avoir tord. Sauf qu’il avait raison. J’aurai sans doute du l’écouter plus tôt car tout est devenu horrible. C’était plutôt un cauchemar, dans lequel je ne pouvais pas me réveiller car je ne pouvais pas être sans toi. J’ai essayé de nombreuse fois de te quitter mais j’étais toujours repoussée dans tes bras sans aucunes raisons particulières car malgré tous l’amour que j’avais pour toi, je te haïssais du plus profond de mon âme aussi.
J’étais au plus bas, j’ai fini par me sortir de cette relation grâce à une amie que j’avais délaissée pour toi. Elle m’a aidé jours après jours à ne pas craquer.
Le temps est passée à présent, cela fais deux ans, mais depuis toi je n’ai pu me résoudre à retrouver quelqu’un... C’est comme si tu avais enlevé la flamme qui pouvais avoir en moi. Je ne suis plu tombée amoureuse, je ne me suis plus attachée à personne. Je suis devenue froide, à ne plus vouloir faire de rencontre. Moi qui détestais être seule avant tout ça, depuis toi, je le suis mieux que jamais. Comme on dit si bien « Mieux vaut être seul que mal accompagnée ». J’ai été mal accompagnée, maintenant je préfère être seule. Mais j’espère quand même qu’un jour je finirais par retrouver l’amour...

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Arlo
Arlo · il y a
Excellent TTC bien construit et agréable à lire, j'aime et vous avez le vote d'Arlo.
La finale de la matinale en cavale arrive à son terme le 29/12 à 11 heures.
Arlo vous invite à soutenir son poème "découverte de l’immensité". Merci à vous et bon après- midi.

·