Toute seule mais ensemble !

il y a
2 min
65
lectures
1

Auteure de débilités insipides ! Je n'écris pas, je note juste des passages et des bribes de ma vie, agrémentés d'un peu de fiction. Instagram : https://www.instagram.com/davina.cazalbou  [+]

J'aime lire durant mes escales. Pour me mettre dans la peau d'une autre personne, pour oublier mes soucis quotidiens, pour me changer les idées et depuis peu, écrire en pensant à toi. Toi Pauline, qui vient d'entrer dans ma vie.

J'écris aussi pour apprendre le sens des phrases, le sens des mots, pour réfléchir à nous deux, en songeant à un avenir ensemble.

Sans doute l'envie d'être surprise et déstabilisée par mes syntagmes. Mais aujourd'hui, c'est pour mon seul plaisir !!

Un jour peut être, me liras tu...

En ce moment, j'imagine que tu es dans ton grand lit d'hôtel, avec une vue sur la mer. Le soleil se couchant doucement sur l'horizon, que tu contemples à travers une grande baie vitrée, allongée entre les coussins et les draps blancs effleurant tes courbes.

Peut-être que je me trompe et que tu es simplement étendue sur un transat au bord de la piscine. Après tout, il n'est pas la même heure à Paris qu'à la Réunion, que tu as rejoint hier lors de ta rotation.

Toi, l'hôtesse de l'air et moi, la pilote. Un amour naissant mais compliqué, amour durant lequel nous nous verrons que lors de rares occasions, hélas.

J'écris une histoire pour nous et pour moi surtout. Afin d'être ensemble, mais malheureusement, toute seule. 

Sur ton transat, j'imagine que tu es confortablement installée dans une tenue bien plus que légère. Au rythme de ta respiration, tu effleures doucement de tes doigts ton cou caché par tes longs cheveux presque noirs.

« Peu importe comment tu es et où tu es maintenant. C'est moi seule qui gribouille sur mon smartphone l’histoire que je veux m’approprier. Moi seule qui veut vivre l'expérience de mon texte, guidée par mes pensées. »

Tout compte fait, le "peu importe" m’importe énormément ! Je te veux pour moi seule et que personne d'autre ne te voit penser à moi.

Devenant humide entre mes cuisses en pensant à toi, ma première pensée s'impose : toi ma Pauline, dans ta chambre de cet hôtel luxueux réservé par notre compagnie aérienne, je rêve, j'imagine, je fantasme...

Sois dans mon monde, le temps de ce moment d'écriture.

Pour commencer, une de tes mains glisse sur un de tes seins. Tu titilles doucement la pointe de ton mamelon, tu aimes cette sensation. Tu es nue, sans nuisette. Ta peau ressemble à une peau d'orange par l'effet que cela te procure, les premiers frissons sont présents. Ce n'est que le début.

 

Tu sens tes seins se raffermir et tu apprécies ce petit moment de plaisir. Tu penses à moi.

Un jour peut être, liras-tu ce récit et souhaiteras-tu écrire la suite...

En attendant, je maîtrise tes gestes, moi seule peux les guider où je le désire. Doucement, tu laisses descendre ton autre main vers ton sexe épilé et doux comme la peau d'une pêche. Tu glisses un doigt, puis deux doigts, entre tes lèvres, pour délicatement les ouvrir.

Je pense encore à notre première nuit ensemble, c’était il y a une éternité. Deux jours !

Tes cuisses s'ouvrent un peu plus pour laisser apparaître ton intimité. Tu prends ton temps, comme tu l'as fait avec moi, avec tendresse et douceur, comme tu sais si bien le faire.

Maintenant, une chaleur réconfortante s'empare de tout ton corps et progressivement, t'envahit. 

Tu dois être humide ? J’aime repenser à ce sensuel état. Tu savoures chaque sensation, tes doigts sont précis et délicats. Ils sont maintenant humides du nectar que tu évacues naturellement, du plaisir que cela te procure et glissent encore mieux sur ton clitoris maintenant gonflé. Tes cuisses de plus en plus ouvertes laissent ton autre main abandonner le sein dont tu t’occupais, pour venir introduire en toi ton majeur.

Tu trembles de plaisir, tu jouis... tu penses à moi, à ma bouche humectée de tes secrétions.

J’attends ton retour avec impatience.

Ta chérie

 

1

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Belle histoire d'amour - l'a-t-elle lue?
Image de Davina Cazalbou
Davina Cazalbou · il y a
Bonjour et merci pour votre commentaire. Oui, elle lit mes textes, joue le barbacole et me donne son avis ;)
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
parfait

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La porte ouverte

Rita Renoir

Je suis là, allongée nue sur mon lit et je t’attends. Je ne te connais pas. Je ne connais que tes mots provocants et ton goût du jeu. Ce jeu que nous avons initié il y a quelques jours déjà en... [+]