3
min

Transports en commun

Image de Ahlalatoialors

Ahlalatoialors

43 lectures

20

Amélie partait comme tous les matins travailler.
Métro d’abord depuis répu jusqu’à châtelet puis RER A jusqu’à la Défense.
Ça commençait à être long ces trajets et un peu répétitifs. Mais bon ! Quand faut y aller, faut y aller. Et ça n'allait pas durer.
Ce matin là, elle somnolait à moitié quand son regard a été attiré par une feuille pliée en 4 sur le siège d’en face où bizarrement il n’y avait personne. La curiosité l’a emporté, elle a pris la feuille, la dépliée soigneusement (comme si c’était un truc super important) et a lu ; et voici ce qu’elle a lu :
« correspondances »
Enfin nous étions le 4 septembre !
Madeleine n'était revenue en France que pour Anatole.
Elle était dans le métro quand elle a reçu son sms « Anatole, quelle bonne nouvelle ! » et puis elle était restée muette car tout s’est mis à tourner dans sa tête. Elle s’est demandé pourquoi tant d’années après.
Elle aurait parcouru le monde avec lui, serait allée à Rome, même en Argentine et la voilà qui va le retrouver à Paris, tout simplement, comme avant.
Il lui avait donné RV rue de la Pompe, pas étonnant, autant entrer dans le vif du sujet le plus vit(e) possible. Tout en elle n'était que gaîté ; elle avait mis sa plus jolie jupe, ses plus jolis bas, les préférés d’Anatole, pas des bas qui tiennent tout seuls oh non, des bas Le Bourget, des bas de qualité, et elle sentait bon le jasmin.
Lui venait de banlieue, il y avait trouvé une jolie chambre d’hôtes plutôt accueillante à St Rémy les Chevreuse, il n’avait pas envie des bruits de la ville, il voulait du calme. En prenant le RER Anatole s’est mis à rêvasser devant les noms des stations : Courcelle-sur-Yvette... Gif-sur-Yvette... Bures sur Yvette.
Eh ben dis donc ! sacré Yvette. Mais bon, il avait quand même un faible pour Madeleine.
Madeleine qui pendant ce temps l’attendait ; dès qu'elle l'aperçut sur le quai, elle eut aussitôt envie de lui. Elle s'était demandé pourquoi après tant d'années mais en revanche pas "POUR QUOI ?" ; ça elle le savait. Ils avaient connu de près presque toutes les lignes de métro, fait l'amour sur des sièges bleus, verts, rouges, jaunes, en bois (pas très confortable Jaurès), dans les rames aussi. Aux heures de pointe, il la collait, se frottait contre elle. Dans le dernier métro, ils s’asseyaient l’un sur l’autre ou l’un à côté de l’autre, se caressaient ; tout se passait souvent très vite. On n’a pas le temps de « faire l’amour » dans le métro, les trajets entre deux stations sont trop courts.
Un soir très tard pourtant ils avaient réussi à aller jusqu’à un dépôt pour faire durer le plaisir.
Lui, aujourd’hui, il aurait aimé que ses meilleurs amis soient là, mais Gabriel a péri et Guy s’en était toujours moqué, tant pis ; il restait Etienne, il restait Marcel, ils étaient contents pour lui.
Il n'allait pas y aller par 4 chemins, il était décidé à la prendre comme on avait pris la Bastille. Oui mais où ? Où ? : à Madeleine bien sûr, mais bon, Madeleine c’était déjà fait, pourquoi refaire ce qu’on a déjà fait ?
La ligne 14 évidemment ! elle n'existait pas en 1997 lorsqu'ils avaient quitté Paris. Les sièges de la ligne 8 et 12 de la station n'avaient plus de secret pour eux, mais sur la ligne 14 tout restait à découvrir (même les rames).
Anatole n’était quand même pas simplement revenu que pour la ligne 14 ? Oh non ! Maintenant que le pass navigo était dézoné ils allaient pouvoir s’en donner à cœur joie, et même aller jusqu’à Choisy le roy ou bourg la reine, ils finiront par Jouy en Josas, oui c’est bien ça.
Madeleine lui avait aussi dit qu'elle aimerait aller place des fêtes, juste pour fêter, à leur manière bien sûr, leurs retrouvailles, parce que bon quand même, ça se fête tout ça.
Ils se sont dirigés vers l'escalator et Anatole n'y tenant plus a commencé à glisser sa main sous cette jolie jupe. C'est en voulant lui enlever sa culotte qu'elle a perdu l'équilibre, son talon s'est pris dans l'élastique, et elle a alors dégringolé le plus grand escalator du métro parisien, les fesses à l’air sous l'œil ébahi des caméras de surveillance.
Elle pensait se retrouver invalide et au lieu de cela la voilà au Père Lachaise c'est malin ! Mais au moins au Père Lachaise ça sentait bon le lilas »
----
Amélie a replié la feuille, l’a reposée sur le siège d’en face, elle avait envie que quelqu’un d’autre qu’elle lise ce qu’elle venait de lire, elle souriait.
Ce qu’elle ne savait pas, c’est que cette histoire existait en dehors de cette rame de RER, elle existait sur internet déjà, sur un site qui s’appelait « short édition ».
Ce qu’elle savait en revanche Amélie, c’est qu’en descendant au prochain arrêt, La Défense, elle prendrait son téléphone, appellerait sa meilleure amie avec qui elle avait envie de créer un site de rencontres et que ce site s’appellerait « transports amoureux » ; ça faisait des semaines qu’elles cherchaient un nom et il a suffi d’une simple feuille de papier.

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
20

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
Et Madeleine était une adepte du ticket de métro...
·
Image de Jackie Lane
Jackie Lane · il y a
bravo, tu ne m'as jamais parlé de ton contentieux avec la RATp :)
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre bien écrite et réussie ! Tous mes votes + 5 ! Mon œuvre, “De l’autre côté de notre monde”, est en Finale pour la Matinale en cavale 2017. Une invitation à la lire et la soutenir si le cœur vous en dit ! Merci d’avance !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/de-l-autre-cote-de-notre-monde

·
Image de Ahlalatoialors
Ahlalatoialors · il y a
Merci pour «le» vote. Et merci pour votre petit mot.
·
Image de Elodie Torrente
Elodie Torrente · il y a
ah, ah, ah, toi alors ! :D
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Extrêmement bien réussi et abouti.. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir ses deux poème "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver catégorie poésie et "j'avais l'soleil au fond des yeux" en finale de la matinale en cavale. Bonne chance à vous.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux

·
Image de Ahlalatoialors
Ahlalatoialors · il y a
bonjour bonjour, merci beaucoup pour votre gentil commentaire et votre vote multiple :-)
Je vais de ce pas vous lire (ou relire d'ailleurs)
Je dois avoir un contentieux à régler avec la RATP.

·