tranche de vie

il y a
2 min
121
lectures
21

Des mots, Des maux, Une vie, Ma vie. Mes tranches de vie avec mes idées noires qui me hante. Impossible pour moi d'imaginer. Tout est tiré de ma propre vie. Aimez moi, détestez moi, mais lisez moi  [+]

J’ai visité Dieu sait combien de pays.
Je suis de confession catholique non pratiquant.
J’ai voulu rencontrer Dieu à Saint jacques de Compostelle, à Fatima, à Séville, à Port Louis sur l’ile Maurice, à Tianjin en chine. J’y ai trouvé souvent la sérénité.
Une grande cathédrale m'a repoussé par son opulence, une église en bois au fin fond de la Pologne m'a invité au recueillement.
Allah ne s’est pas présenté lorsque j’ai visité la mosquée d’Istanbul, la grande mosquée d’Abu Dhabi, Sainte Sophie à Ankara.
J’ai senti le souffle de Bouddha lorsque j’ai brûlé de l’encens et béni les vents dans des temples en Chine et en Inde.
J’ai vénéré Hanuman en Inde et à Mauritius.
J’ai voulu visiter une église Orthodoxe en Russie et j’y suis resté 45 minutes assis en communion avec l’esprit qui y régnait.
J’ai assisté à des cérémonies dans des langues que je ne connaissais pas. J’y ai communié avec le peuple,
La religion en tant que tel ne m’intéresse pas.
Depuis quelques mois, des morts viennent me parler la nuit ou le jour dans certain lieu.
Des morts que j’ai connus et d’autre non. Une grande dame m'a appris à les écouter.
Mes prières sont miennes. Mon signe est mien.
Je prie pour moi, pour vous, pour le monde, pour les enfants morts par la folie des hommes.
Le lieu m’importe peu.L'architecture, l’histoire, la paix qu’il inspire, m’attire.

J'ai côtoyé des gens de toutes conditions. J'ai fait des repas, sur le coin d'une machine que j'installais, avec des ouvriers fiers de me faire partager leurs propres repas qui me laisse plus de souvenir qu'un repas dans un grand hôtel.
Les deux grandes règles des voyageurs : on ne parle ni de politique, ni de religion. Pour la politique pas de problème, pour la religion, avec le temps, tu sais quand et avec qui tu peux en parler.
J'ai mangé dans des bouges, en suivant des clients ou des ouvriers, qui ne seront jamais dans un guide touristique.
Toute cette richesse attrapée parfois entre deux vols, parfois durant des émeutes en république du Congo, parfois à moins de 100km de la guerre comme à Hassaké en Syrie en 2004, parfois sur un bateau usine, pipeliner, en mer de chine ou dans le golfe du Mexique, parfois sur une plage comme en Angola, restera gravé en moi.
Rester ouvert d'esprit, ne pas juger avant de savoir, ne pas juger en sachant.

Si Dieu (Dieu, Allah, Bouddha, quel que soit le nom qu'on Lui donne) ne m'est pas apparu ni venu à ma rencontre, je L'ai senti parfois se poser sur moi.
Le partage de certains Hommes a réussi parfois à masquer la folie des Hommes que j'ai pu voir.
J'ai reçu, je partage, je suis trop entier, altruiste, empathique.
Je pourrais partir maintenant sans regret si une troisième vie ne m'attendait.
A bientôt.
21
21

Un petit mot pour l'auteur ? 22 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pascal Marion
Pascal Marion · il y a
Bientôt 2ans depuis ce texte, j'approche de la retraite mais ces voyages et ces rencontres me manquerons, mes dèplacements n''ont été qu' une excuse pour rencontrer des personnes d'autres pays. De nombreuses personnes rencontrées me propose des lettres d'invitation pour retourner les voir. Je ne rends compte de ce que j'ai pus laisser comme impression auprès de ces personnes.. Je prévois quelque voyages en Chine, au Congo Kinshasa, Algérie ou l'on m'attend avec empressement, la mère d'un collègue algérien m'attend dans sa cuisine. Qu'une mère algérienne me confie sa cuisine, elle musulmane moi chrétien, je n'arrive toujours pas à me remettre de cette proposition. Je ne suis pas sur de prendre toute la mesure de ce que je représente pour ce collègue et sa famille. Cette honneur me fait peur. Le Congo et d'autre pays m'ont inviter à partager leurs ordinaires sur nos chantiers. Malheureusement on ne prend réellement ce dons que trop tard. Je dois négocier la prolongation de mon cdi après ma date théorique de retraite, je pense qu'elle sera conditionnée à la poursuite de mes déplacements et non d'un emploi de bureau. J'ai comparé des visites en touristes et en technicien. Rien pour moi n'est comparable à mes déplacements en tant que technicien. Le contact avec le '' peuple'' n' à rien de comparable. Il m'est difficile d'exprimer tout ce que cela m'apporte
Image de Yasmine Anonyme
Yasmine Anonyme · il y a
Très beau texte que j'ai énormément appréciée. J'en attends d'autre, je m'abonne! Je vous invite à lire ma ttc en concours, merci d'avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1
Yasmine

Image de AKM Amoussou
AKM Amoussou · il y a
Un beau texte que je découvre !
Je vous invite à lire ma nouvelle LES MOTS DU CŒUR et à apporter vos critiques.
Merci !

Image de Robert Grinadeck
Robert Grinadeck · il y a
Votre très beau texte entrelace élégamment mysticisme, cosmopolitisme et sagesse.
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Beau parcours... Ni politique ni religion, rester ouvert ce choix est valable dans bien des domaines !
Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
Un superbe texte plein d'humanité et d'humilité, merci pour ce beau partage
Image de Kaitlin Robermichon
Kaitlin Robermichon · il y a
Un texte audacieux et juste.
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un beau texte qui donne à réfléchir.
Je vous invite "A l'horizon rouge" en finale du Prix lunaire.

Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Le spirituel sans Dieu !
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Si cela vous tente, je vous invite à découvrir "Maréchal nous voilà"
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Je suis admirative et émue.
A bientôt
Sylvie ( lafée )

Vous aimerez aussi !